POURQUOI LA NATION D’ISRAËL EST-ELLE SI PETITE ?

POURQUOI LA NATION D’ISRAËL EST-ELLE SI PETITE ?

Partager avec les autres

9 août 2022

לֹא מֵרֻבְּכֶם מִכָּל־הָעַמִּים חָשַׁק Ò

Ce n’est pas parce que vous êtes le plus nombreux des peuples qu’Hachem a jeté son dévolu sur vous et vous a choisi, en effet, vous êtes le plus petit des peuples ; Deutéronome 7:7

Promesse

Dieu a promis à Abraham que ses descendants seraient aussi nombreux que les étoiles dans le ciel ou, alternativement, aussi nombreux que le sable au bord de la mer. En fait, les Juifs sont rares. 

Aujourd’hui, les Juifs représentent à peine 0,2 % de la population mondiale. 

Dans les mots de Mark Twain :

Si les statistiques sont exactes, les Juifs ne constituent qu’un pour cent de la race humaine. Cela suggère une bouffée nébuleuse de poussière d’étoiles perdue dans l’embrasement de la Voie lactée. A proprement parler, on ne devrait guère entendre parler du Juif, mais on l’entend, on l’a toujours entendu. Il est aussi important sur la planète que n’importe quel autre peuple, et son importance commerciale est hors de proportion avec la petitesse de sa masse. Ses contributions à la liste mondiale des grands noms de la littérature, de la science, de l’art, de la musique, de la finance, de la médecine et de l’érudition sont également disproportionnées par rapport à la petitesse de son nombre. Il a mené une lutte merveilleuse dans ce monde, à toutes les époques ; et l’a fait les mains liées derrière lui. Il pourrait être vaniteux de lui-même et en être excusé.

Malgré la promesse de Dieu que les descendants d’Abraham seraient trop nombreux pour être comptés, ce ne serait pas leur grandeur aux yeux de Dieu. Comme il est écrit dans le Deutéronome :

Ce n’est pas parce que vous êtes le plus nombreux des peuples qu’Hachem a jeté son dévolu sur vous et vous a choisi, en effet, vous êtes le plus petit des peuples ; Deutéronome 7:7

Si Dieu a promis que le peuple juif serait aussi nombreux que les étoiles et le sable, pourquoi est-il, en fait, si petit ? Et comment ont-ils accompli tant de choses malgré leur petite taille ?

Attaques existentielles

Les Juifs ont été la cible d’attaques existentielles à travers l’histoire. L’exil et la persécution, les pogroms, les inquisitions et les conversions forcées ont tous fait des ravages. La population juive mondiale actuelle de 14,7 millions est encore nettement inférieure aux 16,6 millions estimés à la veille de la Seconde Guerre mondiale en 1939. Rétrospectivement, ce n’est pas un petit miracle que même un infime vestige du peuple juif existe aujourd’hui.

Malgré la longévité historique de la nation juive, il y a des raisons pratiques pour lesquelles nous ne sommes pas nombreux. La conversion au judaïsme est découragée et le prosélytisme auprès des non-juifs est interdit. Le christianisme, avec 900 millions d’adhérents, et le catholicisme, avec environ 1,3 milliard d’adhérents, ont des traditions dynamiques de mission. L’islam convertit avec enthousiasme les non-croyants et revendique un nombre étonnant de 1,8 milliard d’adeptes.

Les mariages mixtes

Les mariages mixtes, une autre méthode d’ajout à la nation, sont découragés par la loi juive. Le rabbin Meir Leibush ben Yehiel Michel Wisser, l’érudit de la Torah du XIXe siècle mieux connu sous le nom de Malbim, l’a souligné dans son explication de l’avertissement contre les mariages mixtes donné dans le Deutéronome ( Deutéronome 7: 3-4 ). Il explique que Moïse avertit les Israélites de ne pas justifier les mariages mixtes au motif que cela augmentera le nombre de Juifs. Dieu n’est pas intéressé par les nombres.

En fait, dans la seule circonstance où la logique voudrait que le plus grand nombre soit préférable, Dieu exige le contraire. Lorsque Gédéon rassembla ses troupes pour la guerre contre les Madianites, Dieu lui dit qu’il avait trop de soldats pour vaincre l’ennemi.

Tu as trop de troupes avec toi pour que je livre Madian entre leurs mains ; Yisrael pourrait réclamer pour lui-même la gloire qui M’est due, en pensant : ‘Notre propre main nous a apporté la victoire.’ Juges 7:2

Le rabbin Obadiah ben Jacob Sforno, un érudit de la Torah du XVe siècle, a expliqué que Dieu n’a pas besoin d’une immense nation pour attester de sa gloire. Il n’en avait pas l’intention lorsqu’il a choisi les patriarches. Si Dieu avait voulu cette forme d’honneur, il aurait choisi un peuple puissant et nombreux. Dieu a choisi les enfants d’Israël pour la qualité et non la quantité. Dieu a choisi les Juifs par amour.

Tout au long de l’histoire, c’est cette approche de la quantité plutôt que de la qualité qui a soutenu les Juifs et leur a même permis de briller à un degré qui dément leur petit nombre. Les Juifs ont survécu lorsque d’autres nations plus importantes (les Assyriens, les Grecs, les Romains et d’autres trop nombreux pour être énumérés) ont disparu.

C’était le secret de la vision nocturne de Jacob . Les anges des autres nations montaient et descendaient, mais Jacob lui-même était sur le côté, ne montant jamais et ne descendant jamais. Les enfants d’Israël n’ont pas encore atteint la grandeur, mais ils ne sont pas non plus descendus dans l’obscurité. 

Bien que les Juifs se soient vu confier le rôle d’être une “lumière pour les nations” ( Isaïe 42:6 ), le maître hassidique du XVIIIe siècle, le rabbin Schneur Zalman de Liadi, a noté qu’”une petite lumière dissipe de grandes ténèbres”.

Les Juifs ont agi comme un guide constant pour l’humanité. Jamais extravagante, l’influence des Juifs sur la société dans son ensemble a été démesurée. C’est encore vrai dans l’Israël moderne. Israël est un chef de file dans les domaines de la médecine, de l’agriculture, de la technologie et des arts. Petit pays du Moyen-Orient, Israël semble faire la une des journaux tous les deux jours. Entouré d’ennemis plus grands et plus agressifs, Israël survit néanmoins. 

Malgré notre rareté, nos réalisations nous rendent aussi importants que les étoiles dans le ciel. Sur les 900 lauréats du prix Nobel à ce jour, 20 % sont juifs. Cela signifie que le pourcentage de lauréats juifs du prix Nobel est au moins 112,5 fois ou 11 250 % supérieur à la moyenne.

On pourrait même dire que les Juifs et Israël ont prospéré, non pas malgré leur petite taille, mais, comme l’armée de Gédéon, grâce à elle. Notre petitesse nous a obligés à compter sur Dieu et à reconnaître que tout succès dont nous jouissons vient de Lui et non de nous. Et ce message est indéniable pour toutes ces grandes nations qui nous entourent.

Source

Traduit par PLEINSFEUX

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité

Translate »