Persécutions

Publié le 14 novembre, 2017 | par Equipe de Pleinsfeux

0

SISSI RENCONTRE LES ÉVANGÉLIQUES

Le président égyptien, Abdel Fattah el-Sissi rencontre des dirigeants évangéliques américains pour la première fois au Caire.

.

Par Samuel Smith – Le 2 novembre 2017

Pour la toute première fois, une délégation de dirigeants évangéliques des États-Unis a rencontré mercredi le président égyptien Abdel Fattah el-Sissi pendant près de trois heures au palais présidentiel du Caire pour parler d’une série de problèmes, dont les persécutions des chrétiens égyptiens par les extrémistes islamiques.

« J’apprécie l’opportunité de rencontrer le président el-Sissi pour discuter des préoccupations que nous avons, en tant qu’évangéliques américains, pour le sort des minorités religieuses en Égypte, en particulier celles qui sont nos frères et sœurs en Christ, » a déclaré le Pasteur Tony Perkins dans un communiqué partagé avec Christian Post.

Tony Perkins a été rejoint par d’autres militants et auteurs évangéliques comme Johnnie Moore, conseiller à la liberté religieuse, John Joel Rosenberg, écrivain évangélique, Michael Youssef, pasteur chrétien d’origine égyptienne, et Michele Bachmann, ancienne républicaine américaine et ancienne membre du Congrès américain.

Ces évangéliques et une poignée d’autres ont rencontré Abdel Fattah el-Sissi, et le chef des services de renseignements généraux d’Égypte, Khalid Fawzi.  Andrea Zaki, le leader de la communauté protestante en Égypte, a également assisté à la réunion.

Les dirigeants ont fait part de leurs préoccupations concernant le sort de la communauté chrétienne en Égypte, qui a été ciblée au cours de l’année écoulée par des extrémistes qui ont mené des attentats à la bombe dans les églises et perpétré des meurtres de chrétiens.

La réunion a été organisée par Rosenberg, qui est basé à Jérusalem et a la double nationalité israélienne et américaine.  Rosenberg a rencontré Abdel Fattah el-Sissi pour la première fois lorsque le président s’est rendu à Washington, pour sa visite d’état en avril et a été invité à amener un groupe de dirigeants évangéliques au Caire.

« J’allais dire qu’ils ont déroulé le tapis rouge pour nous, mais je ne veux pas laisser l’impression que nous sommes traités comme des rois.  Ce qu’ils font, c’est qu’il est devenu clair qu’ils veulent une amitié, ils veulent une relation avec les évangéliques », a déclaré Rosenberg à  Christian Post dans une entrevue téléphonique.  « Nous pouvons spéculer sur le pourquoi, mais le fait est que nous étions censés passer une heure avec le président et que cela a duré presque trois heures. »

Bien que l’Égypte se classe au 21ème rang mondial en termes de persécutions chrétiennes, selon la liste de surveillance mondiale 2017 d’Open Doors USA, Rosenberg a expliqué que les choses s’améliorent pour les chrétiens en Égypte sous Abdel Fattah el-Sissi, qui a pris ses fonctions en 2014.

« En Égypte, il y a certainement des défis avec les services locaux de sécurité et les dirigeants locaux, mais au niveau national, après que les Frères Musulmans aient été déchus, il y a encore beaucoup de difficultés à changer le système. »  a déclaré Rosenberg.  « Le président el-Sissi essaie de changer le système : Il a adopté la première loi des églises pour construire et rénover les églises, les premières vraies réformes depuis 150 ans. »

« Nous avons posé des questions sur ces problèmes », a-t-il dit, « les chrétiens sont attaqués et nous travaillons pour combattre les terroristes islamistes radicaux qui mettent en danger les musulmans aussi bien que les chrétiens.  Mais, nous faisons aussi des choses très spécifiques pour aider les chrétiens à devenir les égaux des égyptiens.  Ils ne sont pas des citoyens de seconde zone.  Nous ne voulons pas les considérer comme des chrétiens ou des musulmans.  Nous voulons les considérer comme des égyptiens », a rappelé Rosenberg en citant les propos du président.  « Ce qui a été un gros problème pour nous, c’est qu’il a trois ans d’expérience et qu’il ne nous dit pas qu’il le fera. »

Moore a déclaré au Christian Post : « Abdel Fattah el-Sissi est un grand, très grand dirigeant ».

« Quand toutes ces églises ont été incendiées, en 2013, il les a reconstruites », a déclaré Moore, un ancien vice-président des communications à l’Université Liberty, dans une entrevue téléphonique.  « Il a reconstruit les églises.  Il nous a dit hier que cela n’arrivera plus jamais. Tant qu’il sera en charge, cela ne se reproduira plus jamais ».

Perkins a également salué les progrès réalisés sous Abdel Fattah el-Sissi.

« Le président Abdel Fattah el-Sissi est déterminé à œuvrer pour que chaque être humain puisse exercer son droit donné par Dieu à la liberté religieuse », a souligné M. Perkins.  « Dans le cadre de ce travail, nous encourageons l’Égypte à sensibiliser davantage le public aux avantages culturels, économiques, politiques pour la sécurité nationale de la véritable liberté religieuse ».

Un autre sujet abordé lors de la réunion était la menace de l’organisation terroriste État Islamique, qui a des affiliés dans la Libye voisine et dans la région du Sinaï, en Égypte.

« Ils sont clairement sur le pied de guerre.  Ce n’est pas fini.  C’est une guerre. C’est une guerre militaire contre les terroristes venant de la Libye, venant du Sinaï », a déclaré Rosenberg à Christian Post.  « Mais, c’est aussi une bataille idéologique et théologique, nous en avons beaucoup parlé ».

Rosenberg a ajouté qu’ils ont parlé du processus de paix de l’Égypte avec Israël et de l’héritage du président assassiné Anwar Sadat, qui a signé un accord de paix avec Israël en 1978 et a été tué par des extrémistes islamiques en 1981.

« Nous avons parlé d’éducation, nous avons parlé d’économie, nous avons parlé de logement, nous avons parlé de la loi de l’Église, du rôle des chrétiens en Égypte, des droits civils des chrétiens, de ce que fait le gouvernement afin d’améliorer le statut des chrétiens et pour les protéger », a ajouté Rosenberg.

Après la rencontre avec Abdel Fattah el-Sissi, la délégation des dirigeants évangéliques a également rencontré la veuve de Sadat, Jehan Sadat.

Mercredi, la délégation évangélique a rencontré un rassemblement d’au moins 60 hauts dirigeants chrétiens égyptiens.

« Ils ont vécu l’enfer et leur appréciation et leur admiration pour Abdel Fattah el-Sissi était frappante », a déclaré Rosenberg.  « Ils n’ont pas hésité. Nous parlons d’un homme qui a sauvé le pays … et leurs vies et leurs libertés ont été sauvées. »

Source : Christian Post 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics