Israël

Publié le 16 juin, 2021 | par Equipe de Pleinsfeux

0

CHANGEMENTS EN ISRAËL

Benjamin Netanyahu sort alors qu’Israël forme le premier accord de coalition gouvernementale avec un parti musulman préparant le terrain pour l’arrivée de l’Antéchrist.

Par Geoffrey Grider – Le 2 juin 2021

Une nouvelle coalition gouvernementale a été formée et est prête à remplacer Netanyahu.

Le leader de Yamina, Naftali Bennett, Lapid et le président de Ra’am (Liste arabe unie) Mansour Abbas ont signé un accord lors d’une réunion mercredi soir à l’hôtel Kfar Hamaccabiah de Ramat Gan, dans le cadre du premier accord de coalition jamais signé par un parti arabe.  Abbas avait ajouté mercredi des demandes de dernière minute, à la suite de plusieurs conversations avec le Premier Ministre, Benjamin Netanyahu.  Après que Netanyahu ait proposé d’annuler une loi imposant des amendes aux constructions arabes illégales, Abbas a exigé la même chose du gouvernement d’unité en cours de formation.

Une nouvelle coalition gouvernementale avec le chef de l’Union arabe unie, Mansour Abbas, a été formée en Israël et est prête à remplacer le Premier Ministre, Benjamin Netanyahu, le chef de l’opposition Yair Lapid a officiellement informé le président Reuven Rivlin et le président de la Knesset, Yariv Levin, mercredi soir.

Le mois dernier, Israël rassemblé avait officiellement 73 ans, et aujourd’hui, ils ont atteint une autre étape prophétique dans leur marche vers la période des Troubles de Jacob.  Israël a maintenant formé une nouvelle coalition gouvernementale qui, pour la première fois, comprend des musulmans sous la direction de Mansour Abbas et de l’Union arabe unie.  Pourquoi est-ce si historique ?  Parce que les prophètes juifs nous disent que l’Antéchrist à venir est en partie juif et en partie musulman.  Aujourd’hui, Israël a créé un gouvernement en partie juif et en partie musulman.  Bienvenue dans le futur.

« Malheur à l’Assyrien, verge de ma colère !  La verge dans sa main, c’est l’instrument de ma fureur.  Je l’ai lâché contre une nation impie, je l’ai fait marcher contre le peuple de mon courroux, pour qu’il se livre au pillage et fasse du butin pour qu’il le foule aux pieds, comme la boue des rues. »      (Ésaïe 10:5-6)

« Il n’aura égard ni aux dieux de ses pères, ni à la divinité qui fait les délices des femmes ; Il n’aura égard à aucun dieu, car il se glorifiera au-dessus de tous. »  (Daniel 11:37)

Ésaïe nous dit que l’Antéchrist est en partie musulman et l’appelle l’Assyrien, tandis que Daniel nous dit que l’Antéchrist est en partie juif dont les pères ont adoré le Dieu d’Abraham.  Le fait qu’Israël ait voté aujourd’hui pour créer un gouvernement hybride, tout comme l’Antéchrist est un hybride, est un signe avant-coureur étonnant de choses à venir.  Des choses qui ont été prédites depuis longtemps dans les Écritures de la vérité.  Netanyahu a-t-il quelque chose dans sa manche ?  Oui, il le fait habituellement.  Voyons-le sortir de celui-ci.

« Appelez Emmanuel Macron au comptoir de courtoisie, Emmanuel Macron s’il vous plaît venez au comptoir de courtoisie. »

Votre tête tournera après avoir réalisé qu’Emmanuel Macron a à la fois une ascendance juive et des liens inexplicables avec Rome et l’empire assyrien.

Bennett et Abbas finalisent l’accord de coalition.  Une nouvelle coalition gouvernementale a été formée et est prête à remplacer Netanyahu.

DU JERUSALEM POST : « Je m’engage envers vous, Monsieur le Président, que ce gouvernement s’efforcera de servir tous les citoyens d’Israël, y compris ceux qui n’en sont pas membres, respectera ceux qui s’y opposent et fera tout ce qui est en son pouvoir pour unir toutes les parties de la société israélienne », a déclaré Lapid à Rivlin à 23:35.

Le leader de Yamina, Naftali Bennett, Lapid et le président de Ra’am (Liste arabe unie) Mansour Abbas ont signé un accord lors d’une réunion mercredi soir à l’hôtel Kfar Hamaccabiah de Ramat Gan, dans le cadre du premier accord de coalition jamais signé par un parti arabe.  Abbas avait ajouté mercredi des demandes de dernière minute, à la suite de plusieurs conversations avec le Premier Ministre, Benjamin Netanyahu.  Après que Netanyahu ait proposé d’annuler une loi imposant des amendes aux constructions arabes illégales, Abbas a exigé la même chose du gouvernement d’unité en cours de formation.

https://twitter.com/HSajwanization/status/1400200084600524804?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1400200084600524804%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.nowtheendbegins.com%2Fbenjamin-netanyahu-out-as-israel-forms-first-ever-government-coalition-deal-with-muslim-party-setting-the-stage-for-the-arrival-of-antichrist%2F

Le Conseil de la Choura du Mouvement Islamique du Sud a décidé mercredi soir à Kfar Kassem de donner à Abbas le pouvoir de prendre la décision finale d’entrer ou non dans la coalition, sur la base de sa conversation avec Bennett et Lapid.

« La décision a été dure et il y a eu plusieurs litiges, mais il était important de parvenir à des accords », a dit Abbas aux journalistes après avoir signé l’accord.

Un autre accord de coalition a été signé avec le Parti Nouvel Espoir.  L’accord garantit le partage du rôle du procureur général, la prévention de la construction palestinienne dans la zone C contrôlée par Israël en Cisjordanie et la légalisation de l’usage du cannabis.  Le parti a reçu les portefeuilles de la justice, de l’éducation, de la construction et des communications.

Un autre différend semblait être sur la voie d’un compromis après que le numéro deux de Bennett à Yamina, la députée Ayelet Shaked, ait accepté une rotation au sein du comité de sélection judiciaire avec le leader travailliste Merav Michaeli.  Selon le compromis, Shaked siégerait au comité dans la première moitié du mandat, avec un député du parti travailliste, et Michaeli dans la seconde moitié, avec un député de Nouvel Espoir.

Mais Michaeli a ensuite demandé à passer en premier dans la rotation, ce que Shaked a demandé.  Une façon de résoudre le différend qui a été discuté est une rotation des portefeuilles dans la seconde moitié du mandat, Shaked devenant ministre de la Justice, le chef de Nouvel Espoir Gideon Saar passant du portefeuille de la Justice au portefeuille des Affaires Étrangères et Bennett passant du Premier Ministre à Ministre de l’Intérieur et Premier Ministre suppléant lorsque Lapid devient premier ministre.  Michaeli pourrait également être promu dans ce scénario.  Michaeli et Lapid se sont rencontrés tard mercredi soir juste avant la date limite.

Le comité de sélection judiciaire doit sélectionner six nouveaux juges de la Cour Suprême au cours des quatre prochaines années.  Il comprend automatiquement le Ministre de la Justice, qui sera le leader de Nouvel Espoir Gideon Saar, un ministre supplémentaire, un député de la coalition et un de l’opposition.  Il y a également des représentants de l’actuelle Cour Suprême et de l’Association du barreau.  Michaeli a déclaré mardi soir qu’elle avait accepté l’accord qui donne à Shaked le droit de siéger en premier au comité de sélection.  En retour, le parti travailliste a reçu la présidence de la commission des lois et de la constitution de la Knesset.  Elle a dit qu’elle était fière d’entrer dans l’histoire en évinçant Netanyahu. Shaked n’était pas le seul député de Yamina à causer des problèmes.

Le député Nir Orbach, qui a été présenté comme un possible président de la coalition, était indécis au sujet de voter pour le gouvernement dans les minutes précédant la date limite.  Lapid devait dire au président Reuven Rivlin et au président de la Knesset, Yariv Levin, mercredi soir à 23:59 qu’il peut former un gouvernement.  S’il ne l’avait pas fait, le mandat serait allé à la Knesset, où n’importe quel député avait la possibilité de construire une coalition avec le soutien de 61 députés.

« Une source proche de Lapid a dit que même si les détails restent non résolus, Lapid dirait toujours à Rivlin qu’il a formé un gouvernement et permettrait que les questions restantes soient traitées avant que le nouveau gouvernement soit approuvé par la knesset. »

Lapid avait voulu informer Levin qu’il avait formé un gouvernement lors de la session de mercredi à la Knesset, afin de s’assurer que le président de la Knesset programmerait un vote de confiance dans le nouveau gouvernement et la prestation de serment des nouveaux ministres d’ici la semaine prochaine.  Mais, les accords définitifs n’ont pas été conclus à temps.  On s’attend à ce qu’une fois que Levin aura reçu l’information de Lapid qu’un gouvernement est prêt, il insistera pour attendre aussi longtemps que la loi le permet afin de maximiser la pression sur les députés de Yamina, ce qui pourrait finir par durer 12 jours.

Les pourparlers de marathon entre les représentants des huit partis prêts à rejoindre la coalition à l’hôtel Kfar Hamaccabiah ont finalisé des accords de coalition avec chaque parti dans la nuit de mardi soir, concluant par un accord avec les Bleus et Blancs.  Une porte-parole des Bleus et Blancs a déclaré qu’ils s’étaient mis d’accord sur un certain nombre de domaines politiques centraux pour faire progresser et renforcer la démocratie et la société israélienne dans son ensemble.  (Lire la suite) 

 

Source: Now The End Begins 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • LES SECRETS DE L’ATLANTIDE 2021

  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction


Real Time Web Analytics