Études

Publié le 18 septembre, 2018 | par Equipe de Pleinsfeux

0

POURQUOI CONFRONTER L’ISLAMISME ?

Par Amil Imani – Le 15 septembre 2018

Parce que si nous ne le faisons pas, cela continuera à devenir plus extrême.  Ce n’est pas de l’islamophobie, comme le prétendent beaucoup de musulmans et leurs apologistes gauchistes.  Une phobie est une peur irrationnelle sans fondement.  L’abomination de l’islamisme repose sur des faits irréfutables, et est non seulement rationnelle, mais éthiquement impérative.  Tant que le monde occidental ne comprendra pas la menace de l’idéologie islamique dans leur société et leur culture, les gens continueront à mourir.  Nous ne pouvons tout simplement pas ignorer cette attaque contre notre mode de vie.

C’est une vertu d’agir pour s’opposer à la haine ou à un vice pour l’ignorer.  C’est une vertu de haïr la tyrannie, la misogynie, les discriminations de toutes sortes, l’oppression et toutes sortes de violations des droits légitimes de l’individu et du peuple.  L’islamisme est la progéniture de l’Islam.  C’est le fascisme religieux, un destructeur de la liberté et une grande partie de ce que les gens libres chérissent.  Par conséquent, il faut y faire face.

Trois écritures de l’Islam

Les trois écritures de l’Islam, le Coran, le livre saint de l’Islam, le Hadith, les paroles de Mahomet enregistrées par ses contemporains, et la Sunna, les exemples de vie de Mahomet lui-même, forment le corps des croyances islamiques.  Ils fournissent un éventail de dogmes souvent déroutants, à sens multiple et même contradictoires, qui permettent à quiconque de choisir certains enseignements de l’Islam et de justifier tout ce qu’ils font sur la base de ces Écritures.

Le Coran jouit d’un statut sanctifié, puisque les musulmans croient qu’il est écrit par Allah lui-même.  Allah aurait transmis le Coran à l’Archange Gabriel, chapitre par chapitre, pour le livrer à Mahomet, pendant 22 ans.  Mohammed ne pouvait ni lire ni écrire.  Donc, Gabriel devait lui murmurer les chapitres et Mohammed à son tour les révélerait à toute personne alphabétisée qui serait là pour les écrire sur tout ce qu’il pourrait trouver.  Pour les musulmans, chaque mot du Coran est une parole éternelle parfaite immuable d’Allah lui-même.  Par conséquent, aucun humain ou divin ne doit jamais réviser, encore moins contester le Coran.  Le méli-mélo des écritures islamiques est le moyen de générer toutes sortes de mutations, dont certaines, comme l’islamisme, sont extrêmement dangereuses.  Une partie de la société, à tout moment, est composée de personnes qui se sentent mécontentes, aliénées et privées de leurs droits.  C’est à partir des rangs de cette population que les islamistes recrutent lourdement les soldats de l’Islam.

Le cri de ralliement de l’islamisme attire aussi les jeunes, car il est farouchement anti-constitutionnel.  Les jeunes n’ont pas un enjeu majeur dans la société, mais, sont pleins de vitalité.  Ils sont parmi les recrues les plus disposées aux causes anti-establishment.  Les dirigeants plus âgés profitent souvent de la propension des jeunes à agir et les enrôlent comme soldats dans leur cause.

Les Jeunesses Hitlériennes, les jeunes communistes de l’Union Soviétique et le Basij (jeunes soldats de la tempête islamique) de la République Islamique d’Iran sont des exemples de l’enrôlement des jeunes par les systèmes tyranniques.  De plus, il y a de l’enthousiasme dans l’action, toute action.  Plus le risque est grand, plus l’enthousiasme est grand et cette caractéristique est très attrayante pour un segment important de la population.  C’est pourquoi on dit que la guerre est passionnante, alors que la paix est ennuyeuse.  La validation de ce dicton se voit quotidiennement, par exemple, dans de nombreuses arènes où les combats font rage entre combattants, que ce soit des coqs, des chiens ou des humains.  Des foules de spectateurs paient de leur temps et de leur argent pour participer par procuration à de telles brutalités approuvées socialement.  Dans tout concours physique, le côté le plus violent prévaut habituellement.

Les islamistes ont recours à une force impitoyable pour éliminer l’opposition ou pour les intimider afin qu’ils rejoignent leurs rangs.  L’islamisme progresse rapidement sur deux fronts.  Dans tous les pays islamiques, il sape les non-radicaux tout en recrutant de plus en plus de radicaux dans ses propres rangs. Dans les pays non musulmans, avec les pétrodollars saoudiens, l’islamisme s’impose comme une force formidable en faisant appel aux libéraux mécontents et en attirant les libéraux délirants avec ses promesses.  Pour les fidèles, il y a l’incitation supplémentaire du ciel d’Allah et de ses attractions irrésistibles. Certains prétendent que la plupart des musulmans du monde sont modérés et non violents.  C’est peut-être le cas.  Pourtant, le silence de cette majorité est assourdissant, même si, par exemple, ils se prononcent de temps en temps en affirmant que le massacre du 11 septembre était l’œuvre des Juifs, même quand Oussama lui-même a fièrement reconnu l’acte ignoble.  Cette même majorité musulmane déferle dans les rues de l’occident à un moment donné pour protester contre le moindre affront perçu à ses sanctuaires, mais elle ne marche jamais pour condamner les actes violents des islamistes, ou s’en prendre à eux.  Ce type de comportement majoritaire le rend complice des islamistes.  Malgré tout cela, les apologistes et les lobbyistes de l’Islam veulent que nous acceptions l’idée que le radicalisme islamique actuel est une aberration qui, avec le temps, se dissipera, tout comme tous les mouvements radicaux du passé.  Ces personnes ne nous parlent pas des mouvements radicaux qui ont infligé ces horreurs à l’humanité avant leur expiration.

L’islamisme est une pince, avec le monde dans la gueule entre le Chiisme de la fin du monde et les Sunnites djihadistes.  Les deux mâchoires visent à écraser la vie de tous les non-croyants.  Il est impératif que les personnes qui valorisent la liberté se lèvent et agissent pour vaincre l’islamisme.

Voici quelques suggestions spécifiques :

  • Toute mosquée, centre islamique ou organisation de façade qui tolère ou encourage la haine ou la violence doit être fermée.
  • Les centres d’études islamiques des universités doivent être contrôlés pour se protéger des académiciens mercenaires qui prêchent de manière trompeuse l’évangile de l’islamisme.
  • Les lobbyistes et les organisations de façade au service de l’islamisme doivent faire l’objet d’une enquête sur leurs ressources.
  • Des lois devraient être promulguées pour protéger tous les médias et les individus contre les poursuites judiciaires, afin qu’ils puissent signaler la vérité sans risquer des litiges ruineux.
  • Les imams, les mollahs et les autres personnes qui font la promotion de la doctrine islamique de la haine doivent être poursuivis dans les limites de la loi.

Il est urgent que le monde civilisé confronte l’Islam et ses mutations.  Tous les peuples libres doivent exiger que leurs gouvernements, à tous les niveaux, abandonnent la pratique du politiquement correct et agissent pour protéger la liberté contre les attaques véritablement meurtrières de l’islamisme contre le reste du monde.

Source : News With Views   

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics