Publié le 18 décembre, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

UN ACCOMPLISSEMENT PROPHÉTIQUE

Par Julie Stahl, Scott Ross – Le 13 décembre 2019

Rencontrez les Israéliens vivant sur les Hauteurs du Golan

GOLAN HEIGHTS, Israël – Lorsque le président Donald Trump a reconnu la souveraineté israélienne sur le Plateau du Golan, Israël l’a remercié en nommant une communauté selon son nom.  Mais, qui voudrait vivre si près d’une frontière syrienne hostile avec l’Iran essayant d’attaquer ?

Scott Ross de CBN a récemment visité les Hauteurs du Golan et a rencontré des Israéliens qui disent qu’ils ne voudraient pas vivre ailleurs.

Amitai Elon possède une ferme ou un village de vacances appelé Natur au sommet de la Mer de Galilée sur les Hauteurs du Golan.  De sa ferme, il peut voir la Mer de Galilée, les montagnes de Tibère et les montagnes de Nazareth, et au nord de la Haute Galilée.  Dans l’ensemble, c’est l’endroit où la majeure partie de l’Évangile a eu lieu.

« Pourquoi avez-vous choisi de vivre ici ? », a demandé Ross.

« Si vous voulez vivre dans la nature, entouré par une nature magnifique et le bruit des oiseaux, vous pouvez aller au Golan, en Galilée, et vous pouvez aller au désert du Néguev », a déclaré Elon.

« Donc, c’est une ferme.  C’est un espace que nous utilisons pour beaucoup de choses.  Nous sommes assis en ce moment dans un dôme géodésique qui est une serre.  Parfois, il organisera un événement, un lieu, une fête ou le camping d’une grande famille », a déclaré Elon à Ross. « C’est un peu magique ».

Mais, aussi belles et paisibles soient-elles, les frontières du Liban et de la Syrie longent le Plateau du Golan.  L’Iran tente également de mettre en place des bases à proximité du côté syrien d’où attaquer Israël.

Elon a dit qu’ils étaient « très proches » de la frontière syrienne.

« Il n’y a pas de menace de l’autre côté ? », a demandé Ross.

« Sauf pour la guerre de 1967, la guerre de 1973, cet endroit a été le plus sûr du pays », a déclaré Elon.

« Êtes-vous devenu plus inquiet depuis que l’Iran a pris pied plus près du Golan israélien ? », s’est demandé Ross.

« Si vous regardez la grande image de l’histoire de ce lieu depuis des milliers d’années, nous avons eu des hauts et des bas extrême, mais nous sommes là », a répondu Elon.

Plus au nord, nous avons rendu visite à l’expert en sécurité Kobi Marom qui était l’ancien commandant militaire israélien sur les Hauteurs du Golan et qui vit maintenant ici.

« Avec la situation instable en Syrie, avec le déploiement iranien, il est essentiel qu’Israël soit ici dans les Hauteurs du Golan et y reste.  Parce qu’avec tant de défis, je ne peux pas penser à la situation dans laquelle nous pourrions être avec la ligne de 67 ans », a déclaré Marom à CBN News.

Israël a capturé le Plateau du Golan en 1967, au cours des deux derniers jours de la guerre des Six jours.  La frontière israélo-syrienne le long du Golan mesure environ 55 miles de long.

Même si les habitants du Golan sont constamment menacés, Marom a déclaré qu’ils n’étaient pas en danger.

« Nous nous sentons très en sécurité.  La dissuasion israélienne est très efficace », a-t-il dit.

« Le régime iranien avait un projet.  Ils prévoyaient d’avoir ici de l’autre côté de la frontière 100.000 milices chiites avec le Hezbollah.  Ils prévoient de faire entrer des bases des forces aériennes, des bases de la marine et des centres de renseignement.  Ils prévoyaient d’avoir une industrie de pointe pour produire des missiles précis qui pourraient être une véritable menace pour le centre d’Israël et les endroits stratégiques en Israël. »

« C’est pourquoi nous avons vu au cours des trois ou quatre dernières années qu’Israël attaque ce déploiement iranien et le détruit et nous réussissons très bien », a déclaré Marom.

Quelque 50.000 personnes, dont plus de la moitié des Israéliens juifs, vivent sur les Hauteurs du Golan.  Mais, au niveau international, c’est considéré comme un territoire occupé.

En mars 2019, cependant, le président Donald Trump a rompu avec la tradition internationale et reconnu les hauteurs stratégiques comme faisant partie d’Israël.  Israël a nommé une communauté en son honneur, en l’appelant Trump Heights.

Marom l’a décrit comme une « déclaration dramatique » qui était « incroyable ».

« C’est une déclaration importante car elle est venue du plus puissant et du plus important allié israélien, les États-Unis.  Avec la reconnaissance de Donald Trump sur les Hauteurs du Golan, il y a un grand défi… pour le prochain gouvernement israélien.  Je pense que nous devons amener 100.000 Israéliens sur les Hauteurs du Golan au cours des dix prochaines années », a ajouté Marom.

Eliyahu Berkowitz est un journaliste qui habite près de Katzrin, la plus grande ville du Plateau du Golan.  Il a immigré en Israël il y a 28 ans du New Jersey et s’est installé dans le Golan il y a environ sept ans.

« Êtes-vous intimidé par les événements qui entourent Israël et en particulier le Golan ? », lui a demandé Ross.

« Nous sommes toujours inquiets pour Israël, mais il y a de quoi être optimiste. Je ne sais pas ce que les gens pensent du Golan.  Ils ont construit des abris anti-bombes ici quand ils les ont installé pour la première fois et ils n’ont jamais été utilisés », a déclaré Berkowitz.

Connu dans la Bible sous le nom de Bashan, quelque 635.000 touristes ont visité le Plateau du Golan l’année dernière, les trois quarts d’entre eux étant des chrétiens, pour voir ses superbes vues, sites historiques et caves.

« Nous avons toujours été seuls et quand je vois des gens, des chrétiens, intéressés par Israël, c’est quelque chose de totalement nouveau.  Cela me donne un optimisme incroyable.  J’en suis très content.  Je pense que je les aide à devenir de meilleurs chrétiens et ils m’aident certainement à être un meilleur juif », a déclaré Berkowitz.

« Parce que je veux rester ici en Israël et ils y contribuent.  De plus, je ne suis pas là juste pour moi.  Je suis ici pour le monde entier.  La Torah a été donnée au Mont Sinaï et nous étions censés être une lumière pour les nations.  Si vous le gardez pour vous, alors vous le cassez », a-t-il expliqué.

Elon, qui est également guide touristique, a résumé l’engagement chrétien envers Israël et le Plateau du Golan.

« Et si vous êtes venus ici entre 2000 et 2005, nous avons eu, en quelque sorte, une Intifada (soulèvement palestinien violent) venant ici, se déroulant ici.  Israël était vide, sauf pour les chrétiens », a déclaré Elon.

« Pourquoi pensez-vous que c’est le cas ? », a demandé Ross.

« C’est votre point de vue, c’est tout.  Votre lien avec la terre, vient-il de la Bible ?  Ou est-ce de CNN ou d’une perspective étroite de quelques années de problèmes ?  Si vous êtes connecté par une perspective étroite de quelques années, vous diriez que c’est dangereux », a-t-il expliqué.

« Croyez-vous que Dieu veille sur Israël ? », a demandé Ross à Elon.

« Absolument !  La réalisation de la prophétie est a chaque pas que vous faites dans le pays et c’est difficile à ignorer », a répondu Elon.

Source: 1Cbn 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics