Technologies

Publié le 08 septembre, 2012 | par Pleins Feux

0

Eux

QUELS SECRETS Y A-T-IL DANS LE SAINT-SIÈGE?

En janvier de l’année dernière, la Royal Society, la National Academy of Science of the UK et le Commonwealth ont accueilli des représentants de la NASA, de l’Agence Spatiale Européenne et de l’UN Office for Outer Space Affairs, pendant les célébrations du 350e anniversaire. L’événement a offert une intelligence vertigineuse dans la discussion en vedette, « La détection de la vie extraterrestre et les conséquences pour la science et la société ».

Par Tom Horn – Juin 2011

Lord Martin Rees, président de la Royal Society et astronome royal, a annoncé que les extraterrestres pourraient “nous regarder en face” sous une forme que les humains sont incapables de reconnaître. D’autres intervenants ont utilisé des mots comme « preuves accablantes » et « preuves sans précédent » pour signifier à quel point nous sommes proches de faire la découverte d’une vie extraterrestre intelligente. Certains, comme Simon Conway Morris, professeur de paléobiologie évolutive à l’Université Cambridge, s’est inquiété qu’un contact avec ces inconnus pourrait ne pas être une bonne chose. « Les extraterrestres pourraient non seulement nous ressembler, mais aussi avoir nos faiblesses, comme la cupidité, la violence et une tendance à exploiter les ressources des autres, » a-t-il dit. « Et, tandis que ces extraterrestres pourraient venir en paix, ils pourraient tout aussi bien être à la recherche d’un endroit pour vivre et s’emparer de l’eau, des minéraux et du carburant. » Alors que d’autres scientifiques, astronomes et physiciens, étaient d’accord avec les préoccupations de Morris (plus particulièrement, le renommé astrophysicien Stephen Hawking), certains autres orateurs du rassemblement d’intellectuels étaient plus optimistes, en imaginant qu’un jour les extraterrestres pourraient apparaître comme les sauveurs de l’humanité ou, au moins, des frères de l’espace bienveillants. Lorsque le père José Gabriel Funes, dans une longue interview avec le journal Osservatore Romano, a posé la question, « Sommes-nous seuls dans l’Univers? », il a dit qu’il y avait une certaine possibilité de vie intelligente ailleurs dans le cosmos, et qu’une telle notion « ne contredisait pas notre foi ». Il a ensuite ajouté: « Comment peut-on exclure que la vie ait pu se développer ailleurs? Tout comme nous considérons les créatures terrestres comme des « frères » et des   « sœurs », pourquoi ne devrions-nous pas parler d’un ‘frère extraterrestre’? Il serait toujours une partie de la création. » Ces déclarations de Funes ont été les dernières d’une série de récents commentaires par les astronomes du Vatican confirmant la croyance que la découverte d’une vie extraterrestre pourrait être faite dans un proche avenir, incluant une vie intelligente, et que cette rencontre ne supprimerait pas la doctrine du Christ.

En 2005, un autre astronome du Vatican, Guy Consolmagno, a abordé ce sujet dans un livret de cinquante pages, La vie intelligente dans l’Univers? La croyance catholique et la recherche de la vie extraterrestre intelligente, dans lequel il a aussi conclu que les chances sont bien meilleures que l’humanité ait à faire face à la future découverte d’une intelligence extraterrestre. Avant cela, Monseigneur Corrado Balducci avait fait les grandes nouvelles quand il a révélé que les extraterrestres étaient en fait déjà en interaction avec la Terre et que certains des dirigeants du Vatican en étaient conscients.

Pourtant, peut-être encore plus intrigant, le théologien catholique, le Père Malachi Martin, qui, avant sa mort suspecte en 1999, a fait allusion à quelque chose comme un contact extraterrestre imminent plus d’une fois. En 1997, dans une entrevue radiophonique, Art Bell a demandé à Martin pourquoi le Vatican était tellement impliqué dans l’étude de l’espace profond avec l’Observatoire du Mont Graham, dans le sud-est de l’Arizona. Comme un professeur retraité de l’Institut biblique pontifical, Martin était particulièrement qualifié pour garder dans le secret les informations relatives au projet de Télescope de Technologie Avancée du Vatican de l’Observatoire International du Mont Graham. La réponse de Martin a déclenché une tempête d’intérêts parmi les ufologues chrétiens et laïques quand il a dit: «parce que la mentalité … parmi ceux qui sont … au plus haut niveau de l’administration et de la géopolitique du Vatican le savent … ce qui se passe dans l’espace, et ce qui nous approche, pourrait être de la plus haute importance dans les cinq ou dix prochaines années. » Ces paroles énigmatiques “ce qui nous approche, pourrait être de la plus haute importance” ont été suivies dans des entretiens ultérieurs avec des discussions concernant un mystérieux “signe dans le ciel” que Malachie croyait en approche venant du nord. Les personnes familières avec Malachie pensent qu’il faisait peut-être allusion à l’arrivée dans un futur proche d’une intelligence extraterrestre. Pourtant, si la vie extraterrestre est quelque chose que les responsables du Vatican ont considéré d’une manière privée depuis quelque temps, pourquoi en parler aussi ouvertement désormais, dans ce que certains perçoivent comme un dévoilement doctrinal soigné au fil des dernières années? Est-ce un effort délibéré des représentants de l’Église pour «réchauffer» les laïcs à la divulgation des extraterrestres? Les publications officielles de l’Église sur le sujet sont-elles une tentative pour adoucir le coup avant l’arrivée de la divulgation, afin d’aider les fidèles à garder leur orthodoxie à la lumière des prochaines connaissances sans précédent?

Écrivant pour Newsweek, le 15 mai 2008, dans l’article « Le Vatican et les petits hommes verts », Sharon Begley a noté que, « ceci pourrait faire partie d’une poussée qui démontre que le Vatican embrasse la science … Fait intéressant, le Vatican prévoit d’accueillir une conférence à Rome, le printemps prochain, pour marquer le 150e anniversaire de l’Origine des Espèces, l’ouvrage précurseur de Charles Darwin sur la théorie de l’évolution. Les organisateurs de la conférence disent qu’elle va regarder au-delà les positions idéologiques tranchées, y compris le créationnisme mal interprété. Le Vatican affirme vouloir reconsidérer le problème de l’évolution « avec une perspective plus large » et déclare qu’une « attention appropriée est plus nécessaire que jamais ». »

Une « attention appropriée » mentionnée par Begley pourrait avoir quelque chose à voir avec ce que Guy Consolmagno avait mentionné trois ans plus tôt, dans une interview avec le Sunday Herald. Cet article soulignait comment le travail de Consolmagno comprenait de concilier « les plus grandes folies de science-fiction avec les dogmes de silex aux yeux du Saint-Siège » et que son dernier méandre mental était sur « la semence de Jésus », décrit comme « une théorie de déformation du cerveau qui spécule que, peut-être, chaque planète qui abrite une vie intelligente et consciente puisse également avoir vu le Christ marcher à travers ses mers de méthane, tout comme Jésus l’a fait ici, sur Terre, en Galilée. Le salut des Betelguesiens peut s’être produit en même temps avec le salut des Terriens ». Cela ressemble à une version sanctifiée de la panspermie, l’idée que la vie sur terre a été« ensemencée » par quelque chose, il y a bien longtemps, comme un impact d’astéroïde, mais, dans ce cas, «la semence» a été désignée par Dieu et réconciliée avec le Christ.

La connexion curieuse entre les porte-paroles du Vatican, et la question des extraterrestres et du salut, a été encore évoquée, en mai 2008, dans une entrevue de l’Osservatore Romano avec le Père Funes, intitulée, “L’extraterrestre est mon frère.” Dans Google et les traductions des caractéristiques italiennes, Funes répond à la question à savoir si les extraterrestres auraient besoin d’être rachetés, dont il croit ne pas devoir être assumé. « Dieu s’est fait chair en Jésus pour nous sauver », a-t-il dit. « Si d’autres êtres intelligents existent, il n’est pas dit qu’ils auraient besoin de la rédemption. Ils pourraient rester en parfaite amitié avec leur Créateur. »

Par « parfaite amitié », Funes reflète la façon dont certains théologiens du Vatican acceptent la possibilité qu’une espèce extraterrestre puisse exister qui serait moralement supérieure aux hommes, plus proche de Dieu que les humains tombés, et que, par conséquent, ils pourraient venir ici pour nous évangéliser. Le Père Guy Consolmagno a repris cette même ligne de raisonnement quand il a écrit dans son livre, Frère Astronome: Aventures d’un scientifique du Vatican:

« Donc, la question de savoir si, oui ou non, il faut évangéliser est vraiment un point discutable. Tout extraterrestre que nous trouvons apprendra et changera de tout contact avec nous, comme nous apprendrons et changerons de tout contact avec eux. C’est inévitable. Et ils vont nous évangéliser également. »

Le trou du lapin est plus profond. . .

Dans un article pour l’Encyclopédie interdisciplinaire de la religion et de la science, le père Giuseppe Tanzella-Nitti de l’Université pontificale de Rome (où les plus profondes théologies du Vatican sont discutées) explique simplement comment l’humanité pourrait être évangélisée lors de contacts avec des « extraterrestres spirituels », comme tous les croyants en Dieu devraient, selon lui, saluer une civilisation extraterrestre comme une expérience extraordinaire et devraient respecter l’extraterrestre et reconnaître l’origine commune de notre espèce différente comme provenant du même Créateur. Selon Giuseppe, ce contact avec une intelligence non-terrestre offrirait alors de nouvelles possibilités “pour mieux comprendre la relation entre Dieu et la création tout entière.” Giuseppe déclare que ceci n’obligerait pas immédiatement les chrétiens « à renoncer à leur propre foi en Dieu simplement sur la base de la réception de nouvelles informations inattendues d’un caractère religieux de civilisations extraterrestres », mais que cette renonciation pourrait venir rapidement après que le nouveau « contenu religieux » provenant de l’extérieur de la Terre ait été confirmé comme raisonnable et crédible. « Lorsque la fiabilité de l’information aura été vérifiée, le croyant aura à concilier ces nouvelles informations avec la vérité qu’il connaît déjà et qu’il croit sur la base de la révélation de Dieu et de la Trinité, menant à une réécriture des Évangiles comprenant les nouvelles données … » Comment cet Évangile extraterrestre « plus complet » pourrait désaccentuer ou modifier significativement notre compréhension du salut par Jésus-Christ est inconnu, mais l’ancien vice-directeur de l’Observatoire du Vatican, Christopher Corbally, dans son article, « Et s’il y avait d’autres mondes habités », conclut simplement que Jésus pourrait ne pas être l’unique Parole du salut: « Je voudrais tenter d’explorer les extraterrestres en les laissant être ce qu’ils sont, sans se précipiter dans une catégorie de classement, pas même présumer des deux sexes », a déclaré Corbally, avant de laisser tomber cette bombe:

« Bien que le Christ soit la première et la dernière Parole (l’Alpha et l’Oméga) parlée à l’humanité, il n’est pas nécessairement la seule Parole parlée à l’univers …. Car, la Parole qui nous a été parlée ne semble pas exclure une “Parole” équivalente parlée aux extraterrestres. Eux aussi auraient pu avoir leurs « événements » de salut. Quel que soit que cet événement aurait pu être, il ne doit pas nécessairement être une répétition de mort-et-résurrection, si nous laissons à Dieu plus d’imagination que certains penseurs religieux semblent lui attribuer. Parce que Dieu, comme omnipotent, ne se limite pas à une seule forme de langage, celui de l’humain. »

Ce porte-parole de haut rang du Vatican a, ces dernières années, offert un tel langage en reconnaissant la probabilité d’une intelligence extraterrestre et le rôle que l’introduction dramatique des extraterrestres dans la civilisation humaine pourrait jouer en ce qui concerne la modification des croyances établies sur l’anthropologie, la philosophie, la religion et le rachat dans le futur proche.

LES NOUVEAUX ÉVANGÉLISTES DES ANCIENS ASTRONAUTES

La tendance au sein des communautés religieuses modernes et universitaires pour accommoder les visions émergentes de l’astrobiologie et l’astrothéologie peut être vue comme le prolongement naturel d’une hypothèse (autrefois considérée comme une hérésie) rendue populaire dans les années 1960 et connue comme la théorie des anciens astronautes. Ce concept prétend que l’Homo sapiens (l’homme) est apparu à la suite de visites d’extraterrestres avancés sur la Terre dans l’antiquité et qu’ils auraient génétiquement modifié l’ADN des hominidés. Ces êtres étaient les géniteurs des mythes de la création, selon cette théorie, incluant les apocalypse bibliques de “Dieu”.

Dans l’introduction de son livre best-seller, Chariots of the Gods, Erich von Daniken, (qui, il pourrait être soutenu, est un des pères de l’ufologie moderne) déclarait:

« Je déclare que nos ancêtres ont reçu des visites de l’univers dans un lointain passé, même si je ne sais pas encore qui étaient ces intelligences extra-terrestres de quelles planètes ils sont venus. Je peux néanmoins proclamer que ces «extraterrestres» ont anéanti l’humanité existante à l’époque et ont produit un nouveau, peut-être le premier, Homo sapiens. »

Comme illustré dans les films hollywoodiens tels que Contact et Rencontres du Troisième Type, l’hypothèse de von Daniken a provoqué une tempête en Amérique dans les années 60 avec la proposition que l’humanité était probablement le rejeton d’une ancienne, peut-être toujours en cours, expérience extraterrestre. Les adeptes du Nouvel Age, comme Daniken, affirment que les mythes des dieux de l’antiquité, de Sumer à l’Égypte, la Grèce et au-delà, sont un enregistrement brut de cette rencontre avec des êtres d’autres mondes. Les anciens hommes auraient considéré ces voyageurs de l’espace comme des dieux en enregistrant leurs arrivées, leurs expériences et leurs départs, dans les hiéroglyphes, les mégalithes et des tablettes de pierre, comme des rencontres «surnaturelles» entre les dieux et les hommes. Monsieur Daniken continue:

« Alors que les vaisseaux disparaissent à nouveau dans les brumes de l’univers, nos amis vont parler des miracles, “Les dieux sont ici!” … et ils vont enregistrer ce qui s’est passé: étrange, bizarre, miraculeux. Alors, leurs textes relateront et leurs dessins montreront que les dieux dans des vêtements dorés ont été là dans un bateau volant qui a atterri avec un fracas énorme. Ils écriront au sujet des chariots que les dieux conduisaient sur terre et sur mer, et au sujet des armes terrifiantes qui étaient comme la foudre, et ils raconteront que les dieux ont promis de revenir. »

« Ils martèleront et graveront dans la pierre des images de ce qu’ils avaient vu autrefois: Des géants informes avec des casques et des antennes sur leurs têtes, portant des boîtes sur leurs poitrines; Des boules sur lesquelles des êtres indéfinissables étaient assis et se baladaient à travers les airs; Les endroits à partir desquels des rayons jaillissaient comme s’ils provenaient du soleil … »

Des chercheurs comme Von Daniken déclarent en outre que l’aspect étrange de certains de ces dieux présenté dans différents hiéroglyphes (des créatures semblables à des humains avec des têtes de faucon et d’aigle; Des lions avec des têtes de taureaux, etc…) pourrait être considérée comme une preuve que “les extraterrestres” ont mené des expériences génétiques et des mutations croisées sur les anciens peuples et les animaux. Cà peut surprendre certains d’apprendre que de nombreux théologiens conservateurs sont d’accord avec cette évaluation, mais soutiennent que les envahisseurs «extraterrestres» effectuant ces procédures étaient, en fait, des anges déchus et non pas des formes de vie avancées d’une autre galaxie. Les chercheurs basent cette idée sur les documents historiques datant du début des temps dans toutes les grandes cultures du monde antique où l’histoire est racontée d’une manière très cohérente que des “dieux” sont descendus du ciel et se sont matérialisés dans des corps de chair. De Rome jusqu’à la Grèce, et avant cela en Égypte, en Perse, en Assyrie, à Babylone et à Sumer, les documents les plus anciens de la civilisation racontent l’époque où des êtres puissants connus desHébreux comme les Surveillants et dans le livre de la Genèse comme les Benei-ha Elohim (fils de Dieu) se sont accouplés avec des humaines, donnant naissance à des hybrides mi-célestes, mi-terrestres, appelés les Nephilim. La Bible dit que ceci s’est passé lorsque les hommes ont commencé à se multiplier sur la terre et que des filles leur furent nées. Lorsque les fils de Dieu virent la beauté des femmes, ils prirent des femmes d’entre elles pour porter leur progéniture inhabituelle. Dans Genèse 6:04, nous lisons le récit suivant: Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants; Ce sont ces héros qui furent fameux dans l’antiquité. »

Lorsque cette Écriture est comparée avec d’autres textes anciens, dont Enoch, Jubilés, Baruch, Genèse apocryphe, Philo, Josèphe, Jasher et les autres, ça révèle à certains que les géants de l’Ancien Testament, comme Goliath, étaient la descendance en partie-humaine, en partie-animale et en partie-angélique d’une interruption surnaturelle dans l’ordre divin et dans l’évolution naturelle de l’espèce. Le livre apocryphe d’Enoch donne un nom aux anges impliqués dans cette conspiration cosmique, les appelant les “Surveillants”. Nous lisons:

« Et moi, Enoch, je bénissais le Seigneur de la majesté et le roi des âges, et voilà! les Surveillants m’ont appelé, Enoch le scribe, et m’ont dit: « Enoch, tu n’écris que la justice, vas déclarer aux Surveillants du ciel qui ont quitté le plus haut des cieux, le lieu saint éternel, et qui ont profané avec les femmes, et qui ont fait ce que les enfants de la terre font, et qui ont pris pour eux-mêmes des épouses: Vous avez amené une grande destruction sur la terre: Et vous n’aurez ni paix et ni pardon pour ces péchés: Et dans la mesure où ils se délectent de leurs enfants [Nephilim], ils verront le meurtre de leurs bien-aimés, et ils se lamenteront sur la destruction de leurs enfants, et ils feront des supplications à l’éternité, mais ils n’obtiendront aucune miséricorde et aucune paix. » (1 Enoch 10:3-8)

Selon Enoch, deux cents de ces anges puissants ont quitté « le plus haut des cieux » et ont utilisé des femmes (entre autres) pour prolonger leur progéniture dans le domaine de l’existence de l’humanité. La Bible Hébraïque Interlinéaire offre une interprétation intéressante de Genèse 6:02 à cet égard. Où la Bible du Roi Jacques dit: «Les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient équitables», la Bible Hébraïque l’interprète comme, «Les Benei Elohim virent que les filles d’Adam étaient des extensions justes». Le terme « extensions justes » semble applicable lorsque l’ensemble de l’ancien dossier est compris pour signifier que les Surveillants voulaient quitter leur propre sphère d’existence pour entrer dans la réalité terrestre en trois dimensions. Ils considéraient les femmes, ou du moins leur matériel génétique, comme faisant partie de la formule pour accomplir cette tâche. Quitter leur habitation céleste que Dieu leur avait assignée était douloureux pour le Seigneur et a mené à la pénalisation divine. Jude le décrit de cette façon: « Les anges qu’il a réservé pour le jugement du grand jour, enchaînés éternellement par les ténèbres, les anges qui n’ont pas gardé leur dignité, mais qui ont abandonné leur propre demeure. » (Jude 6)

Outre les traditions apocryphes, pseudépigraphique et juives reliée à la légende des Surveillants et de ces “hommes forts” nés de leur union avec les humains, les comptes-rendus de la mythologie racontent les histoires de ces “dieux” qui ont utilisé des humains pour produire des héros ou des demi-dieux. Lorsque la version grecque de l’Ancien Testament Hébreu (la LXX ou Septante) a été faite, le mot «Nephilim», faisant allusion à la descendance partiellement humaine des Surveillants, a été traduit gegenes, un mot qui signifie «né sur Terre». Cette même terminologie a été utilisée pour décrire les Titans grecs et d’autres héros légendaires d’origine en partie céleste et en partie terrestre, comme Hercule (né de Zeus et de la mortelle Alcmène), Achille (le héros troyen fils du Thétis et Pélée), et Gilgamesh (le fils deux tiers céleste et un tiers humain de Lugalbanda et Ninsun).

Ces demi-dieux étaient également accompagnés de textes et de représentations d’idoles par des créatures mi-animales mi-humaines, comme les centaures (la descendance partie-humaine, mi-cheval, du fils d’Apollon, Centaurus), les chimères, les furies, les satyres, les gorgones, les nymphes, les minotaures et les autres aberrations génétiques semblables. L’historien Andrew Tomas estime que ces enregistrements mythologiques sont des «fossiles de la pensée illustrant l’histoire des cultures disparues en symboles et en allégories», ou, comme l’explique Stephen Quayle, dans son livre Les Géants de Genèse 6: «La mémoire collective sous la forme de mythes, de fables et de contes de fées de différentes cultures et de différents âges de l’humanité sont des preuves accablantes que les Nephilim ont existé.» Tout cela indique que les Surveillants ont non seulement modifié l’ADN humain lors de la construction des Nephilim, mais les animaux également, un point que soutient le livre d’Enoch, en disant dans le septième chapitre que les anges déchus ont “péché” contre les animaux ainsi que les humains. D’autres livres comme le Livre des Jubilés ajoute que ce mélange interracial a finalement abouti à des mutations chez les êtres humains normaux et les animaux dont la «chair» (patrimoine génétique) était “corrompue” par cette activité, sans doute par le croisement (voir 5:1-5; 7:21-25). Même l’Ancien Testament contient des références à des mutations génétiques qui se sont développées parmi les humains à la suite de cette période, y compris des «hommes» d’une taille inhabituelle, la force physique, six doigts, six orteils, un appétit animal pour le sang et même des caractéristiques semblables aux lions (2 Samuel 21:20; 23:20).

Cependant, de tous les écrits anciens, le script extrabiblique le plus révélateur est tirée du Livre de Jasher, un texte presque oublié mentionné dans la Bible dans Josué 10:13 et 2 Samuel 1:18. Jasher raconte l’histoire familière de la chute des Surveillants, puis, ajoute un détail exceptionnel qu’aucun des autres textes ne mentionne, quelque chose qui peut être compris dans une langue moderne pour signifier la biotechnologie de pointe, le génie génétique, ou les «modifications transgéniques » des espèces. Après que les Surveillants aient instruit les humains au sujet « des secrets du ciel », note ce Jasher voici ce qui s’ produit:

« Ensuite, les fils des hommes ont commencé à enseigner au mélange d’animaux d’une espèce à l’autre, afin de provoquer le Seigneur. »  (Jasher 04:18)

L’expression «le mélange d’animaux d’une espèce à l’autre» ne signifie pas que les Surveillants avaient enseigné l’hybridation aux hommes, car cela n’aurait pas «provoqué le Seigneur ». Dieu a fait que les animaux de différentes races soient capables de se reproduire. Par exemple, les chevaux peuvent se reproduire avec d’autres mammifères de la classification des équidés (la taxonomique «famille des chevaux»), y compris les ânes et les zèbres. Ceci n’aurait pas «provoqué le Seigneur» pour ce type d’élevage d’animaux, puisque Dieu, Lui-même, a fait que les animaux soient capables de le faire.

Si, d’autre part, les Surveillants ont traversé les frontières des espèces en mélangeant des animaux incompatibles d’une espèce à l’autre, comme un cheval avec un homme (un centaure), ceci aurait été bien différent et peut jeter la lumière sur de nombreuses histoires anciennes d’êtres mythiques de différentes espèces de fabrication qui s’inscrivent parfaitement dans les registres de ce que les Surveillants accomplissaient. Naturellement, cette sorte de production chimérique aurait «provoqué le Seigneur», et soulève une grave question à savoir pourquoi les Surveillants auraient risqué la damnation éternelle en bricolant avec la création de Dieu de cette manière. Yahvé avait placé des frontières entre les espèces et avait strictement ordonné que «chaque espèce» se reproduise seulement selon sa «propre espèce». Quel était le motif des Surveillants pour briser ces règles tout simplement pour se rebeller, pour attaquer le génie créatif de Dieu à travers des modifications biologiques de ce qu’Il avait fait? Ou, y avait-il quelque chose avec une signification beaucoup plus profonde derrière cette activité?

Certains croient que la corruption de l’ADN antédiluvien par les Surveillants a été un effort pour couper la lignée de la naissance du Messie. Cette théorie postule que Satan comprenait le protoévangelium, la promesse dans la Genèse 3:15 que le Sauveur serait né, de la semence de la femme, et qu’il détruirait la puissance des anges déchus. Les adeptes de Satan se sont donc mêlés avec la race humaine dans un complot pour empêcher la naissance du Christ. Si l’ADN humain pourrait être universellement corrompu ou «démonisé», pensaient-ils, il ne naitrait aucun Sauveur et l’humanité serait perdue à jamais. Ceux qui soutiennent cette théorie croient que c’est la raison pour laquelle Dieu ordonna à son peuple de maintenir une lignée sanguine pure et de ne pas se marier avec les autres nations. Quand Israël a violé ce commandement et que l’ADN muté a commencé à se propager rapidement chez les hommes et les animaux, Dieu ordonna à Noé de construire une arche et de se préparer au déluge qui pourrait détruire toute chose vivante. Que Dieu ait du envoyer un tel déluge universel illustre bien l’ampleur qu’avait atteint finalement l’ADN modifié. En fait, la Bible dit, dans Genèse 6:9, que seul Noé, et par extension ses enfants, avait été trouvé «parfait» dans sa génération. Le mot hébreu pour «parfait», dans ce cas, est tamiym, qui signifie «sans défaut» ou «sain», le même mot utilisé dans le Lévitique pour décrire un agneau sacrificiel immaculé. Le sens n’est pas que Noé était moralement parfait, mais que son état physique, son ADN, n’avait pas été contaminé par la descendance Nephilim, comme c’était apparemment le cas pour le reste du monde. Afin de préserver l’humanité comme il l’avait faite, Dieu les a détruit tous, à l’exception de la famille de Noé, lors du déluge. Les anciens registres, y compris ceux de la Bible, semblent être d’accord avec cette théologie, décrivant constamment la cause du déluge comme étant en réponse à ce que «toute chair» était devenue «corrompue, à la fois les hommes et les bêtes».

Bien que la théorie de la corruption d’ADN comme une méthode intentionnelle pour stopper la venue du Christ ait un certain mérite, il existe une raison alternative ou complémentaire pour laquelle les Surveillants peuvent avoir mélangé les organismes vivants. Cette théorie est originale et a grandi avec mon désir d’intégrer les volumineux textes historiques, qui décrit cette histoire particulière, dans un compte cohérent qui correspond aux Écritures.

Afin d’harmoniser les registres anciens, je crois que la motivation dominante pour laquelle les Surveillants ont joué avec l’ADN de différentes espèces doit être compris dans le contexte de leur objectif premier, qui était de quitter leur plan d’existence et d’intégrer le nôtre. Mon défi est alors devenu de répondre à la question à savoir comment le mélange de diverses espèces pourrait satisfaire cet objectif ou fournir aux Surveillants une méthode de quitter les «plus haut des cieux» et se réincarner dans la «demeure» de l’homme. Alors, je ne vais pas prendre le temps ici d’expliquer tous les détails, j’ai finalement émis l’hypothèse que le mélange des espèces des Surveillants, de la manière qu’ils l’ont fait, était dans le but de créer un organisme unique en dehors de l’ordre divin dans lequel ils pourraient se prolonger. La raison en est que toute créature, telle qu’elle existait à l’origine, avait ses débuts en Dieu, qui a ordonné que chaque créature se reproduise “selon sa propre espèce.” La phrase «selon sa propre espèce» vérifie quel genre d’esprit ou de personnalité peut entrer dans un être intelligent à la conception. Lorsque le sperme d’un chien rencontre l’ovule d’une chienne, et que la vie d’un chien est formée, à la première étincelle de vie, la nature d’un chien pénètre dans l’embryon et il grandit pour devenir un chien dans tous les traits et la forme. L’esprit d’un homme ne doit pas y entrer, de la même manière qu’un homme ne vient pas au monde avec les qualités d’un cheval ou d’une vache. Cette intégrité créature/nature aurait empêché les Surveillants, qui voulait s’incarner dans le royaume terrestre (et pas seulement «posséder» les créatures) de déplacer les esprits des humains ou la nature des animaux et de les remplacer par les leurs. Comment ont-ils surmonté ce problème? Comme les scientifiques le font aujourd’hui, il semble que, en se basant sur les enregistrements anciens, qu’ils aient mélangé l’ADN d’êtres vivants existants et aient fait plusieurs choses que ni l’esprit humain ni la nature animale ne peuvent entrer à la conception, parce que ça n’était ni humain ni animal. Comme le guide de voyage en ligne Mysterious World, dans son article de 2003, «Géants de la Terre», a noté:

« Les Nephilim étaient des êtres génétiquement fabriqués, créés à partir du matériel génétique de diverses espèces animales qui existaient déjà…. Les anges déchus n’ont pas personnellement croisé avec les filles des hommes, mais ont utilisé leur intelligence divine pour se plonger dans les secrets de la création de YHWH et les manipuler à leurs propres fins. Et la clé pour créer ou recréer l’homme, comme nous l’avons découvert au 20ième siècle, c’est le génome humain de l’ADN. »

 LES HYBRIDES EXTRATERRESTRES/HUMAINES SONT-ILS PARMI NOUS?

La manipulation des tissus vivants par les anciens anges déchus a conduit à l’hybridité surhumaine faite de la génétique humaine et animale connue comme les Nephilim, un facsimilé “né sur la Terre” où une “extension juste” par laquelle les anges déchus pouvaient se réincarner. Cependant, la longue histoire du phénomène démonologique relié à la manipulation de la matière biologique suggère que des versions de cette curieuse activité se soient poursuivies depuis l’époque de Noé. Aujourd’hui, ce que certains appellent les “enlèvements extraterrestres”, dans lesquels existe un supposé programme de croisements qui auraient résulté dans les hybrides extraterrestres/humains, semble n’être qu’un récit contemporain de la récolte similaire d’ADN et des manipulations génétiques de ces êtres mystérieux dont les activités ont été enregistrées au cours du temps. Dans son livre, Confrontations-Une Recherche Scientifique pour un contact extraterrestre, très apprécié des ufologistes, le Dr Jacques F. Vallée a déjà déclaré: «Le contact avec les extraterrestres est seulement une extension moderne de la tradition séculaire de contacts avec des consciences non humaines sous la forme d’anges, de démons, des elfes et des sylphides.» Plus tard, Vallée a identifié plus étroitement la puissance opérationnelle derrière les « extraterrestres »comme équivalent aux anges déchus dans les jours de Noé:

« S’agit-il de races uniquement semi-humaines, de sorte que, afin de maintenir le contact avec nous, ils ont besoin de croisements avec des hommes et des femmes de notre planète? Est-ce l’origine de nombreux contes et légendes où la génétique joue un grand rôle: Le symbolisme de la Vierge dans l’occultisme et la religion, les contes de fées impliquant des sages-femmes humaines et les chanelings, la connotation sexuelle des rapports de soucoupes volantes, les histoires bibliques de mariages mixtes entre les anges du Seigneur et les femmes terrestres, dont les descendants étaient des géants? »

Un autre Ufologue très respecté et souvent cité, John Keel, fait écho à la même chose quand il a déclaré dans Opération Cheval de Troie:

« La démonologie n’est pas seulement une autre crackpot-ologie. C’est l’étude ancienne et savante des monstres et des démons qui semblent avoir coexisté avec l’homme à travers l’histoire … Les manifestations et les événements décrits dans cette documentation imposante sont similaires, sinon totalement identique, que le phénomène des OVNIs lui-même. Les victimes de démonomanie (possession) souffrent des mêmes symptômes médicaux et affectifs que les contactés des OVNIs … Le Diable et ses démons peuvent, selon la littérature, se manifester dans presque n’importe quelle forme et peuvent physiquement imiter quoi que ce soit à partir des anges jusqu’aux monstres horribles aux yeux rouges. Des objets étranges et des entités se matérialisent et se dématérialisent dans ces histoires, tout comme les OVNIs et leurs magnifiques occupants apparaissent et disparaissent, marchent à travers les murs et effectuent d’autres exploits surnaturels. »

La professeur associée en psychologie, Elisabeth L. Hillstrom, dans son livre Testing the Spirits, a été encore plus inflexible sur les comparaisons entre les expériences des «extraterrestres» et l’activité démoniaque historique, en citant une liste impressionnante de chercheurs de diverses disciplines qui concluent que les similitudes entre les extraterrestres et les démons ne sont probablement pas une coïncidence. Hillstrom cite des autorités de premier rang dont Pierre Guérin, un scientifique associé avec le Conseil National Français de la recherche scientifique, qui croit que «Les UFOnautes modernes et les démons des jours passés sont probablement identiques », et le vétéran chercheur John Keel, qui estime que, « les manifestations d’OVNIs semble être, en gros, des simples variations mineures du phénomène démonologique des temps anciens. »

Puis, il y a la question de la démonologie extraterrestre et les prophéties bibliques. Lorsque l’ancien professeur de collège et correspondant de la BBC, le Dr I.D.E. Thomas, dans son livre fortement recommandé, La Conspiration Omega, analyse l’essor de ce qu’on appelle les activités des “enlèvements extraterrestres” dans les années 1980, il a établi des liens révélateurs entre le phénomène et les prophéties de la fin des temps concernant le retour des Nephilim, quelque chose que les autres écrivains ont depuis mis à profit. La documentation des “enlevés” dans le monde et les histoires de récoltes d’ADN par des «extraterrestres» lui a rappelé l’histoire de la mauvaise utilisation biologique par les Surveillants. Le Dr Thomas m’a dit personnellement que la volonté particulière des «extraterrestres» pour la matière moléculaire humaine et animale pourrait expliquer “pourquoi les animaux ont été tués, mutilés et volés par les extraterrestres”, un point que Vallée a repris dans son livre, Le Collège Invisible: Qu’est-ce qu’un groupe de scientifiques a découvert sur l’influence des OVNIs sur la race humaine, quand il écrivait:

« Afin de se matérialiser et de prendre une forme définie, ces entités semblent avoir besoin d’une source d’énergie … une chose vivante … un humain moyen … Nos sciences n’ont pas atteint un point où elles peuvent nous offrir un type d’hypothèse de travail pour ce processus. Mais on peut penser que ces êtres vivants ont besoin d’énergie vivante qu’ils peuvent reconstruire dans une forme physique. Peut-être est-ce pourquoi des chiens et des animaux ont tendance à disparaître dans les zones d’apparitions d’OVNIs. Peut-être que les cellules vivantes de ces animaux sont en quelque sorte utilisées par les extraterrestres pour créer des formes que nous pouvons voir et sentir avec nos perceptions limitées. »

En fin de compte, Vallée et certains de ses contemporains ont déterminé que quoi que puisse représenter la présence extraterrestre moderne, son but est la collecte d’ADN pour ce qui semble être un programme de croisement, suivi par un programme d’hybridation, et pour finalement se terminer par un programme d’intégration, ce qui est exactement ce que les Surveillants ont accompli avec les Nephilim dans les temps anciens. Pourtant, le but derrière le supposé agenda moderne des hybridations extraterrestres/humains est tellement entouré de mystères que même les bureaux de renseignements les plus prestigieux dans le monde semblent s’y perdre, sauf, bien sûr, si, à des niveaux above-top-secret, il y a des organismes gouvernementaux qui participent avec les entités extraterrestres dans une sorte de Watergate cosmique dans lequel progresse un programme de croisements. Beaucoup de ce qu’on appelle les dénonciateurs, les livres et les fuites ont suggéré la même chose, mais, les soupçons de Vallée sont que beaucoup, sinon la plupart, de ces «sources» sont en fait des décoctions par les mandataires complices du gouvernement, qui sont diffusés afin de faire en sorte de complètement embrouiller les objectifs factuels du programme avec la duplicité, les demi-vérités et les subterfuges afin que le public ne puisse jamais vraiment savoir ce qui se passe. «Il y a un véritable phénomène OVNI et il n’est pas expliqué par les apocalypse des présumés agents du gouvernement qui portent des noms de code fantaisistes comme Condor ou Falcon», conclut-il dans Apocalypse: Contact extraterrestre et la déception des hommes.

Mais, qu’un programme moderne de croisements “extraterrestres” et d’hybridations humaines soit secrètement produit similaire à ce que faisaient les anciens Surveillants est une chose, peu importe comment ça peut paraître absurde, un nombre croissant de chercheurs, fondés sur une accumulation de preuves physiques et oculaires, sont en train de l’étudier.

Dans son livre, Vie Secrète: première main, comptes rendus documentés des abductions d’OVNIs, le professeur David M. Jacobs de l’Université Temple a combiné des méthodes scientifiques et d’enquêtes pour analyser les comptes-rendus de dizaines “d’enlevés”, y compris plus de trois cents histoires corroborées de façon indépendante de telles expériences, décrivant en détail les procédures troublantes de reproduction que les personnes enlevées prétendent leur avoir été administrées par de «petits êtres extraterrestres». Les conclusions profondément troublantes de Jacobs font le parallèle avec celles de Vallée et les autres, que les ravisseurs extraterrestres mènent des expériences complexes de reproductions impliquant la conception, la gestation, l’hybridation et l’intégration sur Terre des êtres hybrides extraterrestres.

Jacobs a écrit:

« Les extraterrestres veulent utiliser la capacité que les humains ont pour se recréer. Ils veulent du sperme et des ovules humains. Ils veulent l’implication humaine physique avec la progéniture. Ils veulent une connaissance complète des processus de reproductions physiologiques. Et ce programme d’enlèvement semble être très vaste. Les enlevés signalent régulièrement des chambres avec plus de deux cents tables retenant des humains à différents stades d’examens. Les extraterrestres les font sortir dès que possible après la fin des procédures, vraisemblablement afin d’y faire entrer encore plus d’humains. Les évidences suggèrent que ceci se poursuit 24 heures par jour, mois après mois, année après année. La quantité de temps et d’énergie investis dans le programme de croisements est énorme. »

Outre Jacobs et Vallée, d’autres scientifiques très respectés qui croyaient que quelque chose de surnaturel se passait dans le cadre des activités extraterrestres incluent: Le Dr Josef Allen Hynek, astronome et professeur américain responsable du projet Blue Book; Le Dr Hermann Julius Oberth, un des pères fondateurs de fusées et astronautique; Lynn E. Catoe, bibliographe senior pour la recherche de publications gouvernementales par la Bibliothèque du Congrès pour le Bureau des recherches scientifiques de l’US Air Force; et le regretté professeur de l’École Médicale de Harvard et lauréat du prix Pulitzer, le Dr John Edward Mack. Après avoir travaillé avec des personnes ayant vécu un enlèvement, y compris des entrevues avec plus de cent personnes de différents âges et origines, Mack (qui a été renversé par une automobile et tué après avoir parlé à un colloque à Londres) a présenté en détail les récits de treize sujets dans son étonnant livre, Enlèvement: rencontres humaines avec les extraterrestres, où il atteint les même conclusions que ses pairs:

« Ce qui est amplement corroboré, c’est que le phénomène des enlèvements est, en quelque sorte, impliqué dans un programme de croisements qui se traduit par la création d’une progéniture hybride extraterrestre/humaine … Mon impression est que nous assistons peut-être … à une union délicate de deux espèces, conçue par une intelligence que nous sommes incapables de sonder. »

 Pourtant, si des démons qui prétendent être des extraterrestres sont effectivement derrière un fantastique système de croisements et d’hybridations, quel pourrait être leur objectif? Le bibliste et expert en prophéties, Gary Stearman, croit que ce sont des seigneurs obscurs, venant répéter ce qui s’est produit aux jours de Noé, afin de créer une génération de pseudo-humains génétiquement modifiés aux services de Satan, en préparation de l’Armageddon. Ceci nous amène à Mathieu 24:37 qui déclare: « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme. » Gary continue alors à élaborer:

« Ici, Jésus parle clairement d’un jugement à venir, les Tribulations, la Deuxième Venue et certains évènements qui l’entoureront. »

« Il dit que sa venue se produira à un moment où les conditions sociales seront similaires à celles qui ont ravagé le monde entier dans les jours de Noé. De Genèse 6, nous pouvons maintenant discerner que ceci comprendra une invasion des forces obscures venant des cieux … Le phénomène d’enlèvements des OVNIs n’est qu’une mascarade pour les anges déchus qui ont quitté leur domaine naturel pour s’impliquer dans le sale travail de la création d’une race alternative qui agira comme leurs mandataires … Maintenant, comme dans les jours de Noé, ils s’immiscent dans les zones interdites de la procréation humaine. Avides de pouvoir, ils cherchent à créer leur propre race, et leur propre province de contrôle. »

« Mais, uniquement dans les cinquante dernières années, leurs activités ont acquis une vitesse et un objectif qui nous dit vraiment quelle heure il est, prophétiquement parlant. Jésus nous a dit, en effet, que lorsque nous commencerions à voir de telles choses se produire, Son arrivée ne serait pas loin derrière. »

Sur son site web, notre ami David Flynn, dont les premières recherches en ligne ont brisé beaucoup de théories les plus populaires d’aujourd’hui concernant le système extraterrestre/hybride comme une tromperie de la fin des temps visant à induire en erreur l’humanité, réaffirme les avertissements faits par Gary Stearman:

« Le Livre d’Enoch, explique d’abord que les Fils de Dieu sont descendus sur une montagne appelée Hermon … Les anges rebelles croyaient pouvoir contrecarrer le plan de Dieu pour la terre en détruisant les descendants d’Adam. Le but de Satan en organisant le programme d’hybridations Nephilim/humains était de polluer la lignée sanguine qui produirait Jésus-Christ, le Messie, le Rédempteur de l’humanité. Maintenant qu’il est si proche de la fin des temps, Satan a orchestré une interaction anges rebelles/humains sur une grande échelle. Le plan est maintenant d’empêcher toute chair d’être sauvée. En manipulant la génétique humaine, que ce soit par le déguisement des “enlèvements extraterrestres” ou en fournissant aux complices mortels la technologie appropriée … la création d’hybrides humanoïdes qui ne sont pas vraiment humains est actuellement en cours… La seconde vague de la “création d’hybrides Nephilim” est le dernier effort de Satan pour détruire tous les fils d’Adam, de sorte que personne ne puisse être racheté lorsque Jésus-Christ reviendra à la fin des âges. »

Est-ce qu’un verset curieux dans le livre de Daniel donne un indice que Stearman et Flynn puissent avoir raison? Parlant des derniers jours du gouvernement humain, Daniel a dit:

« Tu as vu le fer mêlé avec l’argile, parce qu’ils se mêleront par des alliances humaines; Mais ils ne seront point unis l’un à l’autre, de même que le fer ne s’allie point avec l’argile. »  (Daniel 2:43)

Pendant que Daniel n’explique pas qui sont ceux qui veulent «se mêler à la semence des hommes», le mot «ils» a fait que Chuck Missler et Mark Eastman, dans leur livre, Alien Encounters, se sont demandé: « Qui où quoi veut se mélanger avec la semence des hommes? Qui sont ces êtres sans semence? Il est effrayant pour l’esprit de contempler l’importance potentielle de ce passage de Daniel et ses implications dans une future gouvernance mondiale. »

Ce verset de Daniel a profondément troublé Missler et Eastman, parce qu’il semble indiquer que le même phénomène qui s’est produit dans Genèse 6, où des espèces non humaines ou «sans semence» s’étant mélangée avec la semence humaine et ayant produit les Nephilim, se produirait à nouveau à la fin des temps. Lorsque ce verset de Daniel est couplé avec Genèse 3:15, qui dit: Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité [zera, qui signifie «rejeton», «descendants» ou «enfants»] et sa postérité », une doctrine incroyable émerge, que Satan a une semence, et qu’elle est en inimitié avec le Christ.

“Mélanger” des semences non-humaines avec l’Homo sapiens en modifiant l’ADN humain, tout en retournant les Nephilim sur la terre a été l’inspiration de l’esprit de l’Antéchrist depuis que Dieu a stoppé la pratique des manipulations génétiques lors du grand déluge. Selon Louis Pauwells et Jacques Bergier dans The Dawn of Magic, ce fut certainement le but de l’esprit de l’Antéchrist qui possédait Adolf Hitler:

« Le but d’Hitler n’était pas la fondation d’une race de surhommes, ni la conquête du monde; Ce n’était que des moyens pour la réalisation du grand objectif dont il rêvait. Son véritable objectif était de réaliser un acte de création, une opération divine, l’objectif d’une mutation biologique qui se traduirait par une exaltation sans précédent de la race humaine et l’apparition d’une nouvelle race de héros et de demi-dieux et des hommes-dieux. »

On ne peut pas lire les conclusions de Pauwells et Bergier au sujet des ambitions d’Hitler concernant l’Antéchrist sans se rappeler à l’esprit que, dès le Moyen Age, les dirigeants de l’Église ont cru que l’Antéchrist représenterait au final le retour des Nephilim, la réunion des démons avec des humains. Saint Augustin lui-même a écrit d’une telle démonialité dans la Cité de Dieu, et dans De Daemonialitate, et Incubis et Succubi. Le Père Ludovico Maria Sinistrari de Animo (1622-1701) a également perçu la venue de l’Antéchrist comme représentant l’hybridation biologique de démons avec des humains. « Pour les théologiens et les philosophes », écrit-il, « c’est un fait que, de la copulation de l’homme avec le démon … l’Antéchrist doit naître. »

Le théologien anglais George Hawkins Pember est d’accord avec cette prémisse, et dans son chef-d’œuvre de 1876, Les Premiers Âges de la Terre, il a analysé la prophétie du Christ qui dit que la fin des temps serait une répétition de “l’époque de Noé.” Pember a décrit les sept grandes causes de la destruction antédiluvienne et a documenté les débuts de leurs développements de son vivant. Comme Gary Stearman, il a conclu que le septième signe et le plus effrayant serait le retour des Nephilim. “L’apparition sur la terre des êtres de la Principauté de l’air, et de leurs rapports sexuels illicites avec la race humaine.”

Ainsi, il apparaît que ces intellectuels sociaux, spirituels et académiques qui croient maintenant que nous sommes proches de l’intégration avec la vie extraterrestre intelligente (et qui croient aussi que cette découverte pourrait finalement reconfigurer les doctrines établies de la science, de la religion et du salut) peuvent être plus proches de la vérité que certains d’entre eux l’ont imaginé. Les événements qui se sont déroulés au cours de la dernière décennie laissent présager un avenir proche dans lequel des « influences extraterrestres » dirigées par un homme d’une rare intelligence arriveront sur la Terre. De nombreuses écritures prédisent l’arrivée d’un leader d’un autre monde pour ce qu’il est réellement, l’ultime incarnation du paganisme; “la bête” de Apocalypse 13:01. Comme Jésus-Christ était la «semence de la femme» (Genèse 3:15), l’Antéchrist sera la “semence du serpent.”

Cela m’amène à mon dernier point pour cette historie: Le prophète Daniel peut avoir fourni un indice important pour identifier ce faux sauveur à son arrivée. Daniel 11:39 dit qu’il sera un adorateur de dieux étrangers, des dieux que ses pères ne connaissaient pas, un texte qui signifie littéralement, des dieux extraterrestres.

Pour l’instant, le monde surveille et attend … … pour le contact.

http://www.raidersnewsupdate.com/

Mots clés: ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics