Politique américaine

Publié le 27 avril, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

0

NOUVELLES DE LA FLORIDE

Par Dagny Taggart

La Floride permettra généreusement aux propriétaires de jardiner dans leur propre jardin.

Si vous vivez en Floride et que vous souhaitez avoir la liberté de planter de la nourriture dans votre propre propriété, j’ai de bonnes nouvelles pour vous.

À la fin du mois dernier, le Sénat de Floride a affirmé le droit des peuples autonomes de cultiver des jardins potagers dans leur jardin.

Voici quelques détails sur le projet de la loi du Miami Herald :

« Le vote des 40 membres du Sénat était de 35 contre 5. »

« Le SB 82 du sénateur Rob Bradley interdit à un comté ou à une municipalité de réglementer les jardins potagers sur des propriétés résidentielles, annulant ainsi la réglementation en vigueur concernant les zones de production. »

« Les gouvernements locaux peuvent toutefois toujours adopter une ordonnance ou une réglementation locale qui ne vise pas spécifiquement les potagers, comme la régulation de l’eau en période de sécheresse, la limitation de l’utilisation d’engrais ou la lutte contre les espèces envahissantes. »

Un couple a été obligé de détruire leur jardin.

Bien qu’il puisse sembler étrange que des personnes aient besoin de l’autorisation du gouvernement pour faire pousser de la nourriture dans leur propre propriété, le projet de loi a été adopté en réponse à un différend juridique concernant une ordonnance à Miami Shore  interdisant la plantation de jardins sur leurs terrains.

En 2017, Hermine Ricketts et Tom Carroll, qui avaient un jardin potager dans leur jardin depuis 17 ans, ont appris qu’ils pouvaient faire pousser des fleurs dans leur jardin, mais, les produits frais devaient disparaître, rapporte Treehugger :

« Hermine Ricketts et Tom Carroll, indignés du fait que les légumes étaient jugés plus offensifs que les bateaux, les caravanes, les motomarines, les statues, les fontaines, les gnomes, les flamants roses ou le père Noël en speedo dans leur jardin, ont porté l’affaire devant la Cour Suprême de la Floride, qui s’est prononcée en faveur du droit de Miami Shores de contrôler les normes de conception et d’aménagement paysager.  En d’autres termes, c’était une perte pour Ricketts et Carroll. »

« Tout est question de conformité.  Miami Shores veut être un mini Coral Gables », a déclaré Ricketts.  « Quelle est la définition de  comestible ?  Je peux aller dans n’importe quelle cour avant et trouver quelque chose de comestible parce que chaque plante a une partie comestible ».

« C’est ce que fait le gouvernement : Ils s’ingèrent dans la vie des gens », a déclaré Ricketts au Miami Herald en décembre 2017.  « Nous avons ce jardin depuis 17 ans.  Tous les jours, nous mangions des repas frais dans ce jardin.  Depuis que le village a mis ses grands pieds dedans, ils ont ruiné notre jardin et ma santé ».

Le couple fait face à de lourdes amendes pour leur jardin privé.

Ricketts et Carroll n’ont pas été condamnés à une peine de prison pour avoir osé avoir un jardin, mais, ils ont été condamnés à une amende de 50 dollars par jour, après que le village ait modifié son ordonnance en 2013.

En 2017, le Miami Herald a rapporté :

« Ils ont dû creuser leur jardin, qui ne poussera pas dans leur jardin exposé au nord à cause du manque de soleil.  Mais, ils ont continué à se battre contre Miami Shores devant les tribunaux avec l’aide de l’Institute for Justice, un cabinet d’avocats libertaire national à but non lucratif. »

« Cette décision donne aux gouvernements locaux une marge de manœuvre considérable pour réglementer les activités inoffensives au nom de l’esthétique », a déclaré l’avocat de l’Institut, Ari Bargil.  « Cela donne au gouvernement le pouvoir d’interdire aux propriétaires de cultiver des plantes dans leur jardin simplement parce qu’ils ont l’intention de les manger. »

Une cour d’appel a confirmé une décision selon laquelle le couple n’a pas le droit constitutionnel de cultiver des légumes dans son jardin en novembre 2017.

En mars de cette année, le couple a eu une grande victoire.

L’interdiction des jardins dans la cour a attiré l’attention d’un nombre suffisant de sénateurs et un nouveau projet de loi adopté à la mi-mars stipule que les Floridiens sont désormais en mesure de cultiver des fruits et des légumes dans leur cour sans craindre les amendes imposées par le gouvernement local.

Le Miami Herald rapporte que le sénateur républicain Rob Bradley a parrainé le projet de loi et l’a qualifié de « vaste étendue ».  Compte tenu du nombre de déserts alimentaires et de la difficulté pour de nombreuses familles d’avoir accès à des aliments frais et abordables, ces interdictions sont absurdes et dans la mauvaise direction.  Bradley a dit :

« Le monde change en matière de nourriture.  Il y a un grand intérêt quand il s’agit d’aliments locaux ou de produits biologiques.  C’est notre rôle, notre devoir, d’examiner les décisions rendues par les tribunaux qui maintiennent les actions du gouvernement local qui violent les droits de propriété dans la Floride…  Lorsque vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, vous devriez pouvoir faire pousser de la nourriture sur ce bien pour la consommation de votre famille. »

Bargill, l’avocat qui représentait Ricketts et Carroll, s’est dit satisfait de la nouvelle législation et a ajouté qu’il « attend avec impatience le jour où aucun Floridien ne s’inquiétera des amendes paralysantes pour le délit de la culture du chou ».

Ce projet de loi est un bon début et peut inspirer d’autres à faire de même.

Le projet de loi ne fait qu’empiéter sur les règles du gouvernement local, pas sur les restrictions imposées par les associations de propriétaires ou d’autres groupes, mais, c’est un pas dans la bonne direction, explique Treehugger :

« Mais, c’est un bon début, et celui-ci inspirera, espérons-le, d’autres personnes à arracher leur herbe inutile et à planter des légumes utiles à la place.  Plus il y a de jardins potagers dans la cour, plus il sera normalisé, et plus le système alimentaire sera en sécurité également. »

Qu’est-ce que vous en pensez ?

Les gouvernements devraient-ils réglementer le type de produits que les gens peuvent cultiver dans leurs jardins ?  Que pensez-vous des jardins potagers ?

Source:  The Organic Prepper 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics