Sanctuaires & Immigrations

Publié le 18 novembre, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

0

POLITIQUES DE L’IMMIGRATION DES DÉMOCRATES

Par Jim Kouri – Le 12 novembre 2019

Les villes sanctuaires commencent à rejeter les politiques de contrôle de l’immigration des démocrates.

Suite au massacre de femmes et d’enfants mormons américains par des membres présumés du cartel de la drogue au Mexique, que les médias ont tenté de minimiser, un nombre croissant d’Américains réexaminent la politique de leur ville, de leur comté ou de leur sanctuaire afin de protéger les étrangers illégaux des forces de l’ordre fédérales.

Par exemple, les électeurs de la « ville bleue » de Tucson, en Arizona, mardi dernier, jour des élections, ont salué de manière radicale une initiative de vote qui en aurait fait l’unique sanctuaire dans ce que beaucoup considèrent comme un état rouge.

L’initiative de vote visant à faire de la ville un sanctuaire pour les immigrants clandestins a étonnamment perdu le soutien du maire et du conseil municipal, tous démocrates de gauche, affirmant que cette initiative risquait de mettre la sécurité publique en péril et que la ville recevait des millions de dollars des gouvernements fédéraux.

La mesure de vote a été poussée par des militants d’extrême gauche qui s’opposent aux lois fédérales en matière d’immigration.  Ils pensaient également que c’était un premier pas pour donner le pouvoir politique à la communauté latino-américaine de Tucson.  Ils ont affirmé que cela aurait envoyé le message que les immigrants sont en sécurité et protégés à Tucson à un moment où beaucoup craignent les politiques d’immigration du président Donald Trump.

Les dirigeants et les militants politiques latino-américains y voient également un pas en avant pour donner aux immigrants clandestins le droit de voter aux élections locales ou d’occuper des postes publics.

L’initiative, connue sous le nom de Proposition 205, aurait empêché un policier d’enquêter sur le statut d’immigration d’un suspect arrêté pour un acte criminel ou de l’empêcher de coopérer avec des responsables fédéraux de l’application de la loi de la police des frontières, des services de l’immigration et des douanes et d’autres personnes impliquées dans la capture, des immigrants illégaux et la confiscation de drogues illégales, d’armes à feu et d’autres produits de contrebande.

Dans l’État du Maryland, le comté de Montgomery est une partie d’un bleu profond et sombre des États-Unis, même selon les normes habituelles de gauche du Maryland.  Bien que le président Trump n’ait reçu que moins de 20% des suffrages lors de ce vote en 2016, les administrateurs ont vu la lumière sur au moins un problème, le sanctuaire pour immigrants illégaux.

Des responsables du comté de Montgomery, en dehors de Washington, ont abandonné une partie importante de leur politique relative au sanctuaire, qui protégeait les étrangers en situation irrégulière contre l’expulsion, à la suite d’une série de crimes sexuels prétendument commis par des étrangers en situation irrégulière.

Kevin Lewis écrit dans ABC 7 News : « L’exécutif du comté de Montgomery, Marc Elrich (D), a « inversé discrètement » la politique du comté en matière de sanctuaire, interdisant aux agents de l’Immigration and Customs Enforcement (ICE) de pénétrer dans des lieux sûrs de la prison du comté pour correctement prendre en charge les étrangers illégaux accusés de crimes fédéraux ».

Maintenant, les responsables du comté de Montgomery vont permettre aux agents de l’ICE de placer un détenu étrangers criminels illégaux sous leur garde et fixer une date et une heure pour récupérer ces suspects dans certaines zones de la prison du comté.

« Toutefois, les agents des services de l’immigration ne sont toujours pas autorisés à accéder aux installations appartenant aux comtés, telles que les bibliothèques et les commissariats de police », a déclaré le policier à la retraite Jan Murray, qui a ensuite été directeur de la sécurité d’une société internationale.

« Je crois vraiment que cette politique de sanctuaire du comté a été abandonnée après que neuf étrangers au moins aient été accusés de crimes sexuels et de viol,  souvent contre des enfants, dans la région en seulement deux mois », a-t-il ajouté.

Source: News With Views 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics