Armes

Publié le 16 août, 2018 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LA PROLIFÉRATION DES ARMES

Par Diane Miltenburg • Le 1 mai 2014

L’uranium de l’Australie et Ézéchiel 38-39

En exportant de l’uranium vers la Russie et les pays musulmans, l’Australie est maintenant liée à la propagation de la technologie nucléaire … et, peut-être aux armes nucléaires évoquées dans Ézéchiel 38-39.

L’Australie est actuellement le troisième producteur mondial d’uranium.  Avec l’augmentation du nombre de sites miniers approuvés, la période de prospérité de l’uranium australien est à l’horizon et est la plus grande ressource raisonnablement assurée d’uranium, je pense que l’uranium pourrait bien jouer un rôle dans la guerre nucléaire d’Ézéchiel 38 et 39.

« La parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots :  Fils de l’homme, tourne ta face vers Gog, au pays de Magog, vers le prince de Rosch, de Méschec et de Tubal, et prophétise contre lui !  Tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’en veux à toi, Gog, Prince de Rosch, de Méschec et de Tubal !  Je t’entraînerai, et je mettrai une boucle à tes mâchoires ; Je te ferai sortir, toi et toute ton armée, chevaux et cavaliers, tous vêtus magnifiquement, troupe nombreuse portant le grand et le petit bouclier, tous maniant l’épée ; Et avec eux ceux de Perse, d’Éthiopie et de Puth, tous portant le bouclier et le casque ; Gomer et toutes ses troupes, la maison de Tagarma, à l’extrémité du septentrion, et toutes ses troupes, peuples nombreux qui sont avec toi. » (Ézéchiel 38:1-6)

Bien que les frontières nationales soient d’origine humaine et donc transitoires, la plupart de ces anciennes nations sont clairement situées là où existent des nations modernes : Meshech et Tubal font partie de la Turquie moderne ; Elam et la Perse sont l’Iran moderne ; Cush est l’Éthiopie et certaines parties du Soudan ; Et Put est l’Afrique du Nord centrée sur la Libye.  Josèphe et d’autres identifient Magog comme des Scythes, « tribus nomades qui ont dominé les steppes russes d’Ukraine à la Chine ».  Beth-Togarmah signifie « maison de Togarmah ».  Togarmah est attribué à une ancienne tribu résidant dans l’actuelle Arménie.  L’Arménie est aujourd’hui chrétienne à 95% dans une région par ailleurs presque complètement musulmane.  À l’exception de l’Arménie chrétienne, les tribus et les nations énumérées sont toutes des pays à majorité musulmane aujourd’hui, qui ont olam ebah (haine éternelle) envers Israël.

La haine éternelle

La haine a commencé entre l’épouse d’Abraham, Sarah, et sa servante Hagar, et s’est étendue à ses deux fils, le fils de la promesse, Isaac, et le fils de l’esclave, Ismaël.  Les descendants d’Isaac d’aujourd’hui sont littéralement les 18 millions de Juifs du monde.  Les descendants figuratifs d’Ismaël sont les 1,7 milliard de musulmans du monde, adeptes d’une fausse religion née deux millénaires et demi après qu’Abraham eut banni Hagar.

Chuck Missler note que le texte biblique d’Ézéchiel 38-39 est compatible avec l’utilisation d’armes nucléaires.  Il montre la secousse de la terre dans Ézéchiel 38:19-20 ; La destruction de l’ennemi dans Ézéchiel 37:22-39:11 ; Des incendies (compatibles avec la production d’énergie nucléaire) pendant sept ans dans Ézéchiel 39:9-10 ; Et les instructions de décontamination données dans Ézéchiel 39:11-16.

Ressources en uranium de l’Australie

L’Australie produit à la fois du yellowcake (U3O8) et de l’uranium raffiné (U). Elle possède également les plus importantes ressources récupérables d’uranium au monde, soit 31% du total mondial.

L’Australie dispose d’importantes ressources d’uranium connues dans 34 gisements et mines potentiels, y compris le gisement de haute qualité de Jabiluka dans le parc national de Kakadu, classé au patrimoine mondial, qui contient à lui seul environ 3% des ressources mondiales d’uranium.  Avec des projets à différents stades du processus d’approbation, les prévisions australiennes indiquent un doublement de la production d’uranium d’ici 2030 pour devenir le deuxième producteur mondial d’uranium.  Avec l’extraction d’uranium australienne venant juste après le charbon, le gouvernement australien cherche à répondre à la demande mondiale.  La période du « Grand Boom » est en marche et l’intérêt futur pour l’uranium australien est prometteur.

La connexion entre l’Australie et la Russie

L’Australie n’exporte de l’uranium qu’en tant que U3O8 vers des pays qui fournissent une assurance supplémentaire qu’ils ne détourneront pas l’uranium australien vers des utilisations non pacifiques grâce à un traité de garanties bilatéral encore plus rigoureux.  En dépit des discours durs, les actions des gouvernements travaillistes de la gauche, Rudd et Gillard, de 2008 à 2013, ont été tout sauf durs.  En fait, ils semblaient être une étude de cas du document de non-prolifération classique de 1976 intitulé, « Répandre la bombe sans enfreindre les règles ».  Les services de renseignements israéliens ont affirmé que l’Iran pouvait convertir le U3O8 en quelques jours.

  • Le Christian Science Monitor a rapporté, en 2007, que le président russe Vladimir Poutine avait durci les stratégies de Moscou et de Téhéran pour affronter l’Occident en renforçant son soutien à l’Iran et à son programme nucléaire.
  • Choose Nuclear Free a rapporté, en 2010, qu’un accord de coopération nucléaire entre l’Australie et la Russie avait été signé. Cela a permis l’exportation d’uranium vers la Russie, même si la Russie détient actuellement le plus d’armes nucléaires.  La Russie continue également de mettre au point de nouvelles armes nucléaires et de nouveaux vecteurs, car elle continue de manquer à ses obligations légales en matière de désarmement.  La première cargaison d’uranium australien est arrivée au port maritime russe de Saint-Pétersbourg en septembre 2012.
  • Le ABC Rural a signalé en septembre 2013 que la mine d’uranium de Honeymoon Well, dans le sud de l’Australie, serait détenue à 100% par des Russes.
  • L’Association de contrôle des armements a signalé, en novembre 2013, que le désarmement semble avoir pris un pied au derrière. La Russie compte environ 1480 ogives stratégiques déployées.  La Fédération des Scientifiques Américains estime que la Russie possède 1022 ogives stratégiques non déployées et environ 2000 ogives nucléaires tactiques.  Des milliers supplémentaires attendent le démantèlement.
  • Russie Beyond the Headlines a rapporté plus tôt cette année que seules les armes nucléaires peuvent garantir la sécurité de la Russie. Bien que les forces nucléaires dans la période post-soviétique aient subi des dommages considérables, elles sont encore comparables au niveau précédent.  La Russie reste deuxième au monde et loin devant la troisième place.
  • Le même jour, Arutz Sheva a rapporté que le guide suprême iranien, l’Ayatollah Khamenei, avait révélé publiquement que les négociations avec les États-Unis sur le programme nucléaire iranien faisaient partie d’une tactique visant à calmer la pression internationale et à gagner du temps. Dès 2008, les analystes indiquaient que les négociations entre l’Iran et les puissances mondiales sur le programme nucléaire controversé n’étaient rien de plus qu’un stratagème taqiyya (mensonge pour l’Islam).

Programme nucléaire iranien

L’Iran poursuit son programme d’enrichissement d’uranium.  CBN News a rapporté en novembre 2013 que les négociations du Conseil de Sécurité avec l’Iran pour le contrôle de son programme nucléaire ont pris fin sans un accord signé.  Trois mois plus tard, Israel National News a rapporté que le religieux et législateur iranien Mohammed Nabavian avait déclaré que l’Iran avait besoin d’une bombe nucléaire pour détruire Israël.  L’Iran serait en mesure de construire une telle bombe dans deux semaines s’il avait accès à 270 kilogrammes d’uranium enrichi à 20%.

La prolifération nucléaire est en marche.  Alors que davantage de pays islamiques cherchent légitimement à exploiter l’énergie nucléaire pacifique ou d’autres utilisations avec l’aide de la Russie et de pays occidentaux tels que l’Australie, l’instabilité politique et l’extrémisme musulman au Moyen-Orient deviennent encore plus troublants.

Est-il possible que l’uranium australien s’intègre dans cette prolifération nucléaire ?

Exportation d’uranium vers des pays musulmans

Le gouvernement australien a maintenant commencé à exporter de l’uranium vers les pays islamiques.  Les Émirats Arabes Unis sont la deuxième économie arabe et sa religion officielle est l’Islam.  Le gouvernement australien exporte maintenant du U3O8 vers un pays où, malgré son caractère relativement libéral et diversifié par rapport à d’autres pays arabes, la pratique islamique dominante consistant à tromper les non-musulmans, connus sous le nom de taqiyya, est une pratique autorisée.

L’Australie exploite et exporte de l’uranium depuis le début des années 50 et exige que ces pays s’engagent auprès de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA).  L’AIEA détaille les garanties et les normes internationales de sécurité nucléaire, dont l’Australie est membre à part entière depuis 1957.

L’Australie s’efforce de s’assurer que son uranium est exporté à des fins pacifiques.  L’uranium est principalement utilisé comme combustible dans les réacteurs nucléaires pour la production d’électricité et dans la fabrication de radio-isotopes pour des applications médicales dans la recherche nucléaire utilisant des flux de neutrons.

Ézéchiel 38:12 nous dit que ces pays viennent pour « piller » le petit pays d’Israël.  Cette tentative échouera bien sûr, car Dieu a dit qu’il viendrait contre ces nations.

« Voici, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël. »  (Psaume 121:4)

En exportant de l’uranium vers la Russie et les pays musulmans, l’Australie est maintenant liée à la diffusion de la technologie nucléaire et s’impliquera donc dans la production éventuelle d’armes nucléaires.  Il est fort probable que l’uranium australien sera un facteur dans les armes nucléaires auxquelles Ézéchiel fait allusion.

Mais, comme Dieu « gardait » Israël en octobre 1917, quand 800 cavaliers « fous » de l’Australie ont libéré Jérusalem en chargeant Beersheba, Il  « gardera » aussi Israël pendant cette période dont parle Ézéchiel 38-39.  Dieu retournera les armes préparées pour Israël contre leurs ennemis.  Ainsi, l’uranium d’Israël et de l’Australie n’est pas utilisé contre Son peuple.

Source : Khouse 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics