Science

Publié le 29 mai, 2020 | par Equipe de Pleinsfeux

0

ŒIL BIONIQUE ÉLECTROCHIMIQUE

Les scientifiques créent un œil bionique électrochimique qui permettra aux robots de voir comme des humains à l’aide de nanofils sensibles à la lumière agissant comme un cortex visuel.

Par Geoffrey Grider – Le 21 mai 2020

L’œil bionique artificiel transformera la science de la robotique.

« Les yeux biologiques sont sans doute l’organe de détection le plus important pour la plupart des animaux de cette planète », ont écrit les chercheurs dans un article décrivant cette percée.  « Imitant les yeux humains, les systèmes de vision artificielle sont tout aussi essentiels dans les technologies autonomes telles que la robotique.  En particulier pour les robots humanoïdes, le système de vision devrait ressembler à celui d’un humain en apparence pour permettre une interaction amicale homme-robot, en plus d’avoir des caractéristiques de dispositif supérieures. »

Les scientifiques ont développé un œil électrochimique artificiel qui pourrait fournir une vision aux robots humanoïdes, ou fonctionner comme un œil bionique pour les personnes malvoyantes.

Lorsque nous avons lancé NowTheEndBegins, il y a plus de dix ans, les robots de l’époque étaient convaincants, mais maladroits, ils étaient amusant plus qu’ils ne nous étonnaient.  Mais, ensuite, Google a décidé de commencer à acheter les meilleures sociétés privées de robotique et une centaine de millions de dollars plus tard, les robots sont devenus lisses, rationalisés et terriblement compétents.

« Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait.  Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fit que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués. » (Apocalypse 13:14-15)

Les ordinateurs ont existé pendant quelques années avant de faire irruption dans la conscience nationale en 1994, et en 2020, nous nous trouvons maintenant dans un précipice similaire avec la robotique.  Les chercheurs, les scientifiques et les inventeurs travaillent sans relâche depuis des années, et très bientôt les robots et les transports autonomes seront partout.  Entrer dans un Uber sans chauffeur humain sera très bientôt monnaie courante, tout comme les robots prendront votre commande dans les restaurants et vous la serviront ensuite. Voilà à quel point ils étaient vraiment proches.

« Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, et scelle le livre jusqu’au temps de la fin.  Plusieurs alors le liront, et la connaissance augmentera. »  (Daniel 12:4)

Dans 6 jours, SpaceX lancera une fusée dans l’espace extra-atmosphérique transportant ses premiers occupants humains, et ce sera soit un désastre, soit une victoire époustouflante pour Elon Musk qui n’a aucune expérience préalable avec les fusées ou l’espace extra-atmosphérique.  N’y a-t-il pas de fin à ce que l’homme peut inventer ?  Connaissances croissantes, vérifiez … personnes qui vont et viennent, vérifiez… Vol #777 sur la piste, vérifiez également.

DU INDEPENDANT UK :  Des chercheurs de l’Université des sciences et technologies de Hong Kong ont construit l’œil électrochimique, surnommé  EC-Eye, pour ressembler à la taille et à la forme d’un œil biologique, mais avec un potentiel beaucoup plus grand.

L’œil imite l’iris et la rétine humaine à l’aide d’une lentille pour concentrer la lumière sur un réseau dense de nanofils sensibles à la lumière.  Les informations sont ensuite transmises par les fils, qui agissent comme le cortex visuel du cerveau, à un ordinateur pour traitement.

 

Pendant les tests, l’ordinateur a pu reconnaître les lettres «E», «I» et «Y» lorsqu’elles ont été projetées sur l’objectif.  L’œil artificiel pourrait en théorie être connecté à un nerf optique pour relayer les informations au cerveau humain, ont déclaré les chercheurs, tout en améliorant les yeux basés sur la caméra actuellement utilisés sur les robots.

Le dispositif de preuve de concept a actuellement une faible résolution, car chacun des 100 nanofils utilisés dans sa construction ne représente qu’un pixel. Cependant, les chercheurs ont déclaré qu’un développement pouvait permettre à l’œil artificiel d’avoir une résolution encore meilleure que les yeux humains.  Il est possible d’utiliser jusqu’à 10 fois plus de nanofils que les photorécepteurs biologiques, ce qui permet à l’œil artificiel de distinguer la lumière visuelle du rayonnement infrarouge.

Cela apparaît à un utilisateur humain de l’œil bionique de voir des objets plus petits et de plus grandes distances, tout en acquérant des capacités de vision nocturne.  Un article détaillant la recherche a été publié mercredi dans la revue Nature.

 

Source: Now The End Begins 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics