ONU

Publié le 13 avril, 2018 | par admin

0

PLAN DE L’ONU POUR VOTRE SANTÉ MENTALE

Par Betty Freauf – Le 10 avril 2018

Shalom en hébreu signifie paix, mais, Jean 14:27 indique une paix différente. Les communautés en bonne santé du Plan de l’Organisation des Nations Unies pour votre santé mentale se réfèrent à un programme américain relié à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), une agence spécialisée de l’Organisation des Nations Unies, qui entend imposer son uniformité socialiste à chaque communauté sous la bannière de la paix.

Ce système global de « santé mentale » n’a rien à voir avec la paix de Dieu.  Son « Shalom » est seulement pour ceux qui se conforment aux nouvelles valeurs globales et tous ceux qui refusent de faire des compromis doivent être assainis.

DU BERCEAU AU CERCUEIL – FÉDÉRALISER LES ENFANTS AMÉRICAINS

Alors que son père faisait partie du conseil d’administration du géant pharmaceutique Eli Lilly, le président George W. Bush a créé la Commission de la Nouvelle Liberté, qui a bien sûr encouragé toute une industrie artisanale de défenseurs de la santé mentale, des psychopharmacologistes aux travailleurs sociaux en passant par les comportementalistes, pour dépister tous les hommes, femmes et enfants en Amérique pour la « maladie mentale ».  Mais, longtemps avant cela, le 30 septembre 1971 fut un jour sombre pour l’Amérique.  Le passage du programme de développement de l’enfant, Brademas, par un vote de 186 à 183 a jeté les bases pour le gouvernement fédéral pour remplacer le foyer et pour que les « experts » bureaucratiques puissent remplacer les parents.  Le tout a commencé en affirmant que les centres de soins de jour étaient nécessaires et a catapulté rapidement dans la santé mentale.

Dans le livre de Bill O’Reilly, KILLING REAGAN, publié en 2015, il note que les 10 et 16 avril ont été proclamés Semaine Nationale de la Santé Mentale.  Les MSM reconnaîtront-ils cette année ?  Le but était de « rechercher et d’encourager une meilleure compréhension des troubles mentaux et d’apporter l’espoir aux malades mentaux ».  Pendant ce temps, John Hinckley, son assassin, se trouvait à huit milles au sud-est de Washington recueillant sa paie pour être malade mental.  Plutôt que de subir une punition haineuse pour sa tentative d’assassinat du président et presque avoir assassiné trois autres hommes, Hinckley a été reconnu non coupable de tous les crimes en raison de la folie et ensuite, ce qui n’a pas de sens pour moi, à la page 230 de ce livre, une des premières choses que le républicain Ronald Reagan a fait quand il est entré en fonction a été de réduire le financement fédéral pour le traitement de la santé mentale et abroger la Loi sur le Système de Santé Mentale de 1980 signé par le président Jimmy Carter nous amène au dilemme dans lequel nous sommes aujourd’hui, les sans-abris.

LA CIVILISATION INDUSTRIALISÉE DOIT ÉCHOUER

Des millions d’ordonnances pour des antidépresseurs sont préscrites chaque année. Des milliers errent dans les rues dans une stupeur mentale de folie, ne récoltant qu’une fraction des peines de leur rébellion contre Dieu Tout-Puissant.  Les psychologues chrétiens ont redéfini comme maladie mentale toutes sortes de comportements que Jésus, le Grand Médecin, a diagnostiqué comme un péché.

« Je vois un monde avec des frontières ouvertes, des commerces ouverts et de tout ce dont nous avons besoin », a déclaré David Rockefeller.  « C’est la bonne crise et les nations accepteront le Nouvel Ordre Mondial ».  Abroger la Loi sur le Système de Santé Mentale, de 1980, faisait-il partie du plan de l’Organisation des Nations Unies ?  Après tout, Ronald Reagan a fusionné notre système éducatif avec la Russie et les futurs enseignants ont été enseignés dans leurs cours de préparation aux enseignants pendant les 35 dernières années que la « haute religiosité » s’apparente à « l’intolérance » et à « l’inflexibilité », les deux étant des marqueurs supposés pour la maladie mentale, explique Beverly K. Eakman dans son article : Suivre votre parcours numérique, où elle décrit des questionnaires, des tests et des enquêtes apparemment innocents, sont de plus en plus diffusés par les représentants du gouvernement afin qu’ils aient une histoire complète sur chaque citoyen.

OPÉRATION HOGGWASH

Dès le 1 août 2005, le San Francisco Chronicle déclarait qu’une étude américaine indiquait que la maladie mentale atteindrait la moitié des États-Unis.  Pour établir ce quota d’auto-diagnostic, des événements comme celui de l’école Parkland, en Floride, doivent être organisés.  Le 4 avril, Anthony Borges, une victime de la fusillade a été abattu cinq fois, a survécu et a été interrogé sur l’émission NBC Today.  Un autre article dit que la colère a bouillonné lors des funérailles et pourtant Dan Cromer (dan.cromer@gmail.com) dit : OPERATION HOGGWASH : Pas de documents de décès pour les 17 victimes de Parkland.  Selon le récit officiel, le 14 février 2018, une fusillade massive s’est produite à l’école secondaire Marjory Stoneman Douglas à Parkland, en Floride. Dix-sept personnes ont été tuées et dix-sept autres ont été blessées, ce qui en fait un des massacres scolaires les plus meurtriers au monde.  L’agresseur, Nikolas Cruz, âgé de 19 ans, a été identifié par des témoins et arrêté peu de temps après lorsqu’il a avoué, selon le bureau du shérif du comté de Broward.  S’il s’agissait effectivement d’une attaque par étapes, comment tant de fonctionnaires peuvent-ils être si engagés à tromper le public et à priver les Américains de leurs droits en vertu de la Constitution ?

Mais, curieusement, Ancestry.com, la plus grande ressource d’histoire en ligne au monde, n’affiche aucune trace de décès pour aucune des dix-sept victimes, dit Comer.  Cette base de données est une compilation de notices nécrologiques publiées dans des journaux américains, recueillies auprès de diverses sources en ligne.  Pour les chercheurs, les nécrologies sont des mines d’or généalogiques, y compris des informations telles que les noms, les dates, les lieux de naissance et de décès, les informations sur les mariages et les relations familiales.  Cromer a offert à la Collection des Cimetières et des Funéraires des États-Unis de Ancestry (1847-2018) de prouver que personne n’est mort.

David Hogg qui admet qu’il n’était pas à l’école au moment de la fusillade présumée, mais qu’il a émergé en tant que leader du mouvement de protestation. Malheureusement, il s’est montré un individu grossier sans respect pour les générations plus âgées.  Alors, qui croyons-nous ?

FORCER DES ENFANTS DANS UN GHETTO DE SANTÉ MENTALE

Pendant ce temps, Eakman dit que les écoles trouvent toutes les excuses pour orienter les élèves vers des conseils psychiatriques, une activité qui entraîne généralement des prescriptions pour des médicaments psychiatriques ayant des antécédents douteux.  Certains d’entre eux sont sur-diagnostiqués.  Et, la droguerie des Américains n’est pas limitée aux enfants.  Cette nouvelle nature hyper-invasive de la technologie est une distraction aussi pour les personnes âgées.  En 2006, un journaliste du Statesman Journal a écrit que cette nouvelle technologie nous rendait fou.  Les téléphones sonnent, les courriels arrivent à l’ordinateur, et, bien sûr, depuis, Iphones, Facebook, Google, etc…  Alors que les soi-disant « experts » indiquent que les troubles commencent souvent chez les jeunes et ne sont pas traités pendant des années, cette nouvelle technologie est la cause de la « maladie mentale » chez les personnes âgées et, en 2008, nous avons appris que l’Administration des Anciens Combattants avait attiré des anciens combattants épuisés dans des tests de drogues psychotropes mortelles.

Selon les critères inventés par la psychiatrie, il n’y a pas un seul comportement normal de l’enfance qui ne rentre pas dans les larges « symptômes » qui constituent la « maladie mentale ».  Voici quelques-uns des symptômes psychiatriques couramment observés chez les enfants : Trouble du déficit d’attention (ADD), plus récemment appelé Trouble déficitaire de l’attention (TDAH), dysfonction cérébrale minimale (MB), trouble d’apprentissage (LD) ou trouble d’impulsion (ID).  Si, pour une raison quelconque, un enseignant décide qu’il y a un problème avec un enfant en particulier, l’enfant ne peut en aucun cas échapper au « diagnostic ».  Étiqueter l’enfant de fou enlève la responsabilité à un enseignant incompétent.  En outre, les valeurs des élèves doivent être débloquées par la clarification des valeurs par les enseignants du changement, ceux qui ne sont pas d’accord avec le besoin des « valeurs communes » (les valeurs que nous avons en commun) seront considérés comme ayant besoin de services de santé mentale parce qu’identifiés comme ayant un « trouble oppositionnel déficitaire ».

L’UNION SOVIÉTIQUE SOIGNAIT LES ATTITUDES ANTI-SOCIALES AVEC DES DROGUES

Et, le 26 mars 2018, une « famille » de huit personnes a été tuée lorsque leur VUS Yukon GMC a plongé du haut d’une falaise surplombant l’océan californien sur la Pacific Coast Highway.  Quand j’ai vu la photo pour la première fois, le « mariage homosexuel » approuvé par la Cour Suprême des États-Unis le 26 juin 2015 (mon 60e anniversaire de mariage) m’a sauté en plein visage.  Je me suis souvenu, il y a 44 ans, au milieu des menaces et de l’intimidation des groupes de pressions homosexuels militants, que l’Association  Psychiatrique Américaine avait enlevé l’homosexualité comme un « trouble comportemental diagnostiquable ».  À peu près au même moment, le terme fallacieux « homophobie » a commencé à circuler dans les rangs de la gauche. La même tactique de la communauté homosexuelle a été utilisée en Union Soviétique pour « guérir les gens délirants » qui se sont rebellés.  Eux aussi ont été « guéris » de force par des drogues psychotropes pour leurs attitudes « antisociales ».

Dans le livre LIFTING THE VEIL (Lever le voile), Jon Rappoport interrogeait David Icke (oct. 1997) qui a dit qu’en déséquilibrant les champs magnétiques d’une personne et en plantant un champ de pensée hautement négatif, vous pourriez causer une maladie physique, mentale et émotionnelle.  Vous pouvez affecter leur façon de penser, vous pouvez les rendre très étranges dans leur tête, vous pouvez les rendre physiquement malades.  Cela pourrait-il être ce qui s’est passé avec le conducteur de ce SUV ?

UNIFORMITÉ D’INGÉNIERIE

Le 22 décembre 2006, le Seattle Times a déclaré que « les praticiens de la santé mentale affirment qu’ils affrontent régulièrement des formes extrêmes de racisme, d’homophobie et d’autres préjugés au cours de la thérapie, et que certains patients sont handicapés par ces croyances.  Le manuel de diagnostic du DSM-V, publié en 2012, financé par l’Association Psychiatrique Américaine, selon les critiques, est proche de la pathologisation de l’ensemble de la population américaine.  Le gouvernement ayant profité pleinement de cet avis de l’expert de l’hôpital psychiatrique, des dizaines de millions d’Américains pourraient être placés sur la liste des maladies mentales pour être simplement de mauvaise humeur, et déclarés trop actifs ou inactifs …  La médication obligatoire des non-conformistes, des apprenants lents, et des enfants méchants font maintenant partie intégrante d’un agenda désagréable et peu médiatisé visant à uniformiser l’opinion sans paraître flagrante à son sujet.  Les enfants, toujours heureux de parler d’eux-mêmes, sont occupés à remplir des sondages d’opinion et des enquêtes, surtout en sciences sociales et en « santé » (éducation sexuelle). Même les tout-petits sont évalués dans les programmes de la petite enfance ».

FACEBOOK SAIT TOUT SUR VOUS

Il y a eu un moment dans ce pays où le peuple américain appréciait la vie privée. Les générations futures, cependant, peuvent ne jamais avoir un moment privé car le monde devient de plus en plus ouvert et connecté grâce aux nouvelles avancées technologiques.  Récemment nous avons appris que Facebook et Google collectent maintenant des quantités extraordinaires de données concernant leurs utilisateurs, et ce qu’ils connaissent des gens est vraiment incroyable.  Un rapport publié par TechCrunch, le 23 mars 2018, le dit carrément.  « Facebook sait littéralement tout de vous », titre le communiqué.  Facebook enregistre non seulement toutes les idées et les images que vous partagez et tous les messages que vous envoyez sur leur site web, mais aussi les autres sites que vous visitez.

Google a déjà la possibilité de suivre les mouvements et la localisation des utilisateurs de smartphones qui utilisent le système d’exploitation connu sous le nom d’Android et Google a également établi un partenariat avec le Département de la Défense des États-Unis pour développer l’intelligence artificielle pour les drones.  Le programme, appelé « Project Maven », permet aux drones de détecter et d’identifier avec précision des objets dans trente-huit catégories tout en suivant les mouvements des individus et pourtant nous n’avons toujours pas été informés du passé de Barack Obama.  Il reste le mystère sans réponse du siècle.

Il sera intéressant de voir ce qu’ils ont mis dans la « bibliothèque » d’Obama à propos de ses premières années.  Par exemple, nous savons que la femme d’Andrew Jackson a fumé une pipe en épi de maïs et a été accusée d’adultère ; Abe Lincoln n’est jamais allé à l’école ; Jack Kennedy portait un corset, Harry Truman jouait du piano, nous connaissons tous le magnétisme de John F. Kennedy, et quelques détails sur les exploits de Bill Clinton avant et pendant ses années à la Maison Blanche sont bien connus.  C’est pourquoi il est si étrange qu’une femme n’ait pas dit : « Il était trop timide … » ou « Quel grand danseur ».  Non, ce qui a fait que ce mystérieux immigré clandestin a été élu président non pas une fois, mais deux fois, a été la Culpabilité Blanche.

Ceci m’a rappelé le conseil de l’Italien, Antonio Gramsci, à ses amis communistes d’arrêter de critiquer les capitalistes américains, mais de se concentrer plutôt sur la culture américaine.  A l’occasion du soixantième anniversaire d’Orwell en 1984, les experts littéraires conclurent que son livre était une condamnation de l’Union Soviétique de Joseph Staline, mais un socialisme vraiment incontrôlé.  Avec le plan de Gramsci d’attaquer la culture plutôt que le capitalisme, nous trouvons Hugh Hefner et sa révolution sexuelle homosexuelle.  Avec une ferveur messianique, « Playboy de Hugh Hefner a transmis son message de liberté sexuelle au mâle américain qui, dans les années 1950 et 1960, consacrait encore le sexe au mariage.  La similitude entre le Playboy et l’idéal homosexuel n’est pas une coïncidence ».  Le rapport Kinsey (1948) a façonné les attitudes dominantes actuelles à l’égard du sexe.  Il a défendu l’expression sexuelle sans entraves et est devenu le manifeste de la contre-culture et de la révolution sexuelle.  Kinsey a dit que le comportement sexuel déviant et malsain était si commun qu’il était normal.

Source

Traduit par PLEINSFEUX.ORG



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics