PROJET DE LOI DU MASSACHUSETTS

PROJET DE LOI DU MASSACHUSETTS

Partager avec les autres

[one_third_last][/one_third_last]

Par Michael Foust – Le 16 novembre 2020

La Chambre du Massachusetts adopte un projet de loi supprimant les protections pour les bébés qui survivent à l’avortement.

La Chambre des Représentants du Massachusetts a adopté un budget jeudi qui comprend un amendement controversé élargissant l’accès à l’avortement tardif et supprimant les protections pour les bébés qui survivent à un avortement.

La Chambre a adopté le budget 143-14, bien que l’amendement sur les droits à l’avortement ait été adopté par une marge plus proche de 108-49.

Les démocrates contrôlent à la fois la Chambre et le Sénat, bien que le gouverneur de l’État, Charlie Barker, soit un républicain qui s’oppose à l’avortement tardif.   La loi du Massachusetts lui donne le pouvoir de « mettre son veto » à l’amendement sur l’avortement tout en signant le reste du projet de loi.

L’amendement, parrainé par la représentante démocrate de l’état, Claire Cronin, supprime le libellé de la loi actuelle qui oblige les médecins à « prendre toutes les mesures raisonnables, à la fois pendant et après l’avortement » pour « préserver la vie et la santé de l’enfant avorté ».  L’amendement de Cronin comprend un libellé plus faible qui dit qu’un avortement tardif doit être pratiqué dans une pièce qui dispose d’un « équipement de survie … pour permettre au médecin pratiquant l’avortement de prendre les mesures appropriées, conformément aux bonnes pratiques médicales et conformément à la procédure en cours utilisé, pour préserver la vie et la santé d’une naissance vivante et du patient. »

« Le nouveau libellé indique seulement qu’il doit y avoir un « équipement de survie » et élimine l’obligation pour l’avorteur de l’utiliser », a déclaré le Massachusetts Citizens for Life dans un communiqué.

L’amendement de Cronin élargit également l’accès à l’avortement après 24 semaines et supprime le consentement parental pour les mineurs âgés de 16 et 17 ans qui souhaitent un avortement. La loi actuelle comprend un contournement judiciaire.

Le projet de loi avance maintenant au Sénat du Massachusetts. Baker a indiqué qu’il était mécontent d’un amendement sur l’avortement placé dans un projet de loi budgétaire.

« Je partage une partie du mécontentement qui a été soulevé par un certain nombre de membres du Parti républicain, que l’insertion d’une politique dans le budget était quelque chose que les dirigeants de la Chambre et du Sénat ont dit qu’ils ne feraient pas », a déclaré Baker, selon le Boston Globe.  « Et il est assez difficile de dire qu’il ne s’agit pas d’une initiative politique majeure qui figure maintenant dans le budget. »

Source: Christian Head Lines 

Traduit par PLEINSFEUX

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité

Translate »