Catastrophe

Publié le 20 mai, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

0

CATASTROPHES ET MALADIES DANS UN MONDE SINISTRÉ

Par Samuel David Meyer – Mai 2019

« Car voici, des jours viendront où l’on dira : Heureuses les stériles, heureuses les entrailles qui n’ont point enfanté, et les mamelles qui n’ont point allaité !  Alors ils se mettront à dire aux montagnes : Tombez sur nous !   Et aux collines : Couvrez-nous !  Car, si l’on fait ces choses au bois vert, qu’arrivera-t-il au bois sec ? » (Luc 23:29-31)

« Le jour du Seigneur viendra comme un voleur.  En ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée.  Puisque donc toutes ces choses doivent se dissoudre, quelles ne doivent pas être la sainteté de votre conduite et votre piété, tandis que vous attendez et hâtez l’avènement du jour de Dieu, à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront !  Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera. (II Pierre 3:10-13)

« Le quatrième versa sa coupe sur le soleil.  Et il lui fut donné de brûler les hommes par le feu ; Et les hommes furent brûlés  par une grande chaleur, et ils blasphémèrent le non du Dieu qui a l’autorité sur ces fléaux, et ils ne se repentirent pas pour lui donner gloire.  Le cinquième versa sa coupe sur le trône de la bête.  Et son royaume fut couvert de ténèbres ; Et les hommes se mordaient la langue de douleur, et ils blasphémèrent le Dieu du ciel, à cause de leurs douleurs et de leurs ulcères, et ils ne se repentirent pas de leurs œuvres. » (Apocalypse 16:8-11)

Dans ce numéro, nous nous concentrerons sur l’actualité, notamment les ravages causés par les catastrophes et les maladies.  Les derniers titres font état de tempêtes puissantes, d’inondations désastreuses et d’éruptions volcaniques.  De nouvelles maladies dangereuses sont également signalées et les autorités préviennent que certaines d’entre elles sont incurables.  En outre, de nombreux pays du monde entier assistent à des manifestations impliquant des milliers de personnes alors que le mécontentement toujours présent des masses remonte à la surface.

Alors que nous constatons que la situation de notre monde continue de se détériorer, la peur et l’anxiété, en particulier face aux changements climatiques, ont pris racine avec un nombre croissant de personnes convaincues que l’avenir du monde est trop sombre pour envisager d’élever des enfants.  En février 2019, la représentante de New York, Alexandria Ocasio-Cortez, a diffusé en direct sur le site de réseautage social Instagram un message en direct.  Elle a déclaré à son public : « Il existe un consensus scientifique sur le fait que la vie des enfants sera très difficile.  Et cela dirige les jeunes à se poser une question légitime : Est-ce bien de continuer à avoir des enfants ? »  Ocasio-Cortez n’est pas la seule femme à poser cette question.  En réponse à ce qui est considéré comme une futilité du futur, des centaines de femmes se sont déjà engagées à ne pas avoir d’enfants.  BirthStrike, un nouveau mouvement fondé par le musicien britannique Blythe Pepino, compte déjà environ trois cent membres.  En parlant de son groupe, Pepino aurait déclaré : « BirthStrike a été créé parce que je me suis rendu compte que je ne pensais pas avoir la moindre chance de survivre.  Je me sentais très infidèle à l’idée que les humains puissent remédier à cela.  Je me suis donc donné cinq ans pour faire de mon mieux pour faire partie du mouvement ».  De la même manière, Rivka Weinberg, professeur de philosophie au Scripps College de Claremont, en Californie, a suggéré que les changements climatiques pourraient rendre la parentalité trop risquée.  « Étant donné que la vie est déjà très risquée, imprévisible et souvent tout à fait misérable, le facteur environnemental pourrait être un point tournant pour la question.  La vie est-elle un risque valable ? », demandait Rivka Weinberg.

Des médias de premier plan ont couvert cette tendance ces derniers jours, semant ainsi dans l’esprit des gens que le fait d’avoir des enfants est une entreprise douteuse, voire imprudente.  Par exemple, la Société Radio-Canada, ou CBC, a publié un article le 9 avril 2019, intitulé : « Ne pas avoir d’enfants, un moyen de réduire l’empreinte carbone d’une personne, affirment certains groupes écologistes ».  L’article cite un Canadien qui a récemment subi une stérilisation en raison des changements climatiques.  « Pourquoi devrions-nous créer plus de gens pour créer plus de souffrance pour nous-mêmes et le reste de la planète ? » a dit l’homme interrogé.  Pour ne pas être en reste, NBC News a publié le 21 avril 2019 un article intitulé : « Pour certains millénaristes, les changements climatiques sont plus puissants que biologiques ».  L’article détaille longuement l’inquiétude que ressentent les millénaristes à propos de l’éducation des enfants et mentionne même le fait que l’éducation publique a influencé cet état d’esprit de plus en plus commun. « L’inquiétude face au climat semble augmenter.  Les jeunes adultes d’aujourd’hui ont appris depuis l’école primaire que la vie sur Terre promet de devenir plus précaire », indique l’article.  Ainsi, lorsque nous lisons entre les lignes, nous voyons que les jeunes adultes d’aujourd’hui ont subi un lavage de cerveau.

Chose intéressante, Jésus-Christ lui-même a parlé d’un moment où cette attitude prévaudrait.  Dans Luc 23:29, Jésus nous dit : « Car voici, des jours viendront où l’on dira : Heureuse les stériles, heureuses les entrailles qui n’ont point enfanté, et les mamelles qui n’ont point allaité ! »  Les gens disent ces choses-là même maintenant.

S’il est vrai que notre monde est plongé dans la calamité, la majorité des personnes en vie aujourd’hui semblent oublier la seule chose qui pourrait réellement faire la différence.  Une repentance sincère largement répandue mettrait un terme au flot de jugements qui tombe et continuera à s’intensifier à l’avenir.  Cependant, Apocalypse 16 nous dit que même face à un grand jugement, des gens obstinés refuseront de se repentir.  Apocalypse 16:8-9 nous dit : « Le quatrième versa sa coupe sur le soleil.  Et il lui fit donné de brûler les hommes par le feu ; Et les hommes furent brûlés par une grande chaleur, et ils blasphémèrent le nom du Dieu qui a l’autorité sur ces fléaux, et ils ne se repentirent pas pour lui donner gloire. »  Néanmoins, malgré les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans ce monde, nous, enfants de Dieu, ne sommes pas sans espoir.  Dans Romains 5:1-2, l’apôtre Paul rassure : « Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, à qui nous devons d’avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l’espérance de la gloire de Dieu. »  Si vous souhaitez recevoir l’espoir que nous ne trouvons que dans le Christ, j’exhorte tous les lecteurs de ce bulletin à se repentir de leurs péchés s’ils ne l’ont pas encore fait et à consacrer leur vie à Dieu.

Terre – Une planète hors d’équilibre

Tandis que j’étudiais les reportages du monde entier en préparation de ce bulletin, une réalisation m’a frappé.  La planète sur laquelle nous vivons aujourd’hui est très déséquilibrée.  Il y a quelques bonnes nouvelles.  Le 24 avril 2019, il a été signalé que la sécheresse aux États-Unis avait atteint son niveau le plus bas depuis l’an 2000.  Même la Californie, qui est devenue réputée pour son climat extrêmement sec au cours des dernières années, a maintenant déclaré être sans sécheresse pour la première fois depuis décembre 2011.  Cependant, alors que les États-Unis ne souffrent plus de conditions sèches, une grande partie du pays subit des inondations.  Selon Accuweather, les inondations printanières, particulièrement graves dans le Midwest des États-Unis, ont causé des dommages estimés à $12,5 milliards.  Le rapport indique en outre qu’au moins un million d’acres de terres agricoles ont été inondés, les États du Nebraska, de l’Iowa, du Wisconsin et du Missouri étant les plus touchés.  Parmi les autres états touchés par le déluge, on retrouve le Montana, le Dakota du Nord, le Dakota du Sud, le Minnesota, l’Illinois, l’Indiana et le Kansas.  Le gouverneur du Nebraska, Pete Ricketts, s’est émerveillé des dégâts, en affirmant que les inondations étaient « les dégâts les plus importants jamais subis par notre État ».  Les précipitations prévues ce printemps pourraient également provoquer des inondations dans les États de l’Arkansas, du Tennessee, du Kentucky, de la Louisiane, de l’Alabama et du Mississippi.

Alors qu’une grande partie des États-Unis est saturée en eau, le continent européen lutte contre la sécheresse et les incendies de forêt.  « Si le temps sec continue dans les prochains mois, la sécheresse de 2018 pourrait être répétée, voire dépassée », a averti Udo Busch du service météorologique allemand.  Ces derniers jours, les pompiers allemands ont combattu des incendies dans les États de Hesse, du Brandebourg et de Thuringe, tandis que la Suède a lutté contre dix à quinze incendies de forêt par jour.  Étonnamment, 99% des habitants de la République Tchèque souffrent de la sécheresse à l’heure actuelle.

En Iran, des inondations dévastatrices ont également frappé la région.  Les dégâts ont été importants et ont touché 25 des 31 provinces du pays islamique. Selon un rapport publié le 15 avril 2019, dix millions de personnes de deux mille municipalités ont été touchées et plus de 500.000 personnes ont été déplacées. Plus de 14.000 kilomètres de routes ont été endommagés.  78 personnes sont décédées et plus de mille blessées.

Le continent africain a également été touché par un climat désastreux ces dernières semaines.  Le 14 mars 2019, le cyclone Idai a touché terre sur les côtes du Mozambique et a également touché les pays du Zimbabwe et du Malawi.  Les dégâts infligés au Mozambique par cette tempête sont étonnants.  Plus de 600 personnes ont été tuées, 1641 blessées et 239.682 habitations endommagées.  Le nombre de morts au Zimbabwe est de 344 et, au Malawi, 60 personnes sont décédées.  Le 24 avril 2019, il a été signalé qu’une autre tempête, celle-ci, le cyclone Kenneth, était sur le point de frapper le Mozambique.  Avec des vents soutenus de 140 milles à l’heure, il s’agirait de la plus violente tempête de l’histoire de la nation africaine.  Des inondations importantes sont probables, car plus de 20 pouces de pluie ont été prévus dans la région.

Un autre sujet de préoccupation concerne le Mexique, où le volcan connu sous le nom de Popocatepetl est de plus en plus actif.  Le 28 mars 2019, il a été signalé que le volcan avait libéré plus de deux cents décharges en vingt-quatre heures, ce qui avait déclenché une alerte des autorités mexicaines.  Certaines de ces éruptions ont projeté des roches volcaniques à plus d’un kilomètre et ont allumé des feux dans les pâturages de la région.  L’activité du Popocatepetl a suscité des spéculations quant à la possibilité d’une puissante éruption qui pourrait causer des dégâts considérables au Mexique.  Le volcan se trouve à seulement 30 kilomètres de Mexico et il existe de nombreuses autres villes et villages à proximité.  Les experts affirment que la boue et les débris chauds mortels pourraient se déplacer à une soixantaine de kilomètres par heure, tout en avertissant que les cendres volcaniques toxiques poseraient un risque important pour la santé en cas d’éruption plus violente.

Les conditions météorologiques extrêmes et les catastrophes naturelles qui se produisent partout dans le monde sont certainement qualifiées de « sites effrayants ».  Jésus nous a prévenus que de telles choses arriveraient.  Dans les jours à venir, alors que la planète se défait progressivement, nous continuerons à regarder avec étonnement.  Cependant, il ne suffit pas de regarder, il faut aussi prier.  Car, comme nous le dit Jésus dans Marc 13:33, « Prenez garde, veillez et priez, car vous ne savez quand ce temps viendra. »

Un énorme problème

Au cours des cinq dernières années, un nouveau germe étrange a lentement fait le tour du monde.  Il a été trouvé au Venezuela, en Espagne, au Royaume-Uni, en Inde, au Pakistan, en Afrique du Sud et, plus récemment, aux États-Unis.  Le germe, qui est un champignon appelé Candida Auris, est en train de devenir notoire parce qu’il est très difficile à traiter.  En mai 2018, un homme a été admis dans un hôpital de Brooklyn, à New York, après avoir été infecté par ce champignon.  Après être resté à l’hôpital pendant quatre-vingt-dix jours, l’homme est décédé et l’hôpital a dû tout mettre en œuvre pour éliminer ce champignon pernicieux de son établissement.  « Tout était positif, les murs, le lit, les portes, les rideaux, les téléphones, l’évier, le tableau blanc, les poteaux, la pompe, le matelas, les barrières de lit, les trous du bidon, les stores, le plafond, tout dans la chambre était positif ».  Les équipes de nettoyage ont été obligées de déchirer des parties du plafond et des carreaux du sol pour tenter de nettoyer la pièce.

Ce germe est résistant à la plupart des médicaments antifongiques et les professionnels de la santé sont très inquiets.  « C’est un problème énorme » a déclaré Matthew Fisher, professeur à l’Imperial College de Londres, en Angleterre.  La Dre Lynn Sosa, épidémiologiste adjointe du Connecticut, est du même avis.  « Il est pratiquement imbattable et difficile à identifier » a déclaré le Dr Sosa.  Le Dr Tom Chiller, des Centres du Contrôle et de  Prévention des Maladies, a également exprimé sa frustration.  « C’est une créature du lagon noir.  Elle a bouillonné et elle est maintenant partout », a déclaré le médecin.  Plus de sept cents cas d’infections à Candida Auris ont été signalés aux États-Unis ces derniers mois, la plupart d’entre eux dans l’Illinois, le New Jersey et New York.  « La plupart des souches de Candida Auris sont résistantes à au moins un médicament antifongique, un tiers à deux classes de médicaments antifongiques et certaines souches résistent aux trois grandes classes de médicaments antifongiques.  Candida Auris peut se propager facilement.  Cela a provoqué de nombreuses épidémies reliées aux soins de santé difficiles à contrôler », a déclaré le Conseil d’Etat et les épidémiologistes territoriaux dans un communiqué.  Il a été rapporté que Candida Auris avait un taux de mortalité de 40%.

Les médecins sont également gravement préoccupés par la montée des  « super-bactéries ».  Ces insectes sont un ensemble de bactéries résistantes aux antibiotiques en raison de la sur-utilisation généralisée de tels médicaments. Selon un rapport de CBS News, le gouvernement britannique estime que 10 millions de personnes chaque année pourraient mourir d’infections aux super-bactéries d’ici 2050.

Dans le même temps, l’épidémie d’Ebola en République Démocratique du Congo se poursuit.  Selon un rapport du service de presse Reuters News, la méfiance de la population à l’égard du personnel médical a nui au virus.  Une grande partie de la population congolaise refuse de croire que la maladie est réelle.  Dans certains cas, des médecins et du personnel hospitalier ont été tués par des rebelles et des foules en colère.  À ce jour, 1340 cas d’infection par le virus Ebola ont été signalés dans le pays africain, entraînant la mort de 874 personnes.

La France sous le feu

Au cours des dix dernières années, le monde a connu son lot de protestations.  En Tunisie et en Égypte, par exemple, des soulèvements anti-establishment ont renversé des gouvernements.  Même à ce jour, il semble qu’il y ait toujours un tollé quelque part.  À l’heure actuelle, vous pouvez assister à des manifestations massives dans des pays comme le Soudan, un pays d’Afrique, et le Venezuela, un pays d’Amérique du Sud.  Certaines des manifestations les plus durables se sont toutefois déroulées en France.

Les manifestations en France ont maintenant lieu tous les samedis depuis vingt-cinq semaines consécutives.  Comme on pouvait s’y attendre, l’ampleur de ces manifestations s’est réduite au fil du temps.  En novembre dernier, ils avaient atteint les 300.000 dans toute la France.  Ces dernières semaines, environ 30.000 manifestants se sont rendus aux manifestations.  Les manifestations se fondent sur un profond mécontentement face à la politique du président français Emmanuel Macron, qui a tenté de calmer le peuple par diverses réformes.  Par exemple, le 25 avril 2019, Macron a promis d’adopter des réductions d’impôts qui bénéficieraient à quinze millions de ménages français.

Les manifestations en France, dont beaucoup se déroulent à Paris, deviennent souvent violentes.  Lors des manifestations du 20 avril 2019, des agitateurs vêtus de vêtements noirs ont été vus en train d’incendier des poubelles et des scooters dans les rues de Paris, alors qu’ils jetaient des pierres sur des policiers.  Cinq mille policiers étaient présents pour contenir les manifestants en colère.

Fait intéressant, l’emblématique cathédrale Notre-Dame de Paris a pris feu le 15 avril 2019.  La flèche du célèbre bâtiment a été complètement engloutie et détruite par les flammes, tandis que le toit et d’autres parties du bâtiment ont subi des dommages importants.  La cathédrale est une source de fierté nationale pour les citoyens français et de nombreuses personnes ont déploré les dégâts causés à la célèbre structure.  Remarquablement, des centaines de millions de dollars de dons ont été versés pour réparer le bâtiment alors même qu’il y avait encore des flammes.  Il est dommage que les gens semblent aimer leurs bâtiments plus qu’ils n’aiment Dieu.  L’incendie de ce monument à la religion, construit par l’homme, est une métaphore poignante de la religion catholique romaine elle-même qui, en raison de nombreux scandales révélés au cours des derniers mois, est sous le feu des critiques.

Si le gouvernement français espérait que l’incendie de Notre-Dame détournerait l’attention des manifestations anti-establishment, leurs espoirs ont effectivement été anéantis.  L’afflux rapide de dons a seulement provoqué la colère de certains manifestants.  On ne sait pas quand ces manifestations pourront s’apaiser, mais elles le seront probablement par la suite.  Une chose est sûre, cependant, c’est qu’il y aura plus d’incendies.  Les Écritures nous disent qu’à la fin, toutes les œuvres de l’homme seront brûléesII Pierre 3:10 nous dit : « Le jour du Seigneur viendra comme un voleur ; En ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée. »

Religion corrompue à notre époque

Dans notre dernier bulletin, j’ai écrit en profondeur sur le déclin de la religion aux États-Unis.  Ce déclin est très réel et très perceptible.  Pourtant, une grande partie de ce qui reste de la religion moderne est non seulement corrompue mais dans certains cas, blasphématoire et Antéchrist.  Une grande partie du problème réside dans le fait que de nombreux pasteurs ont maintenant peur de prêcher toute la vérité à partir de la Parole de Dieu.  Selon une étude récente, environ la moitié des pasteurs américains craignent d’offenser leurs congrégations.  Le rapport indique notamment que 44% des pasteurs « se sentent limités dans leur capacité à parler de l’homosexualité ».

Bien que l’homosexualité soit un mode de vie que la Bible interdit clairement et avec force, de nombreuses institutions religieuses l’adoptent maintenant.  Cette tendance a provoqué une grande discorde au sein de l’Église Méthodiste Unie, une dénomination qui est maintenant sur le point de se séparer.  Bien que la dénomination ait récemment affirmé sa conviction que l’homosexualité est contraire à la Parole de Dieu, de nombreuses églises méthodistes protestent contre cette décision, allant même jusqu’à lever des drapeaux arc-en-ciel dans leurs bâtiments.  Certaines églises refusent également de payer leurs cotisations. Cela comprend la plus grande église de la dénomination connue sous le nom d’Église de la Résurrection, qui compte 22.000 membres répartis sur quatre sites du Kansas et du Missouri.

En outre, l’Église Mormone, connue officiellement sous le nom d’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a annoncé en avril 2019 qu’elle adoucissait sa position sur l’homosexualité.  « Auparavant, notre manuel qualifiait d’apostasie le mariage de même sexe contracté par un membre.  Même si nous considérons toujours ce mariage comme une grave transgression, il ne sera pas traité comme une apostasie aux fins de la discipline religieuse », a annoncé l’église.

Pendant ce temps, l’Église Catholique Romaine, qui a été assiégée par les scandales en raison d’abus généralisés, a récemment été contrainte de suspendre un prêtre aux Pays-Bas du nom de Pierre Valkering après avoir présenté une homélie pro-gay à ses fidèles.  Au cours de cette homélie, il a promu un livre autobiographique dans lequel il admettait non seulement être homosexuel, mais aussi, avoir commis des actes homosexuels, même s’il occupait un poste dans la prêtrise catholique.  Curieusement, Pierre Valkering a présenté un livre en faveur des homosexuels au Pape François en 2016 et n’a subi aucune répercussion.

Dans un autre développement épouvantable, un diocèse de l’Église de Suède a publié un nouveau guide pour les « enfants chrétiens étranges ».  Ce guide blasphématoire affirme que la Bible ne condamne pas l’homosexualité et affirme en outre que Jésus-Christ était « étrange ».  Il serait bien mieux que les gens ne fréquentent pas l’église au lieu de soutenir cette institution Antéchrist.  Inutile de dire que nous vivons maintenant dans le temps dont parle l’apôtre Paul dans     II Timothée 4:3-4 qui nous dit : « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; Mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. »

En conclusion, j’exhorte tous les lecteurs à rester fidèles à la vérité de Dieu alors même que la situation s’aggrave dans un monde en détérioration.  L’apôtre Paul enseigne dans II Timothée 1:13-14 : « Retiens dans la foi et dans la charité qui est en Jésus-Christ le modèle des saines paroles que tu as reçues de moi.  Garde le bon dépôt, par le Saint-Esprit qui habite en nous. »

Merci à tous pour votre aimable soutien de ces bulletins.  Que Dieu vous bénisse et vous garde tous.  Que la grâce et la paix soient avec vous au nom du Seigneur Jésus-Christ.

Source : Last Trumpet Ministries  

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics