Urgences

Publié le 28 janvier, 2013 | par Sentinelle

0

VATICAN : PAS DE FIN DES TEMPS ET PAS DE SECONDE VENUE !

Préambule :

LE PAPE BENOÎT XVI

L’article que vous vous apprêtez à lire, suscite chez Pleins Feux une onde de chocs … À moins d’avoir été trompé par la gente journalistique, le leader de l’église catholique, Benoît XVI, aurait déclaré qu’il n’y aura pas de fin du monde et non plus de Second Retour de Jésus ! Il aurait en plus, fait la promotion de l’arrivée du Nouvel Ordre Mondial (NOM), en tant qu’événement désirable !!

Chers lecteurs et lectrices de Pleins Feux Sur l’Heure Juste, une telle déclaration ne peut être plus loin de la vérité. Si vous considérez que la Bible, aussi appelée « La Parole de Dieu » est le livre de Dieu et que Jésus n’est nul autre que le Verbe fait chair, vous devez alors admettre qu’à la lumière des Écritures Saintes, une telle déclaration constitue une grossière hérésie qui mérite disgrâce et rectification immédiate !!

Le Retour de Christ, la fin de ce monde et l’établissement d’un Royaume de Justice, constituent ce que l’apôtre Paul appelle « La bienheureuse espérance du croyant » !

Le Royaume de Justice ne sera établi que par la main de Dieu et n’arrivera qu’après la 2ème venue de Jésus sur notre terre. Ces trois événements devront se suivre et leur réalité est très bien documentée dans la Bible par de nombreux versets qui ne laissent aucune place à de fausses interprétations.

Afin d’éviter des débats inutiles, Pleins Feux vous présente quelques versets qui viendront justifier notre intervention à ce que nous croyons être une position apostasique de la part du pape de l’église romaine, Benoît XVI.

A. NOTRE MONDE AURA UNE FIN

Les versets suivants annoncent, soit : La fin d’un temps, la limite d’un temps, le peu de temps restant, l’arrivée d’un autre temps !

Le lecteur sincère, aura intérêt à vérifier ces déclarations scripturaires.

Actes 1:6; Actes 17:26; Matthieu 13:39,40; Matthieu 24:14; Matthieu 28:20; Daniel 6:26; Daniel 8:17; Daniel 12:9; Ps. 102:14; Ézéchiel 7:2; 1 Corinthiens 15:24; 1 Pierre 1:20

B. LE RETOUR PHYSIQUE DE JÉSUS

Actes 1:11; Actes 15:16; Actes 18:21; Jean 14:3; Jean 14:28; Matthieu 21:40; 1Corinthiens 11:26; Apocalypse 19 :11; Apocalypse 24:4

C. UNE DICTATURE MONDIALE ANTI-CHRÉTIENNE

Voir Psaumes 2:1à 3; Daniel 7:23; Apocalypse 13:7

Parmi les multiples signes évidents du Retour imminent de Jésus-Christ, deux d’entre eux se sont produits en un mois d’intervalle !

Le 1er : Le verset sur la paix et sécurité a été MONDIALEMENT DÉCLARÉ le 29 novembre 2012 par le secrétaire général des Nations-Unies Ban Ki-Moon. (Voir 1 Thes. 5:3 )

Le 2ème : L’apostasie (dérive, abandon de la doctrine, rejet) MONDIALEMENT DÉCLARÉE par le Pape de l’église catholique romaine ! (Voir 2 Thes. 2:3)

À vous de juger qui croire. (Jean 17:17)

Pour Pleins Feux

Pierre J. Gilbert (Marc 13:23)

VATICAN :

Pas de Fin des Temps et pas de Seconde Venue !

Le 12 décembre 2012

Oui, c’est exact. Il n’y aura pas de Fin des temps/Apocalypse et pas de Seconde Venue, selon le Pape Benoît XVI !

Le chef de l’Église Catholique, le Pape Benoît XVI, a appelé à la mise en place d’un gouvernement mondial et d’un Nouvel Ordre Mondial.

Dans un discours prononcé au Conseil Pontifical pour la Justice et la Paix, le pape a appelé à la construction d’une communauté mondiale, avec une autorité correspondante, pour servir le « bien commun de la famille humaine ». Comme  moyen de défendre la paix et la justice mondiale, la vision du pape pour la mise en place d’un gouvernement mondial et d’un nouvel ordre mondial est censée ne pas créer une nouvelle superpuissance, mais, un nouvel organisme qui offre aux politiciens qui sont responsables des décisions, les critères de jugement et des directives pratiques.

Le pape a été cité en disant :

L’organisme proposé (le gouvernement mondial) ne serait pas une superpuissance, concentrée entre les mains de quelques personnes, qui domineraient tous les peuples et exploiteraient les plus faibles.

Le pape a également décrit sa vision comme une « force morale » ou une autorité morale qui a « le pouvoir d’influencer en accord avec la raison, c’est-à-dire une autorité participative limitée par la loi dans ses juridictions ».

Ces dernières remarques faites par le Pape et l’Église Catholique arrivent sans aucune surprise considérant qu’en 2010, l’Église Catholique avait demandé la création d’une nouvelle banque centrale mondiale qui serait responsable de la régulation du secteur financier mondial et de la masse monétaire internationale.

Il a été rapporté que le Vatican recherchait « une autorité supranationale » qui aurait une portée mondiale et une « juridiction universelle » pour guider et contrôler les politiques et les décisions économiques mondiales. Les nouvelles initiatives de la Chine pour des liens plus étroits avec la Russie, les intrusions croissantes de l’Organisation des Nations Unies en ce qui concerne le contrôle d’internet et les dernières remarques faites par l’Église Catholique pointent toutes vers un Nouvel Ordre Mondial qui gravera dans la pierre un chemin dont le monde ne pourrait pas être en mesure de s’écarter.

Le Pape Benoît XVI – Le Dernier Pape Selon St-Malachy

Le Pape Benoît XVI a prêché un discours sur le Mont des Oliviers, le 18 novembre 2012, à la place Saint-Pierre. Je suppose qu’il n’est pas trop surprenant qu’il ait tordu le texte pour lui faire dire quelque chose de complètement étranger à son contexte, mais, conforme aux orientations des tenants du Romanisme. Gardons bien à l’esprit : « Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème! » (Galates 1:8).

Alors que nous examinons Son explication : Jésus parle d’un avenir qui est au-delà de nos catégories et, en raison de ceci, Jésus utilise des images et des paroles tirées de l’Ancien Testament, mais, surtout, Il introduit un nouveau centre, à savoir Lui-même, le mystère de Sa personne, de Sa mort et de Sa Résurrection. Le passage d’aujourd’hui s’ouvre également avec quelques images cosmiques de nature apocalyptique : « Mais dans ces jours, après cette détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées. » (Marc 13:24-25), mais, cet élément est relativisé par ce qui suit : « Alors on verra le Fils de l’homme venant sur les nuées avec une grande puissance et avec gloire. » (Marc 13:26). Le « Fils de l’homme » est Jésus Lui-même, qui relie le présent au futur; les anciennes paroles des prophètes ont finalement trouvé un centre en la personne du Messie de Nazareth : Il est l’événement central qui, au milieu des malheurs du monde, reste le point ferme et stable.

Un autre passage de l’Évangile d’aujourd’hui le confirme. Jésus a dit : « Le ciel et la terre passeront, mais Mes paroles ne passeront point. » (Marc 13:31). En fait, nous savons à partir de la Bible que la Parole de Dieu est à l’origine de la Création : Toutes les créatures, à commencer par les éléments cosmiques, le soleil, la lune, le ciel, obéissent à la Parole de Dieu, elles existent dans la mesure où elles sont « appelées » par Elle. Cette puissance créatrice de la Parole divine (Parola) est concentrée dans Jésus-Christ, la Parole (Verbo) faite chair, et passe également à travers Ses paroles humaines, qui sont le véritable « Ciel » qui oriente la pensée et le chemin de l’homme sur la terre. Pour cette raison, Jésus ne décrit pas la Fin des Temps et quand Il utilise des images apocalyptiques, Il ne se conduit pas comme un  « visionnaire ». Au contraire, Il veut éliminer la curiosité de Ses disciples de tous les âges au sujet des dates et des prédictions, et souhaite plutôt leur donner la clé d’une profonde lecture essentielle, et surtout, indique le bon chemin à prendre, aujourd’hui et demain, pour entrer dans la vie éternelle. Tout passe, nous dit le Seigneur, mais, la Parole de Dieu ne change pas, et devant cette Parole chacun de nous est responsable de sa conduire. C’est sur cette base que nous serons jugés.

C’est à cause de ce genre de non-sens que le terme eisegesis a été inventé. Cela signifie lire la signification dans un texte plutôt que de lire la signification d’un texte. C’est vraiment tellement mauvais qu’il est difficile de savoir par où commencer, mais, je décèle deux erreurs majeures. Tout d’abord, quand Jésus a dit qu’Il viendrait sur les nuées avec une grande gloire, Il faisait référence au  passage du Fils de l’homme dans la vision de Daniel. (Daniel 7:13). Il s’est effectivement identifié Lui-même comme étant divin. Pourtant, le Pape Benoît XVI semble nier que Jésus parle du jugement cosmique à Son Retour.  Pourtant, c’est exactement ce dont Il parle; En fait, il répondait à une question sur les signes de Sa Venue et (en totale contradiction avec l’infaillible pape) la Fin du Monde.

« Il s’assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier Lui faire cette question: Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de Ton Avènement et de la Fin du Monde ? » (Mathieu 24:3) 

N’est-il pas étrange que Jésus mentionne la chose exacte que le pape dit ne pas exister ? Et enfin, le pontife abandonne simplement le texte en entier et il retourne vers l’hérésie Romaniste avec cette duperie, « devant cette Parole chacun de nous est responsable de sa conduite. C’est sur cette base que nous seront jugés. » Quiconque est jugé sur sa conduite sera jeté dans l’enfer éternel, parce que même nos actions les plus justes sont comme un vêtement souillé (Ésaïe 64:6). C’est seulement ceux qui ont accepté l’Évangile authentique qui auront la justice de Christ imputée en eux. Quelques passages me viennent à l’esprit :

« … et à celui qui ne fait point d’œuvre, mais qui croit en Celui qui justifie l’impie, sa foi lui est imputée à justice. » (Romains 4:5)

« Celui qui n’a point connu le péché, Il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en Lui justice de Dieu. »  (2 Corinthiens 5:21)

« Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. » (Éphésiens 2:8)

Dans la justification, Dieu impute la justice de Christ au croyant, ce qui annule le jugement de Dieu sur le croyant. Ce n’est pas basé sur la conduite mais plutôt sur la foi en Christ. « Car nous pensons que l’homme est justifié par la foi, sans les œuvres de la loi. » (Romains 3:28)

Soyez bien avertis que le pape prêche un faux évangile qui mène à la damnation éternelle.

http://alamongordo.com/apocalypse-armageddon/vatican-no-end-of-times-and-no-second-coming/

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics