Politique américaine

Publié le 29 décembre, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

0

PAS DE CHRISTIANISME

Par Ron Edwards – Le 20 décembre 2019

Pas de droits égaux ou inaliénables

Les dix premiers amendements constitutionnels de la Constitution des États-Unis ont été inspirés par les vertus consacrées dans la parole de Dieu notées dans la Sainte Bible.  De nombreux fondateurs, dont George Washington, ont mis en garde contre l’obscurité qui envelopperait nos villes si l’Amérique se détournait de Dieu.  Étant donné que les écoles publiques n’instruisent plus correctement les élèves sur le sujet de notre Constitution, de la Charte des Droits ou de ce que Dieu interdit, les Federalist Papers, je vais faire ma petite part et énumérer les dix premiers amendements constitutionnels.

  1. Le Congrès ne fera aucune loi concernant l’établissement d’une religion ou interdisant son libre exercice ; Ou de restreindre la liberté d’expression ou de la presse ; Ou le droit du peuple à se réunir pacifiquement et à demander au gouvernement de réparer les griefs.
  2. Une milice bien réglementée, étant nécessaire à la sécurité d’un état libre, le droit du peuple de garder et de porter des armes ne doit pas être violé.
  3. Aucun soldat ne doit, en temps de paix, être logé dans une maison, sans le consentement du propriétaire, ni en temps de guerre, mais d’une manière prescrite par la loi.
  4. Le droit des personnes d’être en sécurité dans leurs personnes, maisons, papiers et effets, contre les perquisitions et les saisies abusives, ne sera pas violé, et aucun mandat ne sera délivré, mais sur une cause probable, appuyé par un serment ou une affirmation solennelle, et décrivant en particulier le lieu à perquisitionner et les personnes ou objets à saisir.
  5. Aucune personne ne sera tenue de répondre d’un crime ou autre crime infâme, sauf sur présentation ou mise en accusation d’un grand jury, sauf dans les cas survenus dans les forces terrestres ou navales ou dans la milice, lorsqu’ils sont en service en temps de guerre ou danger public ; Aucune personne ne sera non plus passible d’une même infraction deux fois en danger de mort ou de blessure ; Ni ne sera contrainte, dans une affaire pénale, d’être un témoin contre elle-même, ni d’être privée de la vie, de la liberté ou des biens, sans procédure légale régulière ; Aucune propriété privée ne peut être prise à des fins publiques, sans juste compensation.
  6. Dans toutes les poursuites pénales, l’accusé a droit à un procès rapide, devant un jury impartial de l’état et du district où le crime a été commis, lequel district a été préalablement déterminé par la loi et à être informé de la nature et de la cause de l’accusation ; Être confronté aux témoins à charge ; D’avoir une procédure obligatoire pour obtenir des témoins en sa faveur et d’avoir l’assistance du conseil de sa défense.
  7. Dans les poursuites en Common Law, où la valeur de la controverse doit dépasser vingt dollars, le droit à un procès par jury doit être préservé et aucun fait jugé par un jury ne doit être réexaminé d’une autre manière devant un tribunal des États-Unis, que selon les règles de la Common Law.
  8. Aucune caution excessive ne sera exigée, aucune amende excessive ne sera infligée ni aucune peine cruelle et inhabituelle infligée.
  9. L’énumération dans la Constitution de certains droits ne doit pas être interprétée comme niant ou dénigrant d’autres droits conservés par le peuple.
  10. Les pouvoirs non délégués aux États-Unis par la Constitution, ni interdits par elle aux États, sont réservés aux États respectivement ou au peuple.

Je vous promets, mes concitoyens américains, que si « Nous, le peuple » interdisons ensemble et forçons le gouvernement à respecter les restrictions constitutionnelles susmentionnées, 90% des maux qui affligent notre république se dissiperaient en très peu de temps.  En fait, le gouvernement serait encore une fois par et pour le peuple.  Jusqu’à ce qu’il y ait un effort honnête et direct pour chercher des conseils providentiels et vivre selon sa sagesse, l’effort actuel de Keep America Great 2020 sera vain.  Malgré l’effort concerté des démocrates, des frontaliers illégaux, des terroristes et de leurs maîtres contrôleurs mondialistes pour détruire littéralement notre république, je pense que nous allons les vaincre rapidement.  Non pas parce que nous sommes bons, mais plutôt à cause de la grâce et de l’amour de Dieu pour nous.  Pour nous assurer que Dieu nous sourira, nous devons enseigner les vérités évidentes contenues dans la parole de Dieu et dans notre Constitution et notre Charte des Droits pour assurer la réalisation de notre objectif en tant qu’individus souverains et république bénie.  On pourra alors le garder, pour paraphraser Benjamin Franklin.  Que Dieu vous bénisse, que Dieu bénisse l’Amérique et que l’Amérique bénisse Dieu.

Rejoignez-moi les vendredis 16 heure HE, 13 heure HP via 1180 AM KCKQ Reno, Nevada, AmericaMatters.us pour un excellent discours sur les problèmes affectant notre république et de vraies solutions.  Ne manquez pas non plus une page du commentaire de The Edwards Notebook maintenant entendu sur près de 200 grandes stations de radio pendant le talk-show croissant Captain’s America Third Watch.  Pour en savoir plus, visitez theronedwards.talkspot.com  pour les mises à jour des nouvelles et d’autres bonnes choses.  Malgré le faux avertissement, le site est sécuritaire.

Source: News With Views 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence à venir


Real Time Web Analytics