Nouvel Âge

Publié le 14 juillet, 2012 | par Pleins Feux

0

Le mystère des tablettes d’Ebla

L’ancienne Ebla était située dans le nord de la Syrie, environ à mi-chemin entre les villes modernes de Hamath et d’Aleppo.

Les fouilles sur ce site ont commencé dans les années 1960, et, dans les années 1970, une série de tablettes extraordinaires a été découverte parmi les ruines d’un ancien palais. Ces tablettes devinrent connues comme «les tablettes d’Ebla», et elles ont été découvertes sous la direction de deux professeurs de l’Université de Rome, le Dr Paolo Matthiae et le Dr Giovanni Petinato. Jusqu’à présent, environ 17000 tablettes de l’ancien royaume eblaite ont été récupérées. Ces tablettes semblent avoir été écrites au cours des deux dernières générations de l’ancienne Ebla. Cela signifie qu’elles proviennent probablement de 2300 à 2250 avant Jésus-Christ. Mais ce qui est remarquable au sujet des tablettes d’Ebla n’est pas leur âge, mais plutôt les étonnants parallèles avec la Bible qu’elles contiennent.

Par exemple, un chercheur a été très surpris de constater à quel point une grande partie de la langue sur les tablettes était semblable à l’hébreu ancien…

Le vocabulaire d’Ebla était distinctement sémitique : le mot «écrire» est k-t-b (comme en hébreu), tandis que pour « roi », c’est «malikum», et que celui pour «homme» est «adamu». La proximité avec l’hébreu est surprenante.

En outre, un vaste éventail de noms bibliques qui n’ont pas été retrouvés dans aucune autre langue ancienne du Proche-Orient ont été rapportés comme ayant été trouvés dans des formes similaires en Eblaite (une des deux langues trouvées sur les tablettes).

Par exemple, les noms d’Adam, Ève, Abarama/Abraham, Bilhah, Ishmaël, Esaü, Mika-el, Saül et David ont été trouvés sur les tablettes. Maintenant, il est important de noter que les tablettes ne font pas nécessairement référence à ces personnes en particulier. Plutôt, ce que les tablettes démontrent, c’est que ces noms étaient couramment utilisés dans les temps anciens.

En outre, un assez grand nombre d’anciennes villes bibliques sont également mentionnées par leur nom dans les tablettes d’Ebla.

Par exemple, Ashtaroth, Sinaï, Jérusalem, Hazor, Lachish, Megiddo, Gaza, Joppé, Ur et Damas sont toutes mentionnées par leurs noms dans les tablettes.

Giovanni Pettinato dit qu’il a également trouvé des références aux anciennes villes de Sodome et Gomorrhe dans les tablettes. En fait, une découverte clée semble se rapporter directement à la Genèse, au chapitre 14. Certains sceptiques de la Bible ont longtemps tenté de prétendre que la victoire d’Abraham sur Kedorlaomer et sur les rois mésopotamiens dans Genèse 14 n’était que pure fiction et que les cinq «villes de la plaine» (Sodome, Gomorrhe, Adma, Tseboïm et Tsoar) mentionnées dans ce chapitre, ne sont que des légendes. Mais il s’avère que les tablettes d’Ebla se référent à l’ensemble des cinq «villes de la plaine», et, sur une des tablettes, les villes sont énumérées dans le même ordre que nous les trouvons dans la Genèse, au chapitre 14.

Mais ce qui est encore plus extraordinaire, c’est la découverte de « l’hymne à la création » dans les tablettes.

En fait, trois versions différentes de «l’hymne à la création» eblaite ont été découvertes. Une de ces hymnes à la création a été traduite par Pettinato comme suit :

Seigneur du ciel et de la terre:
La terre n’était pas, vous l’avez créée,
La lumière du jour n’était pas, vous l’avez créée,
La lumière du matin vous n’aviez pas encore fait exister.

Le parallèle apparaît clairement avec les récits bibliques. Dans la Bible, nous trouvons également un «Seigneur du ciel et la terre» qui a créé la terre, et tout ce qui l’entoure, à partir de rien.

Cependant, il est important de noter qu’Ebla était principalement une culture païenne. Les dieux païens tels que Dagan, Baal et Ishtar étaient très importants pour les gens de cette époque. Mais ces tablettes confirment effectivement beaucoup de détails historiques découverts dans les Écritures.
Il y a probablement beaucoup d’autres choses à découvrir sur le peuple ancien eblaite, mais dans les dernières décennies, les progrès ont été ralentis par des conflits politiques et religieux. Peut-être que nous ne saurons jamais avec certitude d’où provenait le peuple ancien d’Ebla, ce qu’il connaissait réellement au sujet du vrai Dieu de la Bible, ou pourquoi sa langue avait de telles similitudes avec l’hébreu.

http://unexplainedmysteriesoftheworld.com/archives/the-mystery-of-the-ebla-tablets

Traduit par Oscar Blais

Mots clés: , , , , , , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics