TROISIÈME TEMPLE

TROISIÈME TEMPLE

Partager avec les autres

Les sondages israéliens montrent que les politiciens en faveur d’un Troisième Temple deviennent des législateurs.

Par David Sidman – Le 11 février 2021

Nous nous sommes unis…”

Deux partis de droite distincts en Israël, Otzma Yehudit (pouvoir juif) et l’Union nationale, devaient chacun obtenir environ deux sièges à la Knesset lors des élections en cours en Israël, selon la plupart des sondages.

Le seul problème est que l’exigence minimale pour un parti d’entrer dans la Knesset d’Israël et de servir en tant que législateur par intérim est de quatre sièges.

Mais, après de longues délibérations et la pression du camp de la droite d’Israël, les deux parties sont parvenues à un accord où elles s’uniraient et courraient sur un ticket commun.

Résultat : Le nouveau parti appelé « sionisme religieux » vote maintenant à cinq sièges, soit plus que le seuil minimum requis de quatre sièges.

Dans un tweet, Ben Gvir a déclaré : « Nous nous sommes unis pour la nation d’Israël, la terre d’Israël et pour la Torah d’Israël. »

Le troisième sur la liste est Otzma Yehudit président Itamar Ben-Gvir.  Dans une entrevue exclusive, Ben-Gvir a déclaré à Israel365 Nouvelles qu’il est en faveur de la construction du Troisième Temple tel que commandé dans le livre de l’Exode.

« Ils me feront un sanctuaire, et j’habiterai au milieu d’eux. » (Exode 25:8)

En outre, il est en faveur pour qu’Israël reprenne toute la Judée-Samarie et applique la souveraineté sur toutes les terres qui ont été conquises en 1967 (pas seulement la zone C) qu’il voit comme une réalisation de la prophétie du Livre de Josué :

«Tout lieu que foulera la plante de votre pied, je vous le donne, comme je l’ai dit à Moïse. » (Josué 1:3)

Le chef du parti est Betzalel Smotrich, qui siège actuellement à la Knesset à la tête de sa faction de l’Union Nationale.

Lors de la dernière élection en Israël, son parti s’est allié au nouveau parti de droite de l’ancien Ministre de la Défense Naftali Bennet pour entrer dans l’actuelle 23e Knesset.

Les nouvelles ont incité Moshe Feiglin, un autre politicien en faveur du Temple avec les grands médias sociaux suivants pour approuver la fusion en disant « il a mis un sourire sur mon visage. »

Source: Prophecy News Watch 

Traduit par PLEINSFEUX

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité

Translate »