Apostasie

Publié le 22 avril, 2016 | par Equipe de Pleinsfeux

0

INCRÉDULITÉ ET TERREUR DANS NOTRE ÈRE MODERNE !

Par Samuel David Meyer – Avril 2016

« Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ?  Je vous le dis, il leur fera promptement justice.  Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »   (Luc 18: 7-8)

« Entrez par la porte étroite.  Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là.  Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mène à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. »  (Matthieu 7:13-14)

« Telle voie paraît droite à un homme, mais son issue, c’est la mort. »   (Proverbes 14:12)

Dans ce bulletin, nous allons examiner les tendances de cet âge moderne, qui indiquent qu’il y a eu un grand éloignement de Dieu aux États-Unis d’Amérique. Au cours des dernières décennies, il a été facile de voir un changement dans les attitudes des gens.  Alors qu’il y avait autrefois une grande vénération pour Dieu dans notre pays, ce respect autrefois omniprésent n’est plus aussi courant qu’il l’était dans le passé.  Cela est particulièrement vrai chez les jeunes en Amérique, y compris les adolescents et ceux entre 20 et 30 ans.  La preuve de cette tendance se trouve dans les résultats d’une étude sur plusieurs décennies qui ont été publiés récemment, ce qui a incité The Independent à déclarer dans son titre « Le pourcentage des Américains qui croient en Dieu est à un niveau qui n’a jamais été aussi bas. »  Selon l’étude, qui a débuté en 1972 et s’est terminée en 2014, le nombre d’Américains qui ont dit qu’ils ne croyaient pas en Dieu a doublé au cours de la période entre 1980 et 2014.  Au cours de cette même période, le nombre d’Américains qui ont déclaré qu’ils ne priaient jamais a augmenté de cinq fois.  Le Dr Jean Twenge, qui est professeur en psychologie à l’Université d’État de San Diego, a offert une évaluation plutôt clinique des résultats de l’étude.  « La plupart des études antérieures ont conclu que moins d’Américains étaient affiliés publiquement à une religion, mais que les Américains étaient tout aussi religieux de manière privée.  C’est plus le cas, en particulier au cours des dernières années.  Les fortes baisses dans la pratique religieuse chez les jeunes adultes sont également une preuve supplémentaire que les enfants du millénaire sont la génération la moins religieuse dans la mémoire, et peut-être même dans l’histoire américaine », a déclaré le Dr Jean Twenge.  Parmi les participants à l’étude, un tiers des Américains qui avaient atteint leur trentaine en 2014 ont déclaré être laïques.  Curieusement, il a également été noté par les chercheurs que le nombre de participants qui croient en l’au-delà a en fait augmentés.  Ainsi, il semble qu’il y ait des gens qui ne croient pas en Dieu, mais qui croient au Ciel.  « Il est intéressant de noter qu’il y a moins de personnes qui participent à la religion ou qui prient, que de personnes qui croient dans la vie après la mort.  Ceci pourrait faire partie d’une mentalité en croissance, de penser que vous pouvez obtenir quelque chose pour rien », a déclaré le Dr Jean Twenge.  Ceux qui s’attendent à profiter d’une vie agréable après la mort sans Dieu, vivront un jour un réveil brutal.  Dans Proverbes 14:2, nous lisons : « Celui qui marche dans la droiture craint l’Éternel, mais celui qui prend des voies tortueuses le méprise. »

Dans une autre étude, qui a été menée par Pew Research entre le 4 juin 2014 et le 30 septembre 2014, il a été constaté que seulement 50 pour cent des jeunes du millénaire, ceux qui sont nés entre 1990 et 1996, croient que Dieu existe avec une certitude absolue.  En outre, seulement 52 pour cent ont dit qu’ils croyaient que la Bible est la Parole de Dieu, et seulement 56 pour cent ont dit qu’ils croyaient en l’existence de l’enfer.  Quelle est la première cause de cette incroyance ?  La plupart des gens ne lisent plus leur Bible.  Il a été signalé en 2013 que seulement 26 pour cent des Américains qui ont été interrogés ne lisaient jamais leur Bible.  Parmi ceux qui prétendent lire leur Bible, 57 pour cent d’entre eux ont dit qu’ils ne le faisaient que quatre fois par an ou moins.

De toute évidence, les États-Unis se transforment en une société laïque.  C’est un processus qui ne s’est pas produit du jour au lendemain, mais plutôt qui s’est produit lentement sur une période de plusieurs décennies et des années.  Pourtant, j’ai vu ce pays changer de façon spectaculaire en seulement le peu de temps que j’ai vécu.  En Amérique, nous avons maintenant légalisé les mariages homosexuels, l’avortement généralisé, et une hostilité répandue à la présentation publique de la foi chrétienne.  Beaucoup de jeunes d’aujourd’hui ne sont pas seulement laïques, mais, ils sont aussi socialistes.  Ils adorent leur candidat présidentiel favori, le sénateur ouvertement socialiste et laïque Bernie Sanders du Vermont. En fait, 30.000 personnes se sont présentées à un rassemblement de la campagne de Bernie Sanders qui a eu lieu le 22 mars 2016, à San Diego en Californie.  Les rapports indiquent que les files s’étendaient sur des miles alors que les gens attendaient pour entrer dans l’événement et ont forcé les officiels à ouvrir deux zones de débordement du San Diego Convention Center pour accueillir la foule.

Aujourd’hui, il y a beaucoup de régions dans le monde qui ont maintenant des sociétés majoritairement laïques.  Cela est particulièrement vrai en Europe.  Par exemple, une recherche effectuée par Gallup a révélé que 76 pour cent des répondants de l’étude en Suède s’identifiaient comme étant non-religieux ou athées.  Aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, 66 pour cent des répondants se sont déclarés être laïques.  Des pourcentages élevés de la laïcité existent également en Allemagne, en Suisse, en Espagne, en France, au Danemark, en Autriche et en Irlande, où plus de 50 pour cent de la population est soit non-religieuse soit athée selon le sondage.  Certains des autres pays, inclus dans la recherche avec des pourcentages élevés de laïcité, sont : Israël – 65 pour cent, le Japon – 62 pour cent, l’Australie – 58 pour cent, et le Canada – 53 pour cent.  Dans peut-être seulement quelques générations à partir de maintenant, les États-Unis seront également une nation majoritairement laïque.  Cette tendance rappelle les paroles de Jésus que nous trouvons dans Luc 18:8, « Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »

Les Nations Unies – Maintenant plus intrusives que jamais !

Depuis que l’Organisation des Nations Unies est entrée en existence le 24 octobre 1945, on nous a dit que sa mission était d’établir une paix durable.  En réalité, cette organisation a été créée pour établir un gouvernement mondial et un nouvel ordre mondial.  Dans les précédents numéros de ce bulletin, nous avons discuté de l’agenda 2030 de l’Organisation des Nations Unies, qui consiste en un vaste ensemble de réformes qu’ils espèrent mettre en œuvre d’ici l’an 2030.  En mars 2016, l’Organisation des Nations Unies a en outre révélé le mécanisme qu’ils prévoient d’utiliser pour veiller à ce que leur programme se déroule comme prévu.  Présentement, la Commission des statistiques de l’Organisation des Nations Unies a été chargée de recueillir d’énormes quantités de données, auxquelles ils se réfèrent comme des indicateurs mondiaux, de tous les pays dans le monde.  Il est prévu que chaque nation va recueillir ces données, puis, les soumettre à l’Organisation des Nations Unies.  Les données seront ensuite utilisées par le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies pour établir un rapport annuel d’avancement.

Il faut une énorme quantité de détermination pour lire la liste complète des indicateurs mondiaux que l’Organisation des Nations Unies entend suivre.  Il semble qu’ils ont pensé à tout et ont l’intention de suivre de près toutes les facettes de la vie comme nous les connaissons.  Un petit échantillon des indicateurs globaux qu’ils ont l’intention de suivre comprennent : « La proportion de personnes qui possèdent un téléphone mobile, par sexes », « La proportion de personnes utilisant internet », « Le pourcentage de la population déclarant s’être personnellement sentie discriminée ou harcelée », « Le pourcentage des établissements d’enseignement avec l’éducation formelle et informelle des programmes sur des sujets de développement durable et de mode de vie », « Le pourcentage d’enfants âgés de 1 à 17 ans qui ont vécu des punitions physiques et/ou des agressions psychologiques par des soignants dans le dernier mois », « Le pourcentage des petites armes et des armes légères saisies qui sont enregistrées et retracées en conformité avec les normes internationales et les instruments juridiques »,  « Le pourcentage d’enfants de moins de 5 ans dont les naissances ont été enregistrées auprès d’une autorité civile », et peut-être l’indicateur global le plus révélateur de tous, « L’étendue à laquelle l’éducation à la citoyenneté mondiale, et l’éducation pour le développement durable, y compris l’égalité des sexes et les droits de l’homme, sont intégrés à tous les niveaux dans les politiques d’éducation, les programmes, la formation des enseignants nationaux et l’évaluation des élèves ».

À ce stade, peut-être que nous devrions nous demander pourquoi l’Organisation des Nations Unies veut savoir combien de personnes utilisent des téléphones mobiles et ont accès à internet.  Serait-ce qu’ils veulent faire en sorte que tout le monde soit connecté au système de sorte qu’ils puissent être suivis ?  Pourquoi se soucient-ils de savoir combien d’armes ont été saisies et où les armes restant en circulation sont inscrites ?  Serait-ce qu’ils veulent savoir combien d’opposition potentielle pourraient faire face à la mise en œuvre de leur programme ? Pourquoi sont-ils si préoccupés par les naissances enregistrées ?  Serait-ce qu’ils veulent faire en sorte qu’ils aient un comptage précis de sorte que chaque personne puisse recevoir leur lavage de cerveau de « l’éducation à la citoyenneté mondiale » ?  Le 20 octobre 2015, alors que les plans étaient présentés pour recueillir ces données, le Secrétaire-Général de l’Organisation des Nations Unies, Ban Ki-Moon, a déclaré : « En cette Journée Mondiale des Statistiques, je demande instamment à tous les partenaires et les parties prenantes de travailler ensemble pour veiller à ce que les investissements nécessaires soient réalisés, que la capacité technique adéquate soit construite, que de nouvelles sources de données soient explorées, et que des procédés innovateurs soient appliqués afin de donner à tous les pays les systèmes de compréhension de l’information dont ils ont besoin pour réaliser leur développement durable ».  Il est allé plus loin en disant : « Nous devons nous assurer que tout le monde est pris en compte, en particulier les plus pauvres et les plus vulnérables.  La naissance de tous les enfants doit être enregistrée. Aucune incidence de maladie, peu importe la distance de l’emplacement, ne restera non enregistrée ».  Au total, l’Organisation des Nations Unies a établi 230 indicateurs mondiaux, ou types de données qui seront collectées.  En ce qui concerne ce développement, Wu Hongbong, qui est Sous-Secrétaire-Général pour les Affaires économiques et sociales à l’Organisation des Nations Unies, a déclaré : « Remplir le cadre de l’indicateur n’est bien sûr pas la fin de l’histoire, au contraire, c’est le début »Il a ensuite poursuivi en disant : « Les indicateurs des objectifs de développement durable nécessiteront une quantité sans précédent de données devant être produites et analysées, et il est évident que cela pose un défi important pour les systèmes nationaux de statistiques, que ce soit dans les pays développés ou en développement ».  Une chose est certainement claire, les Nations Unies se déplacent aussi rapidement que possible pour établir un gouvernement mondial.

Un Âge de Terreur Constante !

La période que nous vivons aujourd’hui est devenue une période de terreur constante.  Chaque jour, il y a des millions de personnes dans le monde qui vivent sous la menace constante de la violence et des attaques meurtrières.  Vivre dans ces circonstances a longtemps été la norme dans de nombreux pays du Moyen-Orient et dans de nombreux pays africains.  Les événements récents montrent que ce type de violence a maintenant atteint l’Europe et, par conséquent, les peuples européens sont saisis par la panique et la peur.

Le 22 mars 2016, des agents du soi-disant État Islamique, ou ISIS, ont lancé une paire d’attaques à Bruxelles en Belgique.  Ce matin fatidique, des kamikazes ont fait exploser deux bombes à l’aéroport Zaventum à Bruxelles.  Juste une heure plus tard, une autre bombe explosait à la station de métro Maelbeek.  Les attaques ont coûté la vie à 31 personnes et en ont blessé des centaines d’autres.  À la suite de ces attaques, l’État Islamique a publié une déclaration revendiquant la responsabilité de ces attaques et en remerciant leur dieu pour les dommages causés.  « Merci à Dieu pour sa précision et son succès, et nous demandons à Dieu d’accepter nos frères parmi les martyrs », aurait dit le groupe terroriste.

À la suite des attentats de Bruxelles, l’humeur des personnes en Europe était maussade.  Au milieu de la tristesse ressentie au sujet de la mort et de la destruction, une attitude presque défaitiste s’est installée, et il est largement prévu que d’autres attaques seront menées en Europe dans un avenir proche.  En ce qui concerne la situation désespérée en Europe, Kyle W. Orton, un penseur d’un groupe du Royaume-Uni connu comme Henry Jackson Society, a déclaré : « Oui, il y a certainement un malaise croissant, sinon de la panique. L’écrasante question après Bruxelles est : « Où allons-nous ? »  Les services de sécurité et du renseignement sont, comme toujours, en grande partie blâmés, mais, en Belgique particulièrement, c’est clairement un problème politique : Le dysfonctionnement du gouvernement et le manque de ressources pour ce qui est maintenant un problème à très grande échelle ».  Un vendeur dans un kiosque de Bruxelles a expliqué le problème d’une manière simple mais efficace.  « Nous arrêtons un terroriste et puis un autre, mais à la fin, d’autres se joignent et çà continue », a dit le vendeur.

Selon un rapport publié par l’Associated Press, les officiels des gouvernements de l’Europe et de l’Irak ont affirmé qu’au moins 400 militants d’ISIS sont dispersés dans toute l’Europe et attendent de lancer des attaques.  Pour aggraver les choses, Yukiya Amano, qui est le dirigeant de l’Agence internationale de l’énergie atomique de l’Organisation des Nations Unies, ou AIEA, a averti que des agents d’ISIS peuvent être en train de comploter pour lancer des attaques nucléaires en Europe.  « Le terrorisme se répand et la possibilité d’utiliser des matières nucléaires ne peut être exclue.  Les états membres doivent avoir un intérêt soutenu afin de renforcer la sécurité nucléaire.  Les pays qui ne reconnaissent pas le danger du terrorisme nucléaire constituent le plus gros problème », a déclaré Amano.  Il a ensuite poursuivi en disant que la méthode la plus probable d’une attaque nucléaire serait une bombe sale, ce qui est une bombe conçue à l’aide d’explosifs conventionnels, puis, entrelacée avec des matières radioactives.  « Les bombes sales seront suffisantes pour lancer la panique dans n’importe quelle grande ville du monde.  Et les conséquences psychologiques, économiques et politiques seront énormes» a déclaré Amano.

Alors que les nouvelles des attentats en Belgique éclataient, le président américain Barack Obama était à Cuba pour passer du temps avec le président cubain Raul Castro et ses amis communistes.  En parlant des attaques, Obama a déclaré : « Ceci est encore un autre rappel que le monde doit s’unir.  Nous devons être ensemble, sans distinction de nationalité ni de race ni de foi, dans la lutte contre le fléau du terrorisme.  Nous pouvons et nous vaincrons ceux qui menacent la sûreté et la sécurité des personnes partout dans le monde ».  Bien sûr, cette déclaration semble très similaire à d’autres déclarations qu’Obama a faites au sujet des attaques terroristes.  Je ne peux pas m’empêcher de penser que s’il était vraiment déterminé à vaincre ISIS, cela pourrait se faire.  Pourtant, en dépit du fait que les États-Unis et d’autres pays aient bombardé les bastions d’ISIS en Irak et en Syrie depuis 2014, ISIS semble plus que jamais déterminé à apporter la mort et la destruction à ses ennemis.  Nous devons nous rappeler que Barack Obama est celui qui a armé les soi-disant rebelles « modérés » en Syrie pour lutter contre le régime du président syrien Bachar al-Assad.  Ces mêmes armes, qui ont été fournies par l’administration Obama, se sont retrouvées entre les mains des agents de l’État Islamique.  Ceci est un fait si clairement évident que même le réseau de CNN l’a admis.  Par conséquent, lorsque Obama promet que « nous pouvons et que nous vaincrons l’ISIS », je trouve ses mots difficiles à croire.

Comme nous continuons à veiller et à prier en ces temps périlleux, je pense qu’il serait prudent pour nous tous d’envisager la possibilité que nous pourrions voir les premiers signes d’un conflit qui finiront par conduire à la Troisième Guerre Mondiale.  En fait, le Ministre de la Défense d’Israël, Moshe Ya’alon, a affirmé que la troisième guerre mondiale a déjà commencé.  « Nous sommes tous dans le même bateau.  Le monde se trouve à l’heure actuelle dans une troisième guerre mondiale, ou, comme nous l’appelons, « le choc des civilisations »Nous devons y faire face ensemble », a déclaré Moshe Ya’alon en mars 2016.  Pendant ce temps, l’ancien Ministre des Affaires Étrangères de la Russie, Igor Ivanov, a averti que l’Europe progresse lentement vers une guerre nucléaire.  « Le risque de confrontation avec l’utilisation d’armes nucléaires en Europe est plus élevé que dans les années 1980 », a déclaré Ivanov.  Il a ensuite poursuivi en disant : « Nous avons moins d’ogives nucléaires, mais le risque de les utiliser est plus grand ».

Il convient de noter que ceux qui vivent aux États-Unis et dans le monde occidental sont souvent choqués lorsque nous entendons parler des attaques terroristes en Europe.  Il est vraiment triste de voir tant de vies détruites, et çà nous pousse souvent à nous demander, « Est-ce que çà pourrait arriver ici ? »  La vérité est que des attaques similaires à celles réalisées récemment en Belgique et en France se produisent sur une base régulière au Moyen-Orient et en Afrique.  En fait, les attaques sont si fréquentes qu’elles attirent rarement beaucoup l’attention des médias.  A titre d’exemple, le 13 mars 2016, une voiture piégée a été lancée dans une attaque à Ankara, en Turquie, ce qui a entraîné la mort de 35 personnes.  Le 6 mars 2016, un camion piégé avec un opérateur de l’État Islamique a explosé à Bagdad, en Irak, à un point de contrôle et a tué 47 personnes.  Le 7 janvier 2016, près de 50 personnes dans une académie de police ont été tuées par un kamikaze en Libye.  Il y a d’autres exemples que je pourrais citer, mais, je pense que le point a été établi.  Nous vivons dans un temps similaire à celui des jours de Noé quand la terre était pleine de violence.  Jésus nous a avertis qu’il en serait de même dans les derniers jours.  Bien sûr, les violentes attaques menées par l’État Islamique et d’autres groupes seront sans doute utilisées par les propagandistes de l’Organisation des Nations Unies à titre d’exemples afin de faire valoir pourquoi ils pensent que nous avons tous besoin d’embrasser leur programme 2030 et leur gouvernement mondial pour obtenir  la paix mondiale.  Pourtant, ils nous disent dans I Thessaloniciens 5:3, « Quand les hommes diront : Paix et sûreté !, alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point. »

Les robots arrivent !

Dans le bulletin du mois dernier, nous avions jeté un regard en profondeur sur le travail des scientifiques et des technologues alors qu’ils continuent à développer des robots ainsi que l’intelligence artificielle.  Depuis ce temps, de nouvelles histoires ont fait surface qui démontrent que cette technologie progresse encore plus rapidement qu’on le pensait, et nous pourrons très bientôt voir des robots marcher parmi nous.

En mars 2016, il a été annoncé que la célèbre chaîne de pizzeria nommée Domino va bientôt commencer à tester un nouveau robot pour la livraison de ses pizzas.  Le dispositif est connu comme l’Unité Robotique de Domino, et dispose d’un compartiment chauffé pour entreposer jusqu’à dix pizzas.  Le robot est de trois pieds de haut et a la capacité de se déplacer jusqu’à une distance de 12,5 miles avant qu’il soit nécessaire de recharger les batteries dans son unité.  « L’Unité Robotique de Domino est effrontée et attachante et nous sommes confiants qu’un jour elle deviendra une partie intégrante de la famille Domino.  C’est un chemin vers l’avenir et nous sommes très heureux de pouvoir explorer plus loin », a déclaré Scott Bush, le directeur général de la branche de Domino en Nouvelle-Zélande.  Les tests commenceront en Nouvelle-Zélande dès que Domino recevra l’autorisation du gouvernement.

Un robot similaire en apparence et en fonction avec l’Unité Robotique de  Domino a été développé par une société connue sous le nom de Starship Technologies.  De la même façon, ce robot est conçu pour livrer de la nourriture et pourrait bientôt être lancé dans les rues de Washington, si l’entreprise obtient l’autorisation de le faire.  Le robot est suffisamment sophistiqué pour détecter les arrêts et les feux rouges tout en évitant les collisions avec les piétons.  « Il dispose de neuf caméras et un système de détection d’obstacles.  Par exemple,  si un piéton marchait devant lui, le robot s’arrêterait », a déclaré Alexander Shakeshaft de Starship Technologies.

Pendant ce temps, un drone a livré avec succès un paquet dans le Nevada.  Le 10 mars 2016, un drone construit et contrôlé par une société connue sous le nom de Flirtey a livré avec succès un paquet contenant des articles ménagers.  « La réalisation de la première livraison par des drones en milieu urbain est une réalisation majeure, ce qui nous emmène de jour en jour plus près du moment où les drones feront des livraisons régulières à votre porte », a déclaré le PDG de Flirtey, Matt Sweeney.  Le gouverneur du Nevada, Brian Sandoval, a également transmis son enthousiasme au sujet de la livraison par des drones.  « Je suis ravi que Flirtey teste non seulement sa technologie de pointe dans le Nevada, mais aussi, pour la création d’emplois grâce à la relocalisation de son siège social à Reno », a déclaré le gouverneur Sandoval.  Bien sûr, ce développement peut créer des emplois dans le Nevada en ce moment, mais, ils devraient considérer ce qui se passera avec ces emplois quand ces mêmes robots pourront concevoir et construire d’autres robots.

Les robots que nous avons mentionnés jusqu’à présent dans ce bulletin ont tous un point en commun.  Ils ont le potentiel d’éliminer les emplois des êtres humains, un développement qui pourrait conduire à une grande misère humaine.  Pourtant, un titre récent par le Washington Post suggère que les robots n’élimineront pas seulement des emplois, mais aussi, qu’ils pourraient devenir une partie de nos familles.  « Préparez-vous à ce que des robots fassent partie de la famille », déclare l’article.  Il va plus loin en citant le grand patron d’Amazon.com, Jeff Bezos, qui a dit « Les choses comme l’intelligence artificielle et la robotique vont tout affecter.  Cela a été de la science-fiction pendant 50 ans ou plus.  Je crois que c’est au bord du précipice de se produire. »

Sur la base des paroles de certains technologues, il semble que l’objectif majeur de ceux qui développent l’intelligence artificielle c’est de développer de nouvelles formes de vie divines.  Les gens ont été surpris il y a quelques années quand un nouveau système connu sous le nom de Siri a été lancé sur la plate-forme iPhone d’Apple.  Avec ce système, vous pouvez parler à votre téléphone et lui poser des questions, qui sont ensuite répondues par la voix féminine de Siri.  Le système a été conçu par un homme nommé Dag Kittlaus qui travaille maintenant sur un autre système qu’il appelle Viv.  « Siri était le premier chapitre, et maintenant c’est presque comme une nouvelle ère d’internet à venir.  Viv sera un cerveau géant dans le ciel », a déclaré Kittlaus.  Le système est conçu pour permettre à l’homme de parler à internet et internet répondra. Contrairement à Siri cependant, Viv aura son propre esprit.  Un « cerveau géant dans le ciel » qui va au-delà de l’intelligence artificielle.  Au contraire, ceci ressemble plus à un dieu imposteur.

Le Temple de Baal à New York !

Nous avons certainement beaucoup à considérer et beaucoup à prier dans ces jours dangereux.  Malheureusement, un rapport publié par le New York Times le 19 mars 2016 indique qu’une action est en cours qui apportera encore plus d’opprobres sur les États-Unis d’Amérique.  Selon l’article, une réplique d’un arc de 50 pieds qui formait l’entrée d’un temple pour le faux dieu appelé Baal va être érigé à Times Square, à New York.  Étonnamment, l’article commence en disant : « Le mois prochain, le temple de Baal arrivera à Times Square ».  Des plans sont également en cours pour installer une structure identique à Londres, en Angleterre.  Ces actions provoqueront sans doute la colère de Dieu et ont le potentiel d’apporter les plus grandes malédictions sur la terre.  Tel fut le cas en Israël pendant les temps anciens quand les Israélites ont suivi Baal.  Considérons les paroles de Jérémie 23:12-13 qui déclarent, « C’est pourquoi leur chemin sera glissant et ténébreux, ils seront poussés et ils tomberont ; Car je ferai venir sur eux le malheur, l’année où je les châtierai, dit l’Éternel.  Dans les prophètes de Samarie j’ai vu de l’extravagance ; Ils ont prophétisé par Baal, ils ont égaré mon peuple d’Israël. »

En terminant, j’exhorte tous les lecteurs de ce bulletin à s’approcher de Dieu. Dans Matthieu 7:13-14, nous sommes avertis par notre Seigneur Jésus-Christ, « Entrez par la porte étroite.  Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là.  Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mène à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. »  Nous devons rester sur le chemin étroit et resserré, même si nous faisons face à une pression croissante de tous les côtés pour s’assimiler avec le monde.  C’est une chose triste de voir tant de gens prendre la voie large vers la destruction, mais, les bonnes nouvelles sont que cela ne doit pas vous inclure.  Si vous souhaitez prendre la route qui mène à la vie éternelle, je vous invite à consacrer votre vie à Dieu et à vous repentir de vos péchés si vous ne l’avez pas encore fait.  Ce faisant, vous trouverez une paix que personne ne peut vous fournir à l’exception de notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ.

Merci à vous tous pour votre soutien de ce ministère.  Votre gentillesse n’est jamais oubliée, et nous nous efforcerons de continuer à vous servir au mieux de notre capacité selon la volonté parfaite de Dieu.  Que la grâce et la paix soient avec vous au nom du Seigneur Jésus-Christ.

Source :  Last Trumpet Ministries

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics