DÉPEUPLER LE MONDE

DÉPEUPLER LE MONDE

Partager avec les autres

[one_third_last][/one_third_last]

Par Bradlee Dean – Le 24 novembre 2021

Dépeupler le monde de 3 milliards, puis punir si vous osez parler

« Le monde compte aujourd’hui 6,8 milliards d’habitants, et se dirigent vers environ 9 milliards.  Maintenant, si nous faisons un très bon travail avec les nouveaux vaccins, les soins de santé, les services de santé reproductive, nous pourrions peut-être réduire cela de 10 ou 15%. » (Bill Gates)
Nous voici aujourd’hui au milieu d’une crise créée qui s’efforce de réduire la population mondiale, tout comme Bill Gates a proposé de le faire en 2010 (Jean 10:10)Le larron ne vient que pour dérober, tuer et détruire; mais moi, je suis venu, pour que mes brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. Cela ne devrait pas surprendre étant donné qu’il a été influencé à l’époque où son père siégeait au conseil d’administration de Planned Parenthood (Proverbes 6:17)Les yeux hautains, la langue fausse, les mains qui répandent le sang innocent,
Bill Gates est celui qui paie pour établir le récit concernant cette plandémie mondiale, et c’est celui qui prétend être ce qu’il n’est pas (2 Corinthiens 11:14-15).14 Et cela n’est pas étonnant, car Satan lui-même se déguise en ange de lumière. 15 Il n’est donc pas surprenant que ses ministres se déguisent aussi en ministres de justice; mais leur fin sera selon leurs œuvres.

Petit rappel, Bill Gates n’est pas un médecin, ni un représentant élu.

Apparemment, Bill Gates ne connaît ni sa place ni ses limites légales, et comment pourrait-il le faire lorsque les gens, à l’échelle mondiale, restent assis et lui permettent de faire ce qu’il fait ?
Bill veut faire monter la pression sur les individus qui l’exposent pour son programme et pour ses crimes contre l’humanité (Jean 8:44)Le père dont vous êtes issus, c’est le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il n’a point persisté dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il dit le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur, et le père du mensonge.
Apparemment, Bill n’a pas reçu le mémo.  Chez les Fils de la Liberté, nous ne demandons pas au diable la permission d’obéir à Dieu (Matthieu 16:17-19).17 Et Jésus lui répondit: tu es heureux, Simon, fils de Jona; car ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est dans les cieux. 18 Et moi, je te dis aussi que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle. 19 Et je te donnerai les clefs du royaume des cieux; et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux; et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.
Newspunch a récemment rapporté: Bill Gates : Les gouvernements doivent punir les utilisateurs en ligne qui s’opposent aux masques et aux vaccins.
Bill Gates a exhorté les gouvernements du monde entier à infliger des sanctions aux utilisateurs en ligne qui remettent en question les mandats de masques et de vaccins.
Dans une nouvelle entrevue de 30 minutes avec le politicien britannique Jeremy Hunt, Gates a discuté de la « préparation à une pandémie » et du déploiement actuel des vaccins dans le monde.
« Nous avons besoin d’une nouvelle façon de faire les vaccins », a déclaré Gates à Hunt.
Bill Gates admet que les vaccins contre la COVID-19 n’arrêtent pas la transmission virale.  Bien qu’il soit l’un des plus grands partisans des vaccins contre la COVID-19 actuellement disponibles, Gates admet l’échec de l’industrie des vaccins qu’il a travaillé sans relâche pour le soutenir.
Rapports de Lifesitenews:
« Gates a souligné l’importance de supprimer ce qu’il a appelé les « fausses informations » concernant le nouveau coronavirus et les « vaccins » approuvés par le gouvernement.  Il a déploré la montée de la soi-disant « hésitation au masque » et « l’hésitation aux vaccins » parmi ceux qui choisissent de ne pas enfiler les couvertures ou de se soumettre aux injections expérimentales. » 
« Au lieu de s’appuyer sur les médias sociaux pour réglementer « ce qui devrait circuler » en ligne concernant les discussions scientifiques sur la médecine et les injections contre la COVID, Gates a suggéré que les gouvernements devraient « intensifier » pour contrôler la censure des médias en ligne après avoir critiqué des plateformes comme Facebook pour être « un peu lent » pour faire tomber le marteau. »
« Poursuivant, le magnat de la technologie a jeté encore plus d’opprobre sur les géants des médias sociaux, se moquant de leurs motivations, concernant la publication de contenu, comme étant loin d’être vertueuses, tout en plaidant pour que les gouvernements prennent en charge le contrôle des discussions sur Internet. »
« Arguant qu’il n’est pas « réaliste » de s’attendre à ce que les Big Tech se modèrent suffisamment fortement, Gates a suggéré que « les gouvernements finiront par décider des supposées théories du complot sauvages : Doivent-elles être vérifiées deux fois ?  Doivent-ils ralentir leur propagation ?  Faut-il y mettre des points de vue contrebalancés ? »
« Après avoir exprimé son mécontentement à l’égard de la réponse mondiale au COVID-19, Gates a expliqué qu’il souhaitait maintenant voir les politiciens planifier les « futures pandémies », s’appuyant sur les efforts concertés de 2020 en demandant aux organismes internationaux d’établir des programmes de surveillance médicale et de commencer à pratiquer « des réponses à d’éventuelles menaces biologiques en utilisant une série de « jeux de germes ». »
« Gates a appelé à un « groupe de travail sur la pandémie à l’OMS [Organisation mondiale de la santé] » qui effectuerait des simulations d’attaques bioterroristes dans les aéroports, a-t-il déclaré, par exemple.  « Vous dites, d’accord, et si un bioterroriste amenait la variole dans 10 aéroports ?  Vous savez, comment le monde réagirait-il à cela ?  Il y a des épidémies d’origine naturelle et des épidémies d’origine bioterroriste qui pourraient même être bien pires que ce que nous avons connu  aujourd’hui. »
« Le groupe de travail aurait besoin de « dizaines de milliards » d’investissements de la part des nations du monde pour se préparer à la possibilité d’une arme biologique fabriquée, a suggéré Gates.  « Vous penseriez donc que ce serait une priorité », a-t-il déclaré, prédisant que « l’année prochaine sera celle où ces allocations financières devront être faites, y compris ce groupe de travail mondial sur la pandémie ».
Source: News With Views 
Traduit par PLEINSFEUX.ORG
close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité

Translate »