RÉVÉLATION DE LA PROPHÉTIE TALMUDIQUE

RÉVÉLATION DE LA PROPHÉTIE TALMUDIQUE

Partager avec les autres

La guerre Russie-Ukraine indique l’arrivée du messie dès 2022.

Par David Sidman – Le 31 mars 2022

« Fils de l’homme, tourne ta face vers Gog, au pays de Magog, vers le prince de Rosch, de Méschec et de Tubal, et prophétise contre lui ! »

Ézéchiel 38/2

Qu’est-ce que l’invasion russe de l’Ukraine a à voir avec le Messie ? Tout, selon un rabbin qui a étudié la prophétie du Talmud. Le rabbin Yehuda Richter de Kfar Tappuach a révélé dans une récente conférence intitulée, « Émission d’urgence : Russie, Ukraine, Armageddon, apportant la rédemption » que dans le Talmud, une prophétie peu connue évoque la façon dont les guerres de « la septième année » sont un signe de la fin des temps et un signe avant-coureur de l’arrivée du Messie.

LE CHIFFRE SEPT

Dans la présentation, le rabbin cite ses sources dans le Talmud en disant :

« Traité du Talmud de la méguila, page 17, côté B, vous pouvez également vous référer au Sanhédrin 97 côté A. On nous dit que la grande assemblée des 120 sages ont arrangé et compilé l’Amida silencieuse, les 18 bénédictions, les 18 prières et chaque bénédiction à l’origine, il y en avait 18. Ensuite, bien sûr, 19, mais chaque bénédiction que la grande assemblée a réunie et il y avait un but et une raison pour laquelle cette bénédiction devait être exactement à cet endroit. Le Talmud demande si nous savons que la septième bénédiction de la Amidah demande à Dieu de regarder nos problèmes et de nous racheter. Alors pourquoi la rédemption est-elle liée au chiffre sept. »

MOIS DE RACHAT

Le rabbin explique que la Nation d’Israël connaîtra la rédemption la septième année, ou l’année sabbatique, dans laquelle nous sommes en ce moment. En outre, le rabbin ajoute que la guerre en Ukraine se déroule dans les mois associés à la rédemption, Adar (février-mars), au cours duquel le peuple juif célèbre sa rédemption de la destruction pendant les vacances de Pourim et de Nissan (mars-avril), où le peuple juif célèbre sa rédemption d’Égypte le jour de la Pâque.

« Le Talmud dit que le peuple juif sera racheté la septième année de l’année sabbatique. Non seulement nous sommes dans une année sabbatique, mais nous sommes dans trois mois de l’année qui sont la rédemption, qui sont vraiment destinés à la rédemption. C’est deux mois d’Adar où la rédemption de Pourim s’est produite et aussi le mois suivant de Nissan où la rédemption de la Pâque, la sortie d’Égypte s’est produite. »

Rabbi Yehudah Richter, chief Rabbi of Kfar Tapuach (screenshot)

GUERRES À LA FIN DE LA SEPTIÈME ANNÉE

Le rabbin Richter explique que le Talmud prophétise des guerres dans la septième année, et dans la huitième année, le Messie arrivera : « Le traité de Derech Zuta au chapitre 10, la première loi dit qu’ils sont un peu différents. Il dit qu’il y aura des guerres au cours de la septième année, plus précisément à la fin de la septième année. Le début de la huitième année, puis, le Messie de David viendra racheter le peuple juif, le Machia’h, le Fils de David. »

Le rabbin explique ensuite que lorsque les guerres se terminent la septième année, le Messie, un descendant de David, arrive la huitième année (septembre 2022-septembre 2023). « Il est dit que la septième année, il y a des guerres, et cela représente le début de la rédemption, puis, le messie vient. A la veille de la septième année, donc la plupart des commentaires disent qu’il y a bien sûr deux messies. Il y a le messie, le fils de joseph qui mène les batailles, qui est le côté physique de la rédemption du peuple juif et qui se passe pendant la septième année, les guerres, etc… Et puis, après la fin de la septième année, c’est le début de la huitième année, c’est le Messie de David ».

UNE GUERRE DIFFÉRENTE

Le rabbin Richter ajoute que la guerre entre la Russie et l’Ukraine affecte le monde entier. C’est parce que toutes les superpuissances mondiales ont pris parti, comme la Chine aux côtés de Moscou et l’OTAN aux côtés de l’Ukraine. Il ajoute que le phénomène montre qu’il s’agit d’un type de guerre différent des autres conflits récents qui ont été plus isolés. Il note que nous sommes peut-être à l’aube d’une troisième guerre mondiale nucléaire. Le rabbin Richter cite également le rabbin Eliezer Papo, qui a vécu en Terre d’Israël pendant l’occupation ottomane, a écrit dans son livre « Elim » : « Quand vous voyez des nations s’exciter, se défier, se menacer, préparez-vous pour le Machia’h ». La source est Breisheet Rabbah, chapitre 42, paragraphe 4.

Une autre indication vient du Malbim, l’une des autorités de la Torah les plus respectées, qui dit que chaque guerre est un processus qui nous rapproche de la rédemption. En ce qui concerne le conflit actuel en Ukraine, le rabbin Richter déclare que « les enjeux n’ont jamais été aussi élevés ».

Source

Traduit par PLEINSFEUX

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité

Translate »