Prophéties

Publié le 08 septembre, 2020 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LE MIROIR PROPHÉTIQUE DU QUATRIÈME REICH

– Le 23 août 2020

L’avertissement général de Dieu concernant l’ère des Tribulations

Les diplomates des gouvernements du monde proclament sans cesse que la recherche de la paix est leur mission première.  Des partisans de la guerre qui tirent aux extrémités de la retenue dans une rage implacable pour briser les liens et détruire tout ce qui se trouve dans leur puissance dévastatrice.  La paix est l’une des plus insaisissables de toutes les aspirations de l’humanité.

Les historiens ont estimé que le nombre de guerres à travers l’histoire dépasse quinze mille.  Mais, ce chiffre a été rapporté il y a des années et est probablement bien inférieur au décompte réel.  Le fait est que tant de conflits pourraient être classés comme des guerres qu’il est impossible de déterminer le véritable nombre.  La guerre à plusieurs niveaux continue de s’enflammer dans une profusion sans fin de carnage, d’effusion de sang et de mort.

La peur engendrée par la possibilité de sa propre mort réside au cœur du terme « guerre ».  Le mot est utilisé par les politiciens et par les gouvernements pour essayer d’unir les masses sous leur gouvernance.  Même si le conflit n’est peut-être pas contre des armées physiques d’autres nations, pour définir de façon dramatique un problème qui menace le bien-être de ceux qui sont gouvernés, les dirigeants et les fonctionnaires utilisent la « guerre » pour définir la gravité de la menace.

Un exemple de cela dans le passé américain est le programme de l’administration Lyndon B. Johnson pour lutter contre ce qui a été construit pour être la situation économique désastreuse des pauvres.  Cette administration a appelé la bataille contre les mauvaises conditions économiques de la classe sociale de la « guerre contre la pauvreté ».  Grâce à cela, Johnson a déclaré qu’il créerait la « Grande Société ».

Le gouvernement était, grâce à ce programme venant sur les talons de l’assassinat de John F. Kennedy, capable de créer une campagne guerrière contre le grand ennemi, comme Johnson et son administration l’avaient vu.  La véritable conception de tout cela, cependant, était de créer un gouvernement plus grand et de tirer plus de revenus des contribuables américains pour nourrir la bureaucratie de contrôle toujours croissante.  Quelque 22.000 trillions de dollars plus tard, cette mission était certainement accomplie.

L’exemple le plus récent est la « guerre » de l’administration Donald J. Trump contre la pandémie de la COVID-19, ou coronavirus.  Le président, avec les meilleures intentions pour le bien-être des États-Unis, et croyant que les médecins lui ont présenté les faits sur le nombre de personnes susceptibles de mourir du virus, a proclamé lors des séances d’information quotidiennes du groupe de travail sur le coronavirus que l’Amérique et le monde étaient en guerre contre l’ennemi invisible.  Le virus aurait entraîné jusqu’à 2,2 millions de morts aux États-Unis, selon les médecins chargés d’informer l’administration sur la pandémie.

Ce nombre ne s’est jamais matérialisé ni même approché.  Mais, les pouvoirs en place ont fait en sorte que la nation la plus puissante du monde et l’économie la plus florissante de l’histoire se sont éteints en moins de deux mois dans le cadre de la « guerre » contre un ennemi de la taille d’un microbe.

Comme indiqué précédemment, nous avons vu comment le Führer allemand Adolf Hitler a amené une nation et un monde entiers dans une guerre totale.  Les gens hypnotisés le suivirent volontiers, même s’ils étaient fatigués de la guerre par la Première Guerre Mondiale et avaient subi la perte de la majorité des jeunes hommes allemands dans le conflit infernal.

La guerre pour combattre un ennemi mortel est un facteur de motivation redoutable.  Et c’est un outil puissant pour forcer les masses à entrer dans les canaux que les dirigeants veulent qu’ils acheminent.  Depuis l’avènement de la bombe atomique, puis des missiles balistiques intercontinentaux, la terreur de la guerre a augmenté de façon exponentielle.

La mort par incendie nucléaire n’est pas à plus de trente minutes, peu importe où nous vivons dans la zone continentale des États-Unis.  Des sous-marins équipés d’armes nucléaires se cachent juste à côté de nos côtes, leurs énormes flèches élégantes de destruction totale ciblées par un satellite de précision et des ordinateurs pour frapper des villes américaines programmées pour la décimation.

Avec les dictateurs ayant les doigts sur les boutons nucléaires et nourrissant une soif de sang contre notre nation, il est devenu compréhensible comment la prophétie pourrait être accomplie :

« Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles.  Et sur la terre, il y aura de l’angoisse chez les nations qui ne sauront que faire, au bruit de la mer  et des flots, les hommes rendant l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre ; Car les puissances des cieux seront ébranlées. »   (Luc 21:25-26)

Depuis l’invention de la bombe à hydrogène, un certain nombre de rapports au fil des ans ont indiqué que le monde se rapproche du moment où ces armes seront lâchées sur l’humanité.  Nous, de l’âge du souvenir, avons vécu une période d’inquiétude face à une guerre nucléaire à tout moment.  Nous rappelons les abris anti-bombes et les instructions lorsque nous étions enfants de « se cacher » en cas de sirène avertissant qu’une attaque était imminente.  Nous devions plonger hors de nos vélos ou arrêter ce que nous faisions et frapper le sol, en plaçant nos têtes entre nos bras et en nous recroquevillant en position fœtale.  Où, nous devions trouver la sécurité sous un banc de parc ou tout autre élément disponible.

Il est ridicule maintenant de penser que nous pourrions être protégés contre une bombe nucléaire de plusieurs mégatonnes alors que des îles entières du Pacifique Sud ont été complètement dissoutes dans un incendie nucléaire lors des essais de Bikini.  Mais, telle était la peur.  Cela a conduit à ce que nous considérons maintenant comme des mesures irrationnelles.

Il y a eu plusieurs quasi-accidents dans des tragédies reliées à l’armement nucléaire.  Au large de la côte est des États-Unis, une bombe à hydrogène qui a été larguée accidentellement mais jamais allumée reste enfouie dans les profondeurs de l’océan.  Des écrasements d’autres avions porteurs d’armes nucléaires ont été signalés.  Dans un cas, une énorme bombe a été trouvée avec un seul élément de plusieurs garanties encore intact qui a empêché sa détonation.

Ensuite, nous pensons à la crise des missiles cubains d’octobre 1962.  Tous ceux qui étaient alors en vie et étaient assez vieux pour se souvenir se souvenaient avec éclat de la confrontation entre l’Union Soviétique et les États-Unis au sujet des armes nucléaires que le président soviétique Nikita Khrouchtchev avait secrètement placées à Cuba de Fidel Castro à seulement 90 miles de la pointe de la Floride.  Le président John F. Kennedy a affronté le dirigeant soviétique et le monde est arrivé au bord de la troisième guerre mondiale.

Dans tous ces quasi-accidents, nous concluons que c’était et que ça continue d’être la main de Dieu qui a maintenu le contrôle.

La Parole prophétique de Dieu prédit qu’un temps vient qui sera encore plus rempli de peur qu’à la fin des années 1950, en 1962 et même à ce jour.  Les Écritures citées plus tôt racontent en partie ce qui fera échouer le cœur des gens à cause de la peur dans ce temps futur.

Jésus lui-même a dit : « Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; Mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. » (Matthieu 24:22)

Nous regardons autour de nous aujourd’hui et voyons beaucoup de choses qui sont troublantes, certaines extrêmement troublantes.  Le coronavirus, par exemple, est sorti de nulle part et a immédiatement poussé la nation la plus éprise de liberté de la planète à rejeter presque toute liberté et liberté de mouvement. Le verrouillage de la nation semblait avoir été mis en place avec peu de recul et avec peu de réflexion.  La peur de la mort du COVID-19 était si grande que la majorité des Américains ont accepté de devenir comme des victimes d’une dictature du tiers monde.  Comme indiqué précédemment, l’économie la plus prospère qui ait probablement jamais existé a pris fin en quelques semaines.  Les gens avaient et continuent d’avoir peur à cause de la « pandémie » imposée aux citoyens américains.

Nous pouvons sembler un peu sceptiques quant aux choses reliées à cette  « pandémie ».  C’est parce que nous sommes, en fait, plus qu’un peu sceptiques.

À tout le moins, toute l’affaire sent l’artifice.  Autrement dit, cela sent la perpétration par ceux qui, depuis des décennies, en particulier pendant les quatre années qui ont suivi l’élection présidentielle de 2016, ont manifestement souhaité contraindre cette nation à entrer dans un moule mondialiste.

Une telle chose finira par arriver.  Les efforts de la cabale mondialiste, composée de sbires, humains et démoniaques, amèneront le consortium mondial de nations qui servira de plate-forme pour le régime de la bête d’Apocalypse 13. L’Antéchrist sera enfin arrivé pour prendre sa place longtemps prophétisée d’autorité génocidaire sur cette planète liée au jugement.

Vidéo en anglais

Faux artisans de la paix

Celui qui exigera un jour que tous sur terre l’adorent ou fassent face à la guillotine de son Quatrième Reich semblera au premier abord un leader bienveillant, universellement aimé et adoré.  Son gouvernement ne sera pas initialement perçu comme une dictature plus meurtrière que tous les régimes despotiques précédents.

Mais, la sortie pyroclastique de cet homme de fausse paix entraînera la guerre. Nous voyons l’Antéchrist entrer en scène, puis l’explosion du mal qui conduit à la mort de millions, voire de milliards, dans le descriptif symbolique d’Apocalypse 6 qui encapsule l’apocalypse.

L’avertissement général de Dieu concernant l’ère des Tribulations, ou « la soixante-dixième semaine de Daniel », commence par la sortie d’un cavalier sur un cheval blanc :

« Je regardai, quand l’agneau ouvrit un des sept sceaux, et j’entendis l’un des quatre êtres vivants qui disait comme d’une voix de tonnerre : Viens.  Je regardai, et voici, parut un cheval blanc.  Celui qui le montait avait un arc ; Une couronne lui fut donnée, et il partit en vainqueur et pour vaincre. » (Apocalypse 6:1–2)

L’un des entraîneurs les plus célèbres du football professionnel, connu pour avoir conduit ses joueurs à l’épuisement lors de l’entraînement afin de les conditionner pour les dernières minutes de leurs matchs, a déclaré : « La fatigue fait de nous tous des lâches. »  Nous pensons que Vince Lombardi voulait dire que les gens, lorsqu’ils sont épuisés, cèdent le plus souvent et ne se tiennent pas courageusement pour terminer leur mission.  Cela, nous pouvons extrapoler, signifie que les épuisés seront remplis de peurs créées par leur sentiment d’incapacité à continuer, et ils abandonneront.

De plus, les gens, l’histoire l’a montré, appelleront ceux qui font preuve d’une grande détermination et force pour les protéger et prendre soin de leurs propres tentatives infructueuses pour atteindre les objectifs difficiles à atteindre.  Comme dans le cas de l’Allemagne à la fin des années 1920 et dans les années 1930, les temps troublés font naître des personnalités résolues.  Celles-ci, en raison de la nature déchue de l’homme, sont le plus souvent du type dictatorial. Le régime nazi et le Troisième Reich sont le résultat de l’acceptation épuisée des Allemands aux promesses faussement présentées par le Führer de retour à la paix et à la prospérité.

Adolf Hitler, comme nous l’avons examiné, était un homme fort de l’après-guerre mondiale qui a pleinement profité des faiblesses causées par la guerre et la crise économique qui a suivi.  Le prochain cavalier sur la monture blanche sera encore plus trompeur qu’Hitler et ses acolytes.  L’Antéchrist nourrira une haine sans précédent pour l’humanité et manifestera à travers ses actions mortelles l’exercice de pouvoirs maléfiques au-delà de ceux possédés par tous les tyrans de l’histoire combinés.

Il y a une force encore plus grande active aujourd’hui que celle derrière l’homme qui émergera tel que décrit dans le premier cavalier de l’Apocalypse. Cette force, même en ce moment, retient ce cavalier.  L’Antéchrist et tout le carnage qu’il apportera avec lui après son entrée trompeuse dans l’histoire du monde en tant que plus grand « artisan de la paix » de tous les temps ne peuvent pas émerger tant qu’on ne lui ait pas permis de le faire.  Nous apprenons cela dans le passage suivant (nous avons inséré les significations des mots pertinents entre crochets).

« Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; Car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché (Antéchrist), le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.  Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous ?  Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps.  Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; Il faut seulement que celui (Dieu l’Esprit-Saint) qui le retient encore ait disparu.  Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement. »  (2 Thessaloniciens 2:3-8)

L’homme du péché révélé

L’Antéchrist est le plus souvent désigné comme un homme spécifique annoncé comme étant le dernier et le plus terrible dictateur de l’histoire ; Il régnera sur le monde juste avant la seconde venue de Jésus-Christ.  Le terme « antichrist » a deux significations, essentiellement : 1) Celui qui est contre Christ ; Et 2) celui qui contrefait et/ou prend la place du Christ.  Le mot n’est mentionné spécifiquement que dans les passages suivants de la Bible :

« Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists ; Par là nous connaissons que c’est la dernière heure. »   (1 Jean 2:18)

« Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ?  Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. »  (1 Jean 2:22)

« … et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde. »    (1 Jean 4: 3)

« Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu en chair.  Celui qui est tel, c’est le séducteur et l’antéchrist. »  (2 Jean 1:7)

Le futur leader mondial qui sera l’Antéchrist est également appelé par d’autres noms dans les prophéties bibliques : « La petite corne » (Daniel 7:8) ; « Le roi au visage féroce » (Daniel 8:23) ; « Le prince qui viendra » (Daniel 9:26) ; « Le roi » (Daniel 11:36) ; « L’homme du péché » (2 Thessaloniciens 2:3) ; « Le fils de perdition » (2 Thessaloniciens 2:3) ; « La bête » (Apocalypse 13:1–4, 12, 14–15, 17; 19:19–20) ; Et « six cent soixante-six » (Apocalypse 13:18).

Le rédacteur/diffuseur de prophétie Daymond Duck écrit ce qui suit à propos de celui qui est également appelé « le sans-loi » :

La plupart des érudits conviennent que l’utilisation du mot Antéchrist par Jean implique deux significations différentes : 1) Contre le Christ, et 2) à la place du Christ.  Les deux significations correspondent au führer final.  L’antéchrist sera contre le Christ ; C’est-à-dire qu’il sera un ennemi du Christ et qu’il essaiera de remplacer le Christ ; C’est-à-dire qu’il sera un faux Christ.

Daniel a révélé l’opposition finale du Fuhrer au Christ quand il a dit que l’antéchrist « se lèvera contre le prince des princes » (Daniel 8:25).  Et, Paul a révélé l’effort du malin pour remplacer le Christ quand il a dit que l’antéchrist s’assiéra dans le Temple comme Dieu « pour montrer qu’il est Dieu »   (2 Thessaloniciens 2:3-4).  Beaucoup de gens se sont opposés au Christ, mais, à part Satan, il n’y a jamais eu d’adversaire plus sinistre ou plus digne sur la planète Terre.

Beaucoup de faux Christs sont apparus, et certains ont été des imposteurs remarquables, mais, il n’y a jamais eu de plus grand ou de plus mauvais séducteur que celui-ci.

Source: Sky Watch Tv 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Film chrétien en français

 

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence à venir


Real Time Web Analytics