Amérique

Publié le 15 janvier, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

0

SELON CONRAD BLACK

Par l’équipe de World Tribune – le 14 janvier 2019

Comment le président Donald Trump a changé le monde

Alors que l’establishment de Washington et les grands médias sont en guerre contre lui, le président Donald Trump dirige une résurgence américaine qui remodèle le monde, a écrit le chroniqueur Conrad Black pour le National Post du Canada.

Sous Donald Trump, les États-Unis ne sont plus le « premier choix du monde », a écrit Conrad Black, le 11 janvier.

« Quels que soient les marées politiques intérieures des États-Unis, la Corée du Nord se comporte de mieux en mieux, les Ayatollahs tremblent dans leurs vêtements volumineux et tous les partenaires commerciaux de l’Amérique, y compris le Canada et la Chine, acceptent ce qui constitue une renégociation unilatérale par les États-Unis », a écrit Conrad Black.

« Aucun autre pays au monde n’a une influence appréciable à plus de quelques centaines de kilomètres de ses frontières. »

À travers des exemples de médias, canadiens et américains, « on pourrait penser que le déclin des États-Unis était si avancé que le processus de gouvernement et le discours public normal s’étaient brisés dans ce pays, et que le processus tant discuté du déclin national s’accélérait dans un climat de chaos virtuel », a écrit Conrad Black.

« En fait, l’économie des États-Unis est incroyablement forte. … Et, il s’agit d’une vaste reprise économique qui ne repose pas sur les industries de services comme au Royaume-Uni (où Londres gère la majeure partie du secteur financier européen alors que la majeure partie de son industrie a fui), et qui ne repose pas largement sur la fluctuation des marchés de ressources, comme l’a souvent  l’expérimenté le Canada.  Pendant les huit années du président Barack Obama, les États-Unis ont perdu 219,000 emplois dans le secteur manufacturier.  Au cours des deux années d’activité de Donald Trump, le pays a créé 477,000 emplois dans le secteur manufacturier.  Cela ne devait pas être possible, et cette fois, contrairement au grand boom de Reagan, il ne peut pas être écarté par la gauche (et c’était faux dans les années 80) comme une profusion de palmes de hamburger, de teintureries et de livreurs de pizzas, (toutes les occupations nécessaires). »

Sur la scène mondiale, Conrad Black a écrit : « Il est clair que la Chine ressent la chaleur des tarifs américains.  Leur magnifique hypocrisie consistant à gambader dans un excédent commercial de $360 milliards avec les États-Unis tout en extorquant la technologie de sociétés américaines et en obligeant des géants américains de la haute technologie comme Apple et Google à pleurer au nom de la Chine lorsque leurs ventes dans ce pays diminuent.  Alors que le G-77 est en train de prendre les choses en main pour demander aux pays les plus avancés sur le plan économique d’être soulagés pour leur pollution de l’environnement mondial (bien que la Chine soit le plus grand pollueur du monde), tout est en train de se terminer.  Les États-Unis ne seront plus le premier choix du monde.  Le soutien le plus enthousiaste que les États-Unis reçoivent dans leur politique commerciale avec la Chine vient des pays voisins de la Chine, de l’Inde au Japon.  Bien sûr, la Chine est la deuxième puissance mondiale et doit être traitée avec respect, mais, cela ne signifie pas que les prédécesseurs de Donald Trump se faufilent sans scrupule, faisant en sorte que Pékin ait la même justice que des laquais qui se prosternent devant les empereurs de l’Empire du Milieu. »

Conrad Black poursuit : « Chaque président américain, à commencer par Dwight Eisenhower, a pleuré la dépendance américaine vis-à-vis du pétrole étranger.  Les étrangers ont ensuite fourni 10% du pétrole américain, chiffre qui était passé à 60% sous le président Barack Obama, et personne n’a rien fait à ce sujet, jusqu’aux deux dernières années, lorsque la production de pétrole a fortement augmenté et que la dépendance à l’égard des importations de pétrole a été fortement coupée, sur son chemin inexorable vers le zéro ».

La Chine « a remplacé l’Union Soviétique en tant que principal rival des États-Unis, mais, n’a maintenant aucune distinction idéologique, de même que, pour répliquer les Soviétiques, aucune institution ne fonctionne sauf l’armée », a écrit Conrad Black.  « La Chine essaie de vaincre les États-Unis à leur propre jeu du capitalisme, mais, la version chinoise est un méli-mélo du capitalisme d’état et une économie dirigée, et le recul des Chinois face à la pression exercée par cette administration américaine, démontre plus clairement le véritable rapport de forces entre les deux économies.  La Chine est la plus grande histoire de développement économique de l’histoire du monde, mais, elle met en cause le statut suprême que les États-Unis occupent depuis plus d’un siècle parmi les nations du monde ».

Il y a la « puissante Allemagne ».  Conrad Black a souligné que la « coalition gouvernementale allemande a presque fini par s’émousser devant l’admission imprudente d’un million de réfugiés désespérés du Moyen-Orient et d’Afrique. Elle s’est livrée à une dépendance énergétique vis-à-vis du faible état gangster de la Russie tout en contribuant à l’OTAN pour la moitié de ce qu’elle avait promis et se plaint du manque d’enthousiasme de l’Amérique pour continuer à porter l’Allemagne sur ses épaules surpeuplées et sous-appréciées ».

Conrad Black a conclu que « les États-Unis, qui semblent être désordonnés, son establishment et ses médias en guerre contre l’occupant de la Maison Blanche, démontrent presque sans effort à quel point il est illusoire de penser qu’un autre pays ou groupe de pays peut défier ses prééminences parmi les nations du monde ».

Source: World Tribune 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics