Santé

Publié le 23 décembre, 2017 | par Equipe de Pleinsfeux

0

SIX ÉTAPES POUR LA SÉCURITÉ VACCINALE

Le 18 décembre 2017

Le comité de la sécurité des vaccins proposé par Robert F Kennedy Jr au nom du président Donald Trump n’a jamais été mis en place, alors, il prend les choses en main et concentrera maintenant toute son attention sur le nettoyage de l’industrie des vaccins.

Robert F. Kennedy a dit : « Les organismes de réglementation ont été capturés par les industries qu’ils sont censés réglementer.  Les fonctionnaires du gouvernement, le Congrès, ont tous été corrompus par d’énormes afflux d’argent de l’industrie pharmaceutique … et maintenant, l’industrie procède état par état à travers le pays pour essayer d’obtenir des législations pour éliminer cette dernière barrière, les parents, les mères de ces enfants en leur enlevant leur capacité à prendre des décisions pour la santé pour leurs enfants ».

Les organismes de réglementation ne sont pas les seuls à avoir été achetés.  Se référant à son film, Trace Amounts, au sujet de la toxicité du mercure dans les vaccins n’obtenant aucune couverture médiatique, Robert F. Kennedy a dit : « J’ai parlé à Roger Ailes, alors PDG de FOX News, que j’ai connu depuis l’âge de 17 ans, il est très sensible à ce problème et a vu le film Trace Amounts.  Je lui ai dit : Je veux juste aller sur un de vos spectacles.  Personne ne me permettra de parler de cela ou d’en débattre.  Il m’a dit : Je ne peux pas vous permettre d’en parler.  Je devrais alors congédier n’importe lequel de mes hôtes qui vous accueillerait sur ma station.  Parce qu’il a dit : Ma division des nouvelles reçoit jusqu’à 70% des revenus publicitaires des sociétés pharmaceutiques durant les années non électorales ».

Ceux qui chercheraient à faire obstacle à la clarté sur ce sujet ont propagé le canard qu’il existe un argument entre les côtés « pro-vaccins » et « anti- vaccins ».  Robert F. Kennedy, qui a fait vacciner ses 5 enfants, montre clairement que ses efforts ne sont pas « anti-vaccins », mais, pour la « sécurité des pro-vaccins ».

Voici ses six étapes pour la sécurité des vaccins :

  1. Soumettre les vaccins au même processus d’approbation rigoureux que les autres médicaments. Alors que les médicaments non-vaccinaux causent des dizaines de milliers de décès chaque année et se classeraient au 9ème rang parmi toutes les causes de décès si des surdoses étaient incluses, même ces médicaments sont toujours soumis à des normes de sécurité plus élevées que les vaccins.

Considérant que les vaccins sont administrés en nombre croissant aux membres les plus jeunes et les plus à risque de la société (nourrissons et enfants), l’importance de ce changement ne peut être surestimée.

  1. Rendre obligatoire la notification des événements indésirables reliés au vaccin. Depuis 1986, les dommages reliés aux vaccins ont entraîné une indemnisation d’environ $3,6 milliards du VAERS (Système de signalement des effets indésirables des vaccins) créé par le gouvernement, même si les fabricants de vaccins se sont vus accorder une immunité légale même dans les cas où leurs produits ont causé des préjudices graves.

Le projet espère automatiser les systèmes VAERS et VSD (Vaccine Safety Datalink) pour mieux comprendre le nombre croissant de victimes des vaccins.

  1. Veiller à ce que tous les fonctionnaires impliqués dans l’approbation et les recommandations des vaccins par le gouvernement fédéral ne soient pas confrontés à des conflits d’intérêts. Ce problème est omniprésent dans l’industrie, en particulier aux Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC), qui ont régulièrement permis à des scientifiques ayant des conflits d’intérêts de siéger sur des comités consultatifs influents qui formulent des recommandations sur la politique vaccinale, comme l’indique un récent rapport du personnel du Comité de Réforme de la Chambre du Gouvernement publié en février dernier.
  1. Réévaluer tous les vaccins recommandés par le Comité Consultatif sur les Pratiques d’Immunisation des CDC avant l’adoption de lignes directrices fondées sur des données probantes. Le système vaccinal actuel n’a pas fait l’objet de tests de sécurité adéquats, en particulier chez les enfants, compte tenu du calendrier vaccinal croissant (jusqu’à 73 doses au moment où les enfants atteignent l’âge de 18 ans aux États-Unis).
  1. Étudiez ce qui rend certaines personnes plus vulnérables aux effets secondaires néfastes causés par les vaccins. Compte tenu de la quantité d’histoires catastrophiques d’effets secondaires reliées aux vaccins qui ont inondé internet et du paiement de $3,6 milliards pour les effets secondaires catastrophiques causés par les vaccins, cela inquiète de nombreux parents.
  1. Soutenir le consentement pleinement informé et les droits individuels pour refuser les vaccinations. Tandis que les partisans des vaccins obligatoires préconisent « l’immunité collective », des individus sont handicapés dans le processus. En cas de risque, la liberté de refuser doit être protégée.

Source : Forbidden Knowledge 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics