WASHINGTON FAIT CONFIANCE A NETANYAHU ET VEUT TRAVAILLER AVEC SON GOUVERNEMENT, DÉCLARE L’AMBASSADEUR AMÉRICAIN

Nides-2

Partager avec les autres
Table des matières

« Toutes les nations de la terre se béniront par ta descendance, parce que tu as obéi à mon commandement. »     Genèse 22-18 (la Bible d’Israël)

Tom Nides

L’ambassadeur des États-Unis en Israël, Tom Nides, a déclaré mercredi qu’il faisait confiance au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et prévoyait de travailler avec son gouvernement.

« En fin de compte, nous voulons travailler avec ce gouvernement démocratiquement élu. Comme Netanyahu l’a dit à plusieurs reprises, il est très responsable, et il a les mains sur le volant, et nous travaillerons avec lui pour nous assurer que nous gardons cette voiture sur la route », a déclaré Nides à Ynet.

Les États-Unis veulent toujours “maintenir vivante la vision d’une solution à deux États, ce qui signifie que nous nous concentrons sur la prise en charge du peuple palestinien sans compromettre la sécurité d’Israël”, a déclaré Nides.

“Notre position est très claire, nous ne soutenons pas la légalisation des avant-postes ou la croissance des colonies, ce qui nous ferait perdre la solution à deux États”, a-t-il déclaré. « Nous avons été très clairs. Nous voulons garder les choses calmes; c’est notre objectif, nous avons le dos d’Israël, et nous travaillerons avec ce gouvernement pour nous assurer que cela se produise », a-t-il ajouté.

Concernant un éventuel accord de normalisation entre Israël et l’Arabie saoudite, Nides a répondu que c’était possible, mais difficile.

 « Il n’y a rien qui nous rendrait plus heureux si, à un moment donné, l’Arabie saoudite normalisait ses relations avec Israël. Ce serait formidable pour les deux pays et pour la sécurité dans la région », a-t-il déclaré à Ynet.

« Je ne pense pas que nous en soyons encore là. Évidemment, c’est une priorité, et nous allons travailler pour atteindre cet objectif, mais je ne me fais pas d’illusions ; c’est compliqué et c’est difficile, mais nous travaillerons collectivement pour y parvenir à l’avenir », a-t-il déclaré.

Nides a également révélé qu’il n’avait pas encore parlé avec le ministre israélien de la Sécurité nationale, Itamar Ben-Gvir.

« Je suis sûr que je vais lui parler. Je ne boycotte personne ; à un moment donné, je finirai par parler avec tous les membres du gouvernement », a-t-il déclaré.

Source

Traduit par PLEINSFEUX

Rappel : Nous avons mis à jour la page de donation qui vous permet et de choisir des dons réguliers ainsi que plusieurs devises. Pleinsfeux tient à remercier chacun pour son soutien qui nous aide réellement à relever les défis à venir et soutenir l’œuvre du ministère de Pleins Feux sur l’Heure Juste :

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité

,

Translate »