Prophéties

Publié le 14 juillet, 2012 | par Pleins Feux

0

Bénédictions flétries et temps très difficiles

« Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes,ami de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux,insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres,emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là. » II Timothée 3:1-5

« Vois, je mets aujourd’hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal. Car je te prescris aujourd’hui d’aimer l’Éternel, ton Dieu, de marcher dans ses voies, et d’observer ses commandements, ses lois et ses ordonnances, afin que tu vives et que tu multiplies, et que l’Éternel, ton Dieu, te bénisse dans le pays dont tu vas entrer en possession. Mais si ton coeur se détourne, si tu n’obéis point, et si tu te laisses entraîner à te prosterner devant d’autres dieux et à les servir, je vous déclare aujourd’hui que vous périrez, que vous ne prolongerez point vos jours dans le pays dont vous allez entrer en possession, après avoir passé le Jourdain. J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre ; j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité, pour aimer l’Éternel, ton Dieu, pour obéir à sa voix, et pour t’attacher à lui ; Car de cela dépendent ta vie et la prolongation de tes jours, et c’est ainsi que tu pourras demeurer dans le pays que l’Éternel a juré de donner à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob. » Deutéronome 30,15-20 Dans cet article, nous allons une fois de plus examiner les événements actuels de notre temps et regarder attentivement ce que nous voyons se passer tout autour de nous à la lumière d’une perspective biblique. Le monde tel que nous le connaissons évolue de façon spectaculaire, ce qui aurait été inimaginable il y a seulement quelques générations.

Par Samuel David Meyer

Mon père nous disait souvent : « Ce n’est pas le pays dans lequel je suis né, » et, sincèrement, je sentais qu’il était un peu mélodramatique avec cette affirmation. Cependant, lorsque je regarde les nouvelles un peu partout dans le monde, je peux dire avec confiance qu’il avait raison. Même Barack Obama a reconnu que le monde avait radicalement changé quand il a prononcé son discours sur l’Etat de l’Union le 25 janvier 2011. « Le monde a changé. Et, pour beaucoup de gens, le changement a été douloureux. Je l’ai vu dans les volets fermés des usines qui étaient autrefois en plein essor et des vitrines vides des rues principales autrefois très achalandées. Je l’ai entendu dans les frustrations des Américains qui ont vu diminuer leurs salaires ou disparaître leurs emplois, des hommes et des femmes fiers qui sentent que les règles ont changé au milieu du jeu, » a déclaré Obama dans son discours. (1) Les États-Unis d’Amérique étaient autrefois le pays le plus prospère et le plus béni dans le monde. Cependant, nous vivons dans une époque où la qualité de vie dans ce pays se dégrade continuellement alors que les personnes luttent pour trouver du travail, que les coûts des denrées alimentaires continuent d’augmenter, que le marché immobilier demeure instable et qu’une pléthore d’autres menaces et d’autres problèmes abondent.

Le niveau d’endettement des États-unis augmente si rapidement que même Obama admet qu’il n’est « pas soutenable ». Lorsque nous examinons attentivement les circonstances de notre temps, nous pouvons nous demander : « Est-ce que l’Amérique a perdu ses bénédictions ? » La Bible nous dit fréquemment que ceux qui honorent et respectent Dieu, et obéissent à ses commandements seront bénis et prospères. Bien que de nombreuses personnes aux États-unis continuent à se prétendre chrétiens, le nombre d’hommes et de femmes qui enseignent le christianisme est en déclin depuis de nombreuses années. En fait, un article de Newsweek, publié en avril 2009, indiquait que le nombre de chrétiens identifiés aux États-unis avait baissé de 10 % depuis 1990, tandis que le pourcentage de ceux qui prétendent n’avoir aucune appartenance religieuse a presque doublé au cours de la même période. (2) Ces faits ne semblent pas déranger le président Obama qui a déclaré dans un discours prononcé en 2006, « Quoi que nous ayons été autrefois, nous ne sommes plus une nation chrétienne.

Nous sommes également une nation juive, une nation musulmane, une nation bouddhiste, une nation hindoue et une nation de non-croyants. » (3) Malgré le fait qu’Obama prétend être chrétien, il assiste rarement à des services religieux et est tout à fait amical envers les autres religions, en particulier l’Islam. L’annonce d’Obama que les États-Unis sont : « une nation de non-croyants » est certainement quelque chose dont on ne peut être fier. Peut-être qu’Obama n’a jamais lu II Corinthiens 6:14, qui nous dit : « Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? Ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? » Si l’on considère le manque d’intégrité spirituelle parmi ceux qui sont en position d’autorité aux États-Unis, il n’est pas surprenant que cette grande nation d’autrefois soit en si grande difficulté. Heureusement, même si le pays dans son ensemble ne reçoit plus les bénédictions de Dieu, vous, en tant qu’individus, pouvez encore être bénis. Quand le Seigneur a versé les dix plaies sur l’Égypte, les Israélites qui demeuraient dans le pays de Goshen ont été protégés et en sécurité. Ils avaient même de la lumière dans leurs habitations tandis que le reste de l’Egypte était couvert de ténèbres tellement épaisses qu’elles pouvaient être senties. Si vous aimez et honorez Dieu, Il sera avec vous, Il vous fortifiera, Il vous guidera et Il vous bénira. Si vous ne vous êtes pas encore repentis de vos péchés et n’avez pas encore donné votre coeur à Dieu, je vous encourage à le faire maintenant.

Persistance du chômage et un gel du marché de l’emploi ! Quand Barack Obama a prononcé son discours sur l’État de l’Union, il était sûr de nous dire que la reprise allait bien, que le pays était en train de rebondir et qu’ils avaient cassé les reins de la récession. Il était très confiant qu’il y aurait bientôt de nombreux emplois disponibles, mais il ne pouvait pas nous dire d’où ces emplois allaient provenir. Obama a déclaré : « Aucun d’entre nous ne peut prédire avec certitude ce que fera la prochaine grande industrie ou d’où les nouveaux emplois proviendront. Il y a trente ans, nous ne pouvions pas savoir que ce qu’on appelle l’Internet conduirait à une révolution économique. Ce que nous pouvons faire, ce que l’Amérique fait mieux que n’importe qui d’autre, est d’allumer la créativité et l’imagination de notre peuple. » (4) En d’autres termes, Obama compte sur une quelconque nouvelle grande idée ou une nouvelle technologie pour créer des emplois. Pourtant, c’est l’innovation technologique elle-même qui finit souvent par causer d’importantes pertes d’emplois. Je suis certain que le Service Postal des États-unis est heureux que les innovations comme le courrier électronique et la facturation en ligne aient été inventés. Les économistes avaient prévu que les États-Unis verraient une augmentation de 145,000 emplois pour le mois de janvier 2011. La réalité a été beaucoup plus brutale puisque le pays a vu la création de seulement 36,000 emplois durant cette période. (5) Curieusement, le taux officiel de chômage a mystérieusement chuté de 9,4% à 9,0%. (6) David Stockman, ancien directeur du budget fédéral sous le président Reagan, a attribué la baisse du chômage à une réduction du taux de participation de la population active. « Si nous avions le même taux de participation pour ce mois de janvier que nous avions il y a un an, le taux de chômage déclaré, ce matin, aurait été aux environs de 9,9 %ou
10 %, mais certainement pas 9 %, » a déclaré Stockman. (7) En d’autres termes, moins de gens cherchent du travail, alors ils ne sont plus considérés comme des « chômeurs » par le gouvernement en dépit du fait qu’ils sont toujours sans emploi.

Nous devons également nous rappeler que ce n’est pas parce que des emplois sont créés, que ce sont obligatoirement de bons emplois décemment rémunérés. Stockman a déclaré dans un autre rapport, « Quand on regarde sous la surface, les perspectives d’emplois et la tendance vers laquelle nous nous dirigeons, sont bien pires que ce que les gens pensent. Les emplois qu’ils comptent tous les mois et qui passionnent les gens ne sont véritablement que des emplois à temps partiel. » (8) Oui, c’est une triste période pour l’Amérique. Environ sept millions d’emplois ont été perdus au cours de la « Grande Récession ». Les rapports indiquent que près d’un million de ces emplois ont
présentement été remplacés, mais les nouveaux emplois sont très inférieurs aux anciens, et à cause de cela nous voyons une classe moyenne de plus en plus petite.

L’ Amérique – Une nation endettée ! Que faire si la reprise que nous sommes sensés connaître existait vraiment ? Et, s’il y avait des emplois en abondance, un marché boursier en effervescence et un rythme rapide de la croissance économique ? Aucune de ces améliorations ne change rien au fait que les États-Unis ont un niveau astronomique d’endettement, et qui est sur le point de devenir complètement hors de contrôle. Le gouvernement des États-Unis ne peut plus fonctionner sans emprunter de l’argent parce que la dette nationale dépasse maintenant les 14 trillions de dollars. (9) La dette nationale a presque doublé depuis janvier 2005. (10) Les États-Unis devront augmenter leur « plafond d’endettement » encore une fois afin de répondre à leurs obligations financières. Dans une lettre écrite par le Secrétaire au Trésor, Timothy Geithner, et adressée au dirigeant de la majorité du Sénat américain, Harry Reid, M. Geithner a déclaré : « Jamais dans notre histoire, le Congrès n’a augmenté notre limite d’endettement en cas de besoin. Refuser d’augmenter cette limite précipiterait les États-Unis en défaut de paiement. » (11) En d’autres termes, les États-Unis doivent emprunter pour payer leurs dettes. Ne pas le faire mettrait rapidement ce pays en défaut de paiement, ou, en d’autres termes, en faillite.

Dans une torsion un peu ironique, le président Obama avait fortement protesté contre le relèvement du plafond d’endettement par l’administration Bush quand il était sénateur. Le 16 mars 2006, Obama avait déclaré devant le Sénat, « Le fait que nous sommes ici aujourd’hui pour débattre de l’augmentation de la limite d’endettement de l’Amérique est un signe de l’échec du leadership. C’est un signe que le gouvernement américain ne peut pas payer ses propres factures. C’est un signe que nous dépendons maintenant de l’aide financière permanente en provenance de pays étrangers pour financer les politiques budgétaires téméraires de notre gouvernement … Augmenter la dette de l’Amérique nous affaiblit à l’échelle nationale et internationale. Le leadership signifie que « la responsabilité commence ici ». Au lieu de cela, Washington déplace la charge de ses mauvais choix aujourd’hui sur le dos de nos enfants et de nos petits-enfants. L’Amérique a un problème d’endettement et un manque de leadership. Les Américains méritent mieux. » (12) Pour une fois, Obama a dit quelque chose avec laquelle je suis d’accord ! Il est étonnant de voir avec quelle précision il décrit sa propre situation en tentant de diriger les critiques vers son prédécesseur.

Il y a différents facteurs qui contribuent au problème d’endettement de l’Amérique aujourd’hui. Unde ces facteurs est le déficit commercial avec la Chine rouge, qui se produit parce que les États-Unisimportent de grandes quantités de marchandises alors que nous exportons seulement une petite quantité de marchandises américaines vers la Chine. Le déficit commercial pour le mois de décembre 2010 seulement, était un énorme 40,5 milliards de dollars. (13) Bien sûr, nous savons que le président Obama a été très amical envers le gouvernement chinois dernièrement, et, récemment, il a donné un extravagant dîner au président chinois. Depuis ce temps, les bulletins de nouvelles déclarent qu’il y a eu des appels pour un resserrement des liens commerciaux entre la Chine et les États-Unis. Il y a aussi des attentes que nous allons voir un certain nombre de nouvelles ententes commerciales dans un proche avenir. Une telle entente signifie que l’Industrial & Commercial Bank of China a signé l’acquisition d’une participation majoritaire dans la filiale américaine de Bank of East Asia. Si les régulateursapprouvent l’accord, cela signifie que les succursales bancaires du détail aux États-unis seront contrôlées par la Chine pour la première fois. (14) Cette acquisition ne sera vraisemblablement que le début d’acquisitions de beaucoup d’autres si c’est approuvé.

La Chine est le « plus grand partenaire commercial » des États-unis. Il semble également que ce soit le premier endroit que les États-unis consultent quand ils ont besoin d’un prêt. Je trouve triste et honteux que l’Amérique ait des relations approfondies avec un gouvernement communiste oppresseur qui déteste Dieu, qui tue des bébés par millions et qui persécute les chrétiens sur une base régulière. Il est intéressant de noter qu’Ed Lezear, un professeur en économie à l’Université de Stanford, ait déclaré que si les économies des États-Unis et de la Chine ne changent soudainement de cap, le Chinois moyen pourrait être plus riche que le citoyen américain moyen en moins de trois
décennies. (15) Oui, il est devenu tout à fait évident que les États-Unis vivent sur des emprunts. En fait, le gouvernement américain emprunte 41 cents pour chaque dollar qu’il dépense. (16) Il faudrait des changements extrêmes, mais ces mesures ne sont pas susceptibles d’être prises dans un proche avenir parce qu’elles seraient impopulaires auprès des citoyens américains. Malheureusement, notre gouvernement incompétent, qui est particulièrement inapte à gérer un budget, a mis le peuple américain dans une situation impossible. La récente décision d’Obama d’étendre les réductions d’impôt de la période Bush, tout en fournissant une petite quantité de secours à court terme aux familles américaines moyennes, ne fera qu’exacerber la crise de l’endettement dans les années à venir. Dans l’intervalle, les États-Unis devraient maintenir leurs dépenses excessives, continuer à relever le plafond d’endettement et poursuivre des accords commerciaux qui sont mauvais pour le pays.

Personnellement, je crois que tout cela est intentionnel. Il y a des hommes très méchants dans les hauts lieux qui servent Satan et qui souhaitent l’effondrement des économies américaine, européenne ainsi que toutes les économies mondiales. L’objectif ultime est le nouveau système mondial unique de la bête dans lequel chaque homme, femme et enfant devront recevoir une marque dans sa main droite ou sur le front, s’ils souhaitent acheter ou vendre. Je sais que cela fait peur à beaucoup de gens, mais nous pouvons nous consoler en sachant que lorsqu’un tel système sera implanté, çà ne sera pas long avant que nous voyions arriver notre Seigneur et Sauveur, Jésus- Christ, dans la gloire. Je n’ai aucun doute dans mon esprit que notre Dieu Tout-Puissant nous soutiendra dans toutes les tribulations que nous pourrons avoir à endurer. Parce-que Dieu a dit dans ses Saintes Écritures, « Je ne te quitterai pas, ni t’abandonnerai. » Pénuries alimentaires mondiales ! Comme beaucoup d’entre vous l’ont probablement déjà remarqué, le coût des aliments a fortement augmenté au cours des derniers mois. En fait, l’indice des prix alimentaires, publié par Aliments et Agriculture de l’Organisation des Nations Unies a augmenté pour un septième mois d’affilée en janvier 2011, et les experts disent que la tendance devrait se poursuivre. L’économiste de l’ONU,Abdolreza Abbsassian, a publié une déclaration en disant : « Les nouveaux chiffres démontrent clairement que les pressions à la hausse sur les prix mondiaux des produits alimentaires ne faiblissent pas. Ces prix élevés sont susceptibles de persister dans les mois à venir. » (17) La météo a été un facteur important dans la hausse des coûts de la nourriture puisqu’il y a eu des inondations, des sécheresses et des tempêtes dans plusieurs pays partout dans le monde. De nombreux pays souffrent également d’une inflation galopante, ce qui rend de plus en plus difficile pour les familles de mettre de la nourriture sur la table.

La crise alimentaire mondiale actuelle est tellement répandue que c’est devenu presque ahurissant. Certains des principaux titres récents du monde entier sont les suivants : « Le Pakistan souffre de la famine et d’une malnutrition chez les enfants » (18), « La pauvreté augmente pour les familles du Zimbabwe » (19), « Avertissement pour les récoltes puisque la Chine est touchée par la sécheresse » (20), « ONU : La sécheresse met en danger la récolte chinoise du blé d’hiver » (21), « Les réserves de maïs aux États-Unis sont à leur plus bas niveau en 15 ans » (22), « Une grave sécheresse menace des millions de gens en Somalie » (23), « Les agriculteurs portoricains prédisent de prochaines pénuries alimentaires » (24), « Un rapport du Royaume-Uni met en garde contre des pénuries alimentaires mondiales, des augmentations de prix » (25), et « Pénuries alimentaires en augmentation dans le Queensland du Nord » (26). Alors, que nous propose la communauté scientifique au sujet de la faim dans le monde entier ? Le conseiller scientifique en chef du gouvernement britannique, le professeur Sir Charles Beddington, s’est avancé pour dire que la solution pour nourrir le monde pourrait bien être les cultures génétiquement modifiées.

« S’il n’y a des organismes génétiquement modifiés (OGM) qui peuvent effectivement résoudre les problèmes que nous ne pouvons pas résoudre autrement, et qui sont démontrés être sécuritaires du point de vue de la santé humaine, et sécuritaires du point de vue environnemental, et qui peuvent résoudre les problèmes que nous ne pouvons pas résoudre autrement, alors, nous devrions les utiliser, » a déclaré Beddington. (27) Pendant ce temps, des scientifiques néerlandais ont suggèré que nous mangions tous des insectes. « Un jour viendra où un Big Mac coûtera 120 euros (163 $) et un Bug Mac 12 euros, lorsque plus de gens mangeront des insectes au lieu d’autres viandes, » a déclaré le chercheur Arnold van Huis. (28) Honnêtement, je ne suis pas trop friand des solutions que les scientifiques présentent. Une période viendra-t-elle où laviande ordinaire sera d’un coût prohibitif pour la famille moyenne qui fera que beaucoup de gens seront contraints de manger des insectes ? Désordres sociaux et émeutes ! Dans notre dernier numéro, j’avais couvert les mutineries qui ont éclaté en Algérie à cause des prix alimentaires, du chômage et des autres problèmes qui accablent le pays.

Depuis ce temps, nous
avons vu également une grande manifestation en Tunisie, qui a abouti à l’éviction de l’ancien président tunisien, Zine al-Abidine Ben Ali, qui s’est enfui en Arabie saoudite. (29) C’est le succès populaire en Tunisie qui a inspiré le peuple égyptien à se soulever contre leur chef, le président Hosni Moubarak. Nous avons vu des marches, des émeutes, des manifestations, de la violence et toutes sortes d’actes de désobéissances civiles qui ont forcé le président Moubarak à démissionner. Au moins trois cents personnes ont été tuées et plus de trois milles autres blessés. (30) Curieusement, c’est un cadre de Google connu sous le nom Wael Ghonim qui a contribué à fomenter les troubles en utilisant Facebook pour organiser les manifestations en Egypte. (31) Ses actions ont forcé le gouvernement égyptien à fermer Internet pendant plusieurs jours. Autrefois, personne n’aurait cru que des dirigeants d’une société technologique seraient en mesure de mettre en
place des manifestations anti-gouvernementales, et je suis sûr que beaucoup de gens n’auraient jamais cru que Facebook pourrait être un instrument utilisé pour tout démarrer. Les temps ont bien changé. Bien que les Egyptiens aient beaucoup souffert sous la pauvre direction de Moubarak, le gouvernement qui le remplace pourrait être encore pire. Le potentiel de l’émergence d’un gouvernement islamique à la ligne dure en Egypte a ravi le leader suprême iranien, l’Ayatollah Ali Khamenei. « Le réveil du peuple égyptien islamique est un mouvement de libération islamique et, au nom du gouvernement iranien, je salue le peuple égyptien et le peuple tunisien », a déclaré Khamenei, en s’adressant aux adorateurs islamique. (32) Le 11 février 2011, Hosni Moubarak a démissionné comme président de l’Égypte.

Il est intéressant de noter que Moubarak a démissionné après dix-huit jours de protestations. (33) Comme beaucoup d’entre vous le savez à la suite des bulletins publiés par mon père, le nombre dix-huit est équivalent à trois six dans la pratique occulte de la numérologie. La démission de Moubarak a provoqué un effet d’entraînement dans tout le Moyen-Orient et a inspiré de nombreux autres pays à se soulever également. Seulement Dieu sait avec certitude ce qui va se produire, mais les troubles dans cette région du monde pourraient certainement cadrer dans un scénario biblique de la fin. Il y a eu des rapports d’agitations au Yémen, au Bahreïn, en Libye et dans divers autres pays de cette région du monde. Pendant que nous entendons parler des milliers demilliers de personnes qui marchent en signe de protestation, l’éclatement d’émeutes, des gens qui se font tuer et des gouvernements qui se font renverser, nous devons nous souvenir qu’il n’y a jamais eu une période plus importante pour veiller et pour prier.

Le sang des pauvres innocents ! Le 18 février 2010, les bureaux d’un avorteur de Philadelphie, en Pennsylvanie, a été perquisitionné par le FBI ainsi les détectives du bureau du procureur du district de Philadelphie. Les mandats ont été exécutés afin de chercher des preuves d’activités illégales de prescription de médicaments, mais, ce qu’ils ont réellement trouvé était bien pire. Le procureur du district de Philadelphie, Seth Williams, a décrit les détails macabres comme suit : « Des sacs et des bouteilles contenant des foetus avortés étaient dispersés dans tout le bâtiment. Une rangée de pots contenant des pieds coupés alignés sur une étagère. Du mobilier et du matériel poussiéreux, brisé, et taché d’urine et de sang. Un personnel sans formation et sans surveillance ont injecté des médicaments dangereux à des femmes qui subissaient des avortements tardifs illégaux. » Williams a poursuivi en disant, « Dans tous les cas, le Dr Gosnell et ses assistants faisaient le travail ; forçaient les naissances vivantes de bébés viables dans les sixième, septième et huitième mois de grossesse , puis, tuaient ces bébés en coupant l’arrière de leur cou avec des ciseaux pour couper leur moelle épinière. » (34) Je ne peux même pas lire les nouvelles histoires concernant le Dr Gosnell sans me sentir mal. Heureusement, ce démon humain fait maintenant face à sept chefs d’accusation pour le décès de bébés innocents qu’il a tués. Cependant, Gosnell est sans aucun remords après avoir publié une déclaration en disant : « Je sais que j’ai fait de mon mieux pour fournir les meilleurs soins à mes patients. » (35)

Nous vivons dans une société méchante et dépravée où le gouvernement sanctionne effectivement les meurtres de masse de bébés innocents sans défense. Quand j’entends parler de tous les meurtres de bébés en Amérique, je ne peux m’empêcher de penser à Jérémie 2:34, qui se lit, « Jusque sur les pans de ton habit se trouve le sang de pauvres innocents, que tu n’as pas surpris faisant effraction. » Chaque fois qu’un médecin pratique un avortement, Dieu le voit. Les femmes qui en font la demande et les médecins qui la pratiquent auront à en répondre devant Dieu un jour, et ils seront jugés sévèrement. Certains efforts pour limiter les avortements ont été faits par des politiciens conservateurs. Toutefois, le leader de la minorité de la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi, a promis de faire tout ce qui est en son pouvoir pour les arrêter. « Ils font avancer des législations extrêmes. C’est très dangereux pour la santé des femmes, ils ne respectent pas le jugement des femmes américaines. Je ne sais pas s’ils y ont même pensé sérieusement. Et, c’est l’attaque la plus radicale et complète contre la santé des femmes de mon vivant. C’est très mal », a déclaré Mme Pelosi. (36) Nancy Pelosi doit être la femme la plus méchante des États-Unis. Toute femme qui lutte si fortement pour l’équivalent moderne des sacrifices d’enfants connu comme l’avortement est clairement sous l’influence du diable.

Malheureusement, il semble peu probable que l’avortement soit complètement arrêté aux États- Unis, et, aussi longtemps que çà durera, je ne crois pas que Dieu bénisse notre pays. Oui, Il bénira ceux qui se lèvent et s’opposent sur une base individuelle, mais, le pays tout entier est en de grandes difficultés. Le massacre de bébés n’est pas un problème uniquement américain. Nous savons que la Chine tue plus d’enfants que n’importe quel autre pays, et l’Inde est également très friande de la pratique. Pendant ce temps, l’avortement est illégal au Pakistan, mais les infanticides sont communs et s’aggravent chaque année. Selon un rapport de l’AFP, 1,210 bébés ont été éliminés en 2010, 999 en 2009 et 890 en 2008. (37) Nous vivons maintenant dans ces temps difficiles dont l’apôtre Paul a parlé dans II Timothée 3. Considérant comment de nombreux parents tuent leurs bébés, il est devenu assez clair qu’ils sont « sans affection naturelle ». Plus les menaces du terrorisme ! Un imam radical islamique du Yémen connu sous le nom d’Anwar al-Awlaqi a lancé un appel renouvelé pour que les musulmans ciblent les Américains. « Les deux, l’administration et les citoyens, devraient être ciblés. L’Amérique et les Américains sont les imams de la mécréance (les chefs de la mécréance) de cette époque. Le peuple américain qui vote pour les gouvernements belliqueux n’a pas l’intention de faire le bien. Quiconque provoque le mal sur eux, sous quelque forme que ce soit, fait une faveur à l’ummah (nation islamique), » a déclaré al-Awlaqi dans un article récent d’un magazine islamique. (38) En réponse, Michael Leiter, directeur du Centre national de lutte contre le terrorisme, a appelé al-Awlaqi à cesser ses menaces contre la sécurité des États-Unis. « En fait, je considère Al-Qaïda dans la péninsule arabique, avec Awlaqi comme un chef de file au sein de cette organisation, probablement le plus important risque pour la sécurité du territoire américain, » a dit Leiter. Il a également été signalé en janvier 2010 qu’un agent de la US Border Patrol a trouvé un livre qui faisait l’éloge des kamikazes islamistes dans le désert de l’Arizona juste au nord de la frontière américano-mexicaine. Le livre, qui s’intitule À la mémoire de nos martyrs, contient des sections biographiques de divers kamikazes, y compris leurs noms, date de leur mort, et comment ils sont morts. Ceci semble correspondre à la déclaration faite en 2005 par le directeur du FBI, Robert Mueller, qui a dit : « Il y a des individus en provenance de pays avec des connexions connues avec Al-Qaïda qui changent leur nom de famille islamique par des noms à consonance hispanique et obtiennent de fausses identités hispaniques, apprennent à parler espagnol et font semblant d’être
hispaniques ». (40) En terminant, je sais qu’il y a beaucoup plus de choses susceptibles d’être dites. Alors que nous avançons dans le temps, nous assistons à des famines, la peste, des tremblements de terre, des irruptions de volcans, des inondations, la sécheresse, des troubles civils, des menaces terroristes, des menaces de guerres et de nombreux autres indicateurs des temps périlleux dans lesquels nous vivons maintenant. Même maintenant, la Pologne demande l’élaboration d’une société sans argent liquide pour être implantée dans trois ans, (41) tandis que des entreprises comme PositiveID continuent à créer de nouvelles puces implantables. (42) Quand je vois tous les problèmes et les conflits qui surviennent dans ce monde, je me trouve nostalgique à la grande apparition de notre Seigneur Jésus-Christ. J’espère sincèrement que ce bulletin ne vous fera pas peur, mais, vous incitera plutôt à vous rapprocher de Dieu. Que la grâce et la paix soient sur vous au nom du Seigneur Jésus-Christ.

Remerciements
01. State of the Union Address, January 25, 2011, By Barack Obama.
02. Newsweek, April 4, 2009, By Jon Meachem,

http://newsweek.com
03. Factcheck.org, August 28, 2008.
04. State of the Union Address, January 25, 2011, By Barack Obama.
05. Reuters News Service, February 4, 2011, By Reuters.
06. CNNMoney, February 4, 2011, By Annalyn Censky, New York, NY.
07. CNBC, February 4, 2011, By Gennine Kelly,

http://cnbc.com
08. CNBC, December 3, 2010, By Gennine Kelly,

http://cnbc.com
09. Associated Press, January 15, 2011, By Tom Raum, Washington, D.C.
10. Ibid.
11. Department of the Treasury, January 6, 2011, By Timothy F. Geithner,
Washington, D.C.
12. Fox News, February 8, 2011, by Karl Rove,

http://foxnews.com
13. Finfacts Ireland Business News, February 10, 2011, by Professor Peter Morici.
14. The Wall Street Journal, January 22, 2011, by Lingling Wei, Chicago, IL.
15. CNBC, December 30, 2010, by Michelle Lodge,

http://cnbc.com
16. Associated Press, January 15, 2011, by Tom Raum, Washington, D.C.
17. Reuters News Service, February 3, 2011, by Svetlana Kovalyova and John
Mair, Manila, Philippines, Milan, Italy.
18. Associated Press, January 27, 2011, by Sebastian Abbot, Islamabad,Pakistan.
19. Associated Press, January 31, 2011, by Angus Shaw, Harare, Zimbabwe.
20. BBC News, January 24, 2011, by BBC News,

http://bbc.co.uk
21. Associated Press, February 8, 2011, by Nicole Winfield, Rome, Italy.
22. Associated Press, February 9, 2011, by Associated Press, St. Louis, MO.
23. Associated Press, February 3, 2011, by Associated Press, Garowe, Somalia.
24. Fox News Latino, February 3, 2011, by Fox News Latino,

http://latino.foxnews.com
25. Bloomberg News, January 24, 2011, By Gonzalo Vina,
http://bloomberg.com
26. Brisbane Times, February 4, 2011, by Brisbane Times,
http://brisbanetimes.com.au
27. The Telegraph, January 24, 2011, by The Telegraph,
http://telegraph.co.uk
28. AFP, January 23, 2011, by AFP,

http://breitbart.com
29. The Telegraph, January 15, 2011, by Colin Freeman,

http://telegraph.co.uk
30. The Arabia Times, February 8, 2011, by News Agencies, Cairo, Egypt.
31. Ibid.
32. Reuters News Service, February 4, 2011, by Robin Pomeroy and Ramin
Mostafavi, Tehran, Iran.
33. Associated Press, February 11, 2011, by Paul Schemm and MaggieMichael, Cairo, Egypt.
34. AOL News, January 19, 2011, by David Lohr,

http://aolnews.com
35. Ibid.
36. Huffington Post, February 10, 2011, by Amanda Terkel, Washington, D.C.
37. AFP, January 17, 2011, by Hasan Mansoor, Karachi, Pakistan.
38. AFP, January 16, 2011, by AFP, Dubai, United Arab Emirates.
39. AFP, February 10, 2011, by AFP, Washington, D.C.
40. Fox News, January 27, 2011, by William La Jeunesse,

http://foxnews.com
41. Warsaw Business Journal, January 18, 2011,

http://wbj.pl
42. Globe Newswire, January 18, 2011, by Globe Newswire, Delray Beach, FL.

Last Trumpet Ministries, PO Box 806, Beaver Dam, WI 53916
Fax: 920-887-2626 Internet:
http://www.lasttrumpetministries.org
http://lasttrumpetnewsletter.org/2011/03_11.html

Mots clés: , , , , , , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics