Politique américaine

Publié le 09 janvier, 2018 | par Equipe de Pleinsfeux

0

UN DUR RÉVEIL EFFECTIVEMENT

Par Betty Freauf – Le 24 juin 2017

Mon magazine New American, du 5 juin 2017, avait comme page couverture,  « Sortez-nous de l’ONU pour de bon », mais une histoire à l’intérieur était intitulée, « Démocrates et communistes » et comment le chercheur, auteur et maintenant cinéaste, Trevor Loudon de la Nouvelle-Zélande expose dans son documentaire, Ennemis, dans les Communistes, les Socialistes et les Progressifs au Congrès des États-Unis.  Son film expose les connections de l’extrême gauche avec les communistes, ainsi que les liens de nombreux membres démocrates du Congrès avec les islamiques radicaux.  Devrions-nous demander aujourd’hui que nos membres du Congrès réussissent un contrôle de sécurité du FBI ?   Probablement que oui, parce qu’un des objectifs de la prise de contrôle des États-Unis était de discréditer et éventuellement démanteler le FBI, et des chercheurs de longue date ont crié à propos de cet entrelacement par les démocrates depuis de nombreuses décennies.

LE PRÉSIDENT DE LA NRA, CHARLTON HESTON, PARLE

En fait, le même jour où ce New American est arrivé, j’ai reçu par courrier d’un père de 86 ans, patriote de longue date, un journal jaune et plutôt défraichi de Spotlight, daté du 1er mai 1999, avertissant dans les manchettes que le communisme culturel et la désintégration de l’Amérique devenait une tendance dangereuse …  En utilisant des extraits d’un discours à Harvard Law School prononcé le 16 février 1999 sur les combats de la Guerre Culturelle, Charlton Heston a déclaré : « Il y a environ un an, je suis devenu président de l’Association Nationale des Armes, qui protège le droit de garder et de porter des armes.  Je me suis présenté, j’ai été élu et maintenant je suis une cible mobile pour les médias qui m’ont appelé de toute sorte de choses, de « ridicule » et de « dupé » jusqu’à « malade mental, de sénile et de vieil homme fou ». »

« Effectivement, je suis assez vieux, mais, je remercie le Seigneur que je ne sois pas sénile.  Comme je me suis retrouvé sur la lame du rasoir de ceux qui visent les libertés du Deuxième Amendement, je me suis rendu compte que les armes à feu ne sont pas le seul problème.  Non, c’est beaucoup, beaucoup plus grand que ça.  Je suis venu à comprendre qu’une guerre culturelle fait rage sur notre terre, où, avec la ferveur orwellienne, certaines pensées et certains discours acceptables sont obligatoires. »

« Par exemple, j’ai marché pour les droits civils avec le Dr King, en 1963, bien avant qu’Hollywood ne le trouve à la mode.  Mais, quand j’ai déclaré à l’auditoire, l’année dernière, que la fierté blanche était aussi valable que la fierté noire, ou la fierté rouge, ou la fierté de quelqu’un d’autre, ils m’ont appelé racistes. »

« J’ai travaillé avec des homosexuels brillamment talentueux toute ma vie.  Mais, quand j’ai déclaré au public que les droits des homosexuels ne s’étendraient pas plus loin que vos droits ou mes droits, j’ai été appelé un homophobe. »

« J’ai servi pendant la Seconde Guerre Mondiale contre les puissances de l’Axe. Mais, lors d’un discours, lorsque j’ai fait une analogie entre le fait de singulariser les juifs innocents et identifier les propriétaires innocents d’armes à feu, j’ai été appelé antisémite.  Tout le monde sait que je n’élèverais jamais la  main contre mon pays.  Mais, quand j’ai demandé à un public de s’opposer à cette persécution culturelle, j’ai été comparé à Timothy McVeigh. »

Quelque temps plus tard, après l’attentat terroriste « faux drapeau » à Oklahoma City sous la surveillance du président Bill Clinton, Timothy McVeigh a été accusé et, plus tard, a été exécuté en juin 2011.

LE COMMUNISME N’EST PAS MORT, IL EST JUSTE RENOMMÉ

À l’intérieur de ce journal jauni, il y avait un article : « Le communisme n’est pas mort, il vient d’être renommé ».  Ce que nous avons ici, aux États-Unis, et dans l’Europe chrétienne, c’est que nous sommes en train de voir la destruction prévue de la civilisation occidentale.  Ce n’est pas un hasard.  Lorsque les bolcheviks sont arrivés au pouvoir en Russie, leur attaque était économique et politique.  Ce n’est qu’après avoir pris le pouvoir qu’ils se sont retournés pour détruire la culture chrétienne de l’Occident.  Dave Hunt, dans son livre, La Séduction du Christianisme, a donné un aperçu de la plupart des choses qui  révéleraient les signes de l’apostasie en développement que nous avons vue progresser à une vitesse accablante et dans une large circulation aujourd’hui. Avec le mouvement politique, nous voyons l’inverse, une attaque contre la culture chrétienne afin que les communistes puissent prendre le relais.  Et le bolchevisme culturel gagne alors que les dirigeants chrétiens se serrent la main.

Mais, au déjeuner national de prières de février, le président Donald Trump a indiqué qu’il voulait que les dirigeants de l’église parlent librement sans représailles et, au même moment, la Loi sur l’Équité de la Liberté d’Expression a été présentée à la Chambre et au Sénat par le dirigeant de la majorité, Steve Scalise (R-Ga), le représentant Jody Hice (R-Ga) et le sénateur James Lankford (R-Ok) dans le but d’abroger l’Amendement Johnson.  Seul un acte du Congrès peut abroger la loi et nous prions pour que le sénateur Steve Scalise, qui a été tiré au match de charité du baseball pour le Congrès, se rétablisse pour le voir. Assurez-vous de lire le dernier paragraphe ci-dessous sur la vraie raison pour laquelle Scalise a été tiré et pourquoi il existe un tel effort pour se débarrasser de Donald Trump.

LES MÉCONTENTS SOUHAITENT DÉTRUIRE LA CIVILISATION OCCIDENTALE

.

Un autre article a été intitulé : « Les réverbérations de Hegel et de Freud sont ici dans l’Amérique du 20ème Siècle ».  En traçant l’arbre généalogique du communisme culturel (CC), on retrouve un groupe de mécontents déséquilibrés avec une chose en commun : Un engagement à détruire la civilisation occidentale.  Il y avait plusieurs photos de ces personnes, mais la seule que j’ai reconnue était celle de Betty Friedan, la mère du féminisme radical qui a causé la destruction des familles américaines.

Henry Makow, Ph.D., dit que les femmes deviennent folles.  Selon les satanistes, « faire comme tu veux » est leur croyance.  Ceci est les conséquences pour le « sexe libre » parce qu’ils n’ont plus de cerveau « pensant » normal.  Avez-vous déjà pensé que vous verriez votre épouse, votre petite amie, votre sœur, votre tante, votre mère et d’autres femmes dans votre vie, en fait, dans la « Marche pour les Femmes » en portant un « Pussy Hat » sur leur tête ?  Et voir les femmes être fières d’être « sournoises » ?  Leur langue était autre chose que « féminin » parce qu’elles auraient facilement dépassé les « marins ivres » dans leur capacité de maudire.

Dans la bible du féminisme moderne, « La Mystique Féminine » (1963), Betty Friedan fait cette comparaison obscène entre les ménagères et les détenus des camps de concentration nazis : « Ils ont été réduits à une préoccupation enfantine de la nourriture, de l’élimination, de la satisfaction des besoins corporels primitifs ; Ils n’avaient aucune intimité et aucune stimulation du monde extérieur ».

« Mais, avant tout, ils ont été forcés de passer leurs journées au travail, ce qui a produit une grande fatigue … ce qui ne nécessitait aucune concentration mentale, ne donnait aucun espoir d’avancement ou de reconnaissance, était parfois insensé et était contrôlé par les besoins des autres … »  Clairement, Friedan parle des mères et elle a caché le fait qu’elle était une militante communiste payée qui aurait dû être dénoncée comme un crime haineux qui a causé une génération sans père.  Au lieu de cela, elle a été célébrée comme le nouvel oracle et a reçu des diplômes honorifiques et des bourses de Harvard, Yale et Columbia.

Un des objectifs de la prise de pouvoir communiste en Amérique était que la famille devait être discréditée en tant qu’institution et qu’ils devaient encourager la promiscuité et le divorce facile.  Il fallait souligner la nécessité d’éloigner les enfants de l’influence négative des parents et d’attribuer les préjugés, les blocages psychiatriques et les retards des enfants à une influence oppressive des parents et ils devaient présenter l’homosexualité, la dégénérescence et la promiscuité comme étant « normale, naturelle et saine ».  L’ancien président Jimmy Carter a introduit le Département inconstitutionnel de l’Éducation des États-Unis en utilisant ceci comme une courroie de transmission pour le socialisme et la propagande communiste actuelle.  En adoucissant le programme, maîtriser les associations d’enseignants, mettre la ligne communiste dans les manuels scolaires et tous les journaux étudiants, et utiliser les émeutes étudiantes pour susciter des manifestations publiques contre des programmes ou des organisations qui sont sous l’attaque communiste.

La chercheuse en éducation, Catherine Iserbyt, a déclaré que le président Dwight Eisenhower a commencé la fusion entre les États-Unis et les Soviétiques en 1958 et l’ancien président Ronald Reagan a suivi avec les accords en éducation entre l’Union Soviétique et les États-Unis en 1985 et a déclaré que la fusion entre les États-Unis et la Russie était un accord finalisé !  Catherine Iserbyt a de nombreuses vidéos sur différents sujets traitant des systèmes éducatifs depuis des décennies.

Tout cela prouve que Bill O’Reilly, dans son livre de 2015, Tuer Reagan, est plein de bêtises quand il  déclare que Ronald Reagan et la Première Ministre européenne, Margaret Thatcher, avaient considérablement affaibli le communisme mondial et que les pays satellites de l’Europe de l’Est commençaient à adopter la démocratie.  Ronald Reagan a promis de nous débarrasser du Département de l’Éducation, et il ne l’a pas fait, mais il a exigé que Mikhaïl Gorbatchev abatte le Mur de Berlin et, le 9 novembre 1989, le Mur de Berlin s’est effondré et, ensuite, les Reagan ont accueilli le chef soviétique, Mikhail Gorbatchev, l’homme qui aurait changé le monde en démantelant l’Union Soviétique, à bras ouverts et en faisant son éloge comme un phare pour la liberté, alors qu’il se glissait tranquillement dans le lit avec l’Amérique.

GORBACHEV ACCUEILLI AU PRESIDIO

Mikhail Gorbatchev a simplement emballé son pyjama pour venir en Amérique où il a été accueilli au Presidio de San Francisco et a commencé à tenir des « forums sur l’état du monde » ce qui a permis à nos ingénieux dirigeants d’entreprise d’accepter confortablement la fusion du capitalisme avec le communisme.  En 1995, Zbigniew Brzezinski, un mondialiste et ancien conseiller à la sécurité nationale, a déclaré dans une audience de la Fondation Gorbatchev : « Nous ne pouvons pas aller au gouvernement mondial d’un pas rapide, mais, par une régionalisation progressive  étape par étape ».  Ce qui nous amène à un autre YouTube à propos de l’Action 21 et comment, en seulement 13 ans de plus, on dit qu’il sera mis en œuvre d’ici 2030. Maintenant, aujourd’hui, tous ces mécontents dans le Congrès démocrate/communiste essayent de prouver que le président Donald Trump est en collusion avec les Russes, plus de fausses nouvelles et seulement une tactique de détournement pour confondre les Américains et jeter une mauvaise lumière sur le président Donald Trump parce que nous sommes en partenariat avec les Russes depuis que le président Ronald Reagan a abouti avec l’aboutissement de l’Agenda 2030.

Un patriote vraiment bleu, un gardien de lycée et chercheur de la vérité, Joe Spenner a découvert il y a quelques années en parcourant certaines archives de l’État de l’Oregon que l’agenda et le régionalisme de l’Organisation des Nations Unies ont débuté dans l’État socialiste de l’Oregon à l’Université d’État de l’Oregon à Corvallis.  Il a ensuite publié lui-même un livre intitulé, « Régionalisme, l’Ombre Derrière la Conservation et le Développement des Terres en Oregon ».  La Fondation Rockefeller a appuyé les étudiants de recherches et d’études supérieures sur « L’homme et ses activités en rapport avec la qualité de l’environnement ».  Aujourd’hui, ces étudiants endoctrinés crient à propos de ce non-sens appelé le « réchauffement climatique ».

UNE GÉNÉRATION POUR DÉTRUIRE LA RÉPUBLIQUE CONSTITUTIONNELLE

Notre éveil brutal aujourd’hui est vu par les étudiants qui contestent l’autorité et la libération de la liberté d’expression.  Les communistes savaient bien qu’il ne faudrait qu’une génération pour détruire notre République Constitutionnelle et apporter le chaos sur la terre.  L’effondrement de l’Amérique a été une prophétie auto-réalisable perpétrée par les démocrates/communistes qui ont délibérément mis en place la GÉNÉRATION « DONNE-MOI » au cours des 80 dernières années ou plus en utilisant les politiques progressives du New Deal et de la Sécurité Sociale jusqu’à la Guerre du Président Johnson contre la Pauvreté, contre Medicaid, contre Medicare et récemment contre Obamacare.

Oui, notre intervention inutile dans des endroits où nous n’appartenons pas a été le processus utilisé pour cultiver les ennemis et le renversement que nous vivons aujourd’hui en provenance du Moyen-Orient.  D’autre part, malgré le contrôle républicain des deux chambres du Congrès, l’ancien président Obama a poussé son programme radical avec très peu de résistance, un abandon du devoir qui a sans aucun doute joué un rôle important dans l’ascendance étonnante du candidat voyou Donald Trump.  Le Secrétaire de la Guerre dans le Cabinet de Lincoln, Edwin Stanton, a déclaré : « Les guerres ne sont pas combattues pour vaincre un ennemi, les guerres se combattent pour créer une situation ».

LES COMMUNISTES CONTROLENT LES DEUX PARTIES

Il ne faut donc pas se surprendre qu’un autre objectif des communistes soit de s’emparer d’un ou des deux partis politiques des États-Unis.  L’argument selon lequel les deux parties devraient représenter des idéaux et des politiques opposés, peut-être de la droite et l’autre de la gauche, est une idée stupide, acceptable uniquement pour les penseurs doctrinaux et académiques.  Au lieu de cela, les deux parties devraient être presque identiques, disent les communistes pour que le peuple américain puisse « jeter dehors les rats » dans toute élection sans mener à des changements profonds ou étendus dans la politique, a déclaré le défunt Carroll Quiqley dans son célèbre livre : Tragédie et Espoir.  Les politiciens vont et viennent, mais c’est le personnel qui dirige le spectacle.  Mais, quand Donald Trump a jeté son chapeau dans la course, personne ne pensait qu’il pourrait gagner et les démocrates ne le croient toujours pas.  Les démocrates, et même certains républicains, veulent maintenant intimider Donald Trump sous de faux prétextes.  Les électeurs ont finalement compris que les deux parties ne servaient pas la volonté des gens.  Ils servent tous les deux leurs maîtres.

Je trouve intéressant que ABC 20/20, le 16 juin, ait eu une émission spéciale sur Richard Nixon et sa destitution.  Il est certainement pratique et opportun que le plus grand scandale de la Maison Blanche dans l’histoire ait eu lieu sous le républicain Richard Nixon.  Regarder toutes les enquêtes qui se sont déroulées pendant ce scandale c’est comme avoir des reprises sur notre télévision aujourd’hui.  Avant de résigner définitivement, ils voulaient destituer Richard Nixon pour s’être opposé à la justice, ce qui est exactement ce que les démocrates revendiquent aujourd’hui contre Donald Trump.  Pourquoi ?

Depuis que le président Donald Trump a prêté serment, le 20 janvier, les autorités ont arrêté un nombre sans précédent de prédateurs sexuels impliqués dans le trafic sexuel chez les enfants aux États-Unis et ceci devrait être la plus grande histoire des nouvelles, mais, MSN étant complice, l’a à peine couvert et il y a plus d’arrestations à venir dans ce marché élitiste et rentable des pédophiles noirs, non seulement aux États-Unis, mais dans le monde entier.  Le sénateur Steven Scalise fait partie de ce mouvement pour aborder et exposer le trafic sexuel.  Quelques jours auparavant qu’il ait été tiré lors de la pratique du baseball du Congrès, une nouvelle législation a été adoptée pour répondre à ces prédateurs sexuels d’enfants.  Le procureur général Jeff Sessions a récemment rencontré 600 responsables de l’application de la loi pour obtenir leur aide. Beaucoup de ceux qui essaient de provoquer l’effondrement de Donald Trump trouveront leurs noms sur la fameuse liste.

Source : News With Views 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence à venir


Real Time Web Analytics