Conspiration

Publié le 28 décembre, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

0

L’INVASION DE L’EUROPE

L’invasion musulmane de l’Union Européenne est le prix de la politique du politiquement correct.

Par Jim Kouri – Le 25 novembre 2015

« Il est celui qui a envoyé Son messager (Mahomet) avec la direction et la religion de la vérité (Islam) pour être victorieux sur toutes les religions, même si les infidèles peuvent résister. »  (Koran 61:9)

L’espoir présidentiel des Démocrates, Hillary Clinton affirme qu’il n’y a absolument aucun lien entre les réseaux terroristes musulmans, y compris l’État Islamique d’Irak et du Levant (ISIS), qui cherchent à remplacer ce qu’ils croient être les gouvernements infidèles par leurs propres califats qui favorisent le strict respect du Coran.

La concurrente du parti politique de gauche a déclaré vendredi « Soyons clairs: L’Islam n’est pas notre adversaire.  Les musulmans sont des gens pacifiques et tolérants, et n’ont absolument rien à voir avec le terrorisme. »  Cependant, Mme Clinton, dont la mendicité est bien documentée, a omis de reconnaitre la dernière attaque par des musulmans contre un homme chrétien en Grande-Bretagne, cette semaine.  La victime a été attaquée dans les rues de Bradford, en Angleterre, par des hommes à l’aide d’un manche de pioche.  La police croit que l’attaque était djihadiste par nature parce que la victime s’était convertie au Christianisme il y a plus de 10 ans.

La police a dit que la victime avait survécu à cette attaque, mais, qu’elle avait subi une rotule cassée, un avant-bras fracturé et une commotion cérébrale.  Selon la police, ils enquêtent sur l’incident comme un crime religieux haineux, mais, en privé, les agents d’application de la loi concèdent qu’ils ont appris à utiliser des « gants » lorsqu’ils traitent avec des suspects musulmans.

Les policiers britanniques disent que l’attaque est le dernier incident d’une longue campagne de violences et d’intimidations dirigée contre les Britanniques qui ont été étiquetés comme « blasphémateurs » par leurs voisins musulmans. Dans une précédente attaque, un musulman somalien a tué un membre de l’élite de la Garde de la Reine de la Grande-Bretagne en représailles pour les troupes britanniques qui combattent en Afghanistan.  Dans cette attaque, le djihadiste a utilisé un couperet à viande pour tuer le jeune caporal de l’armée.

Il y a eu un certain nombre d’alarmes qui avertissent les pays européens et les États-Unis qu’ISIS, Al Shabaab et les terroristes d’Al-Qaïda entreront dans les nations occidentales et chercheront à tuer des Britanniques, des Français, des Allemands et d’autres européens.  Par exemple, Frontex, l’agence européenne des frontières a publié un avertissement il y a près de deux ans pour alerter les organismes d’application de la loi et les responsables gouvernementaux que des djihadistes européens radicalisés pourraient exploiter la crise des réfugiés syriens dans le but de revenir en Europe et commettre des actions terroristes, mais, des contrôles systématiques sur les migrants ont seulement commencé vendredi dernier, a révélé le Sunday Telegraph.

Malheureusement, les médias de nouvelles, contrôlés par les libéraux de la gauche en Amérique, mentionnent à peine le problème tandis que les politiciens locaux ordonnent à leurs forces policières de « présenter un bon spectacle », mais, d’éviter de communiquer avec les communautés islamiques à l’intérieur de leurs juridictions.  D’autres réseaux prennent soin d’éviter de rappeler au monde les émeutes de 2005 en France qui étaient commandées par l’Islam.  Il y avait aussi eu des émeutes au Danemark qui sont à peine mentionnées et dont les représentants gouvernementaux s’excusent de toute action policière prise pour protéger la vie et la propriété.  En fait, comme cela est arrivé aux États-Unis depuis Ferguson, au Missouri, avec des émeutes et des pillages, la police a reçu l’ordre de se retirer.

Des experts, tels que Lloyd Benzinnger, un ancien officier de police spécialisé dans le terrorisme islamique, affirme qu’il y a un agenda islamiste en jeu dans les pays européens, aux États-Unis et au Canada : Les émeutes musulmanes vont se répandre et des demandes d’augmentations de la puissance musulmane dans le gouvernement vont être faites.  Lloyd Benzinnger affirme que cela est juste le début d’une guerre à combattre pour le cœur et l’âme de l’Europe.

« Les djihadistes ont déjà commencé l’islamisation de l’Europe tandis que les journalistes semblent seulement se soucier de Donald Trump qui veut construire un mur à la frontière mexicaine, alors qu’un grand nombre d’Américains sont d’accord avec lui », a noté Lloyd Benzinnger.

Lorsque les policiers sont confrontés à une émeute par des jeunes qui se trouvent être des immigrants en provenance de pays musulmans, ils rapportent seulement que la jeunesse parisienne s’attaque à la propriété privée et publique juste pour le plaisir.  Malheureusement, les citoyens de l’Union Européenne et des États-Unis sont trompés par le gouvernement et les médias.

En 2005, les banlieues de Paris ont été incendiées pas à cause de certains enfants qui s’ennuyaient, mais, parce que les musulmans qui y vivent ont délivré un message au peuple français.  Pendant les deux semaines d’émeutes, personne ne semblait vouloir mentionner que c’était la population musulmane en colère qui brûlait la ville.  Des voitures ont été vandalisées et les violences ont continué à augmenter.

Récemment, une femme française utilisant des béquilles a été aspergée d’essence et mise en feu par des adolescents et des jeunes adultes musulmans qui en riaient alors que la pauvre femme brûlait vivante en criant pour leur miséricorde.

Lors d’un incident qui a eu lieu à Paris, deux garçons musulmans, qui étaient connus comme des durs des rues, tentaient d’éviter un barrage de police et ont décidé de se cacher dans une sous-station électrique à haute tension.  Les garçons ont été tués quand ils ont touché quelque chose qu’ils ne devaient pas  toucher et ils ont été électrocutés.  La police a nié avoir pourchassé les garçons, mais, la population musulmane a utilisé cela comme une excuse pour endommager des bâtiments scolaires, des trains de banlieue, des magasins locaux, et toute voiture conduite par des infidèles qui ont osé entrer dans les bastions musulmans.

Selon le commentateur américain Daniel Greenfield, « La violence islamique est un problème religieux.  L’Islam tire un sens de la suprématie physique, donc, la guerre devient un acte de foi.  Pour croire en l’Islam, il faut avoir la foi que l’Islam va conquérir le monde entier.  Et, pour être un vrai musulman, il faut se sentir appelé pour aider à cette conquête mondiale, que ce soit en fournissant de l’argent pour les djihadistes ou pour devenir un djihadiste ».

« L’accomplissement de l’Islam dépend de l’assujettissement des non-musulmans de sorte que la violence contre les non-musulmans devient l’essence de la religion », a ajouté Daniel Greenfield.

Selon l’ancien membre de l’unité antiterroriste de la police, Joël Tessier, l’Islam semble posséder les banlieues de Paris et il est peu probable qu’ils vont les rendre à la France.  « Pourtant, le gouvernement français est réticent à l’admettre.  Ce qui est encore plus inquiétant pour le peuple français c’est qu’il est très peu probable que le gouvernement de la France exigera la restitution du contrôle des banlieues françaises. »  En fait, les Français en 2005, et au-delà, ne semblent pas disposés à permettre à la police de reprendre le contrôle des rues du pays, préférant permettre des émeutes et des destructions urbaines. Ceci est exactement ce que les islamistes espéraient.

Maintenant, les français et le monde sont choqués quand une poignée de musulmans créent des ravages dans une ville entière et tuent plus de 140 personnes et en blessent plus de 400 personnes.  Les autorités françaises semblent désorientées et incapables de faire face aux attaques.  « Qu’est-ce qu’ils attendent ?  Quand un pays ouvre ses frontières et permet aux musulmans  d’entrer sans exiger qu’ils acceptent la culture locale, les émeutes ne devraient pas être une surprise », a déclaré Joël Tessier, qui  conseille désormais les dirigeants d’entreprise sur l’auto-protection dans les nations musulmanes ou en Amérique du Sud et Centrale.

Alors que le président Barack Obama, le secrétaire d’état John Kerry, la candidate à la présidentielle Hillary Clinton refusent même obstinément de mentionner les musulmans et le terrorisme dans un même souffle, la grande majorité des musulmans qui entrent dans les pays européens le font sans aucune intention de s’intégrer avec les ethnies Européennes.

Aux États-Unis, par peur du ridicule ou pire à cause des médias de nouvelles contrôlés par la gauche libérale, les dirigeants politiques dans les gouvernements fédéraux, étatiques et locaux refusent de reconnaître que ces musulmans sont venus avec l’objectif de s’emparer du pays.

« Le politiquement correct empêche les dirigeants d’appliquer des lois et les officiers de police de remarquer que la plupart des immigrés musulmans se rassemblent, vivent dans la pauvreté, sont au chômage et vivent sur le bien-être à ne rien faire, mais, se reproduisent et augmentent leur nombre.  Puis, ils se mettent en colère, et on leur enseigne vigoureusement que l’Islam leur sera bénéfique », a noté Mike Baker, un stratège politique.

Le gouvernement américain et les médias de nouvelles ont constamment battu tambour pour blâmer l’Amérique et les Américains de leur manque de sensibilité envers les adeptes de l’Islam pour les troubles civils.  Par exemple, en France, après des consultations avec les dirigeants islamiques, il sera décidé que s’attendre à assimiler les futurs musulmans sera violer leurs droits.  Donc, la France changera, pas les musulmans.  Une fois de plus, l’Islam sera récompensé pour sa violence et sa cause avancera.

C’est encore pire à Arhus, au Danemark.  Des jeunes musulmans émeutiers à Arhus ont ouvertement déclaré la guerre au gouvernement danois.  Les émeutiers ont scandé « Cette terre nous appartient ! »  En rencontrant des journalistes pour la plupart libéraux, le porte-parole leur a dit que les musulmans étaient fatigués d’être opprimés et harcelés.  Avec leurs visages couverts pour cacher leurs identités, ils ont donné un avertissement sinistre à la police locale et la police a reçu l’ordre de rester éloignée.  « Ceci est notre région. Nous dirigeons cet endroit. »  Et, il semble qu’ils le font.

« Les commandants de la police à travers les États-Unis se font dire par leurs supérieurs qui sont des politiciens, de permettre aux musulmans toute latitude jusqu’à ce qu’ils commettent effectivement un crime ou soient impliqués dans une réelle conspiration.  Si quelques jeunes filles américaines sont violées, c’est une honte.  Si des jeunes hommes sont recrutés et ensuite essaient de quitter le pays pour aller en Syrie ou en Somalie ou en Libye, alors, les policiers peuvent prendre certaines mesures », a déclaré le chef de police à la retraite, Nelson M. Jennings.  « Mon message aux policiers est de faire ce que ces anciens Navy SEALs courageux ont fait à Benghazi : On leur a dit de se retirer et ils ont désobéi à cet ordre, et ont tenté de secourir l’ambassadeur américain et d’autres.  C’est ce qu’un bon flic ferait.  Ou tout simplement démissionner et prendre un emploi dans la sécurité du travail dans le secteur privé », a noté Jennings.

Les islamistes font des erreurs comme ils l’ont fait quand l’Amérique a été attaquée le 11 septembre 2001.  Après la faiblesse affichée par le président Bill Clinton, les islamistes ne s’attendaient pas à des réactions à l’attaque qu’ils ont eu de l’administration Bush.  Vraiment surpris par les attaques contre l’Afghanistan et l’Irak, les islamistes ont du se retirer et modifier leurs stratégies.

« Maintenant, les musulmans utilisent nos propres dirigeants politiques de la gauche et leurs médias pour aider l’Islam à gagner leur guerre.  Après tout, pourquoi dépenser de l’argent et du sang sur une autre attaque frontale lorsque les sénateurs américains comme Reid, Boxer, Franken et d’autres feront les combats pour eux ?  Les islamistes ont appris combien les puissants sont pacifistes en Amérique.  Tout ce qu’ils ont à faire est d’attendre. »

Bientôt, il y aura des soulèvements musulmans dans toute l’Europe.  Il est peu probable qu’il y aura des émeutes dans les anciens pays du bloc de l’est.  Ces pays ne tolèreront tout simplement pas ce genre de comportement et l’Islam le sait.  Une chose que les islamistes savent faire est de choisir leurs cibles.  L’Europe de l’Ouest est faible.  Et, grâce au président Barack Obama, qui devient dur avec ses propres compatriotes, les États-Unis sont perçus comme faibles.  Il suffit de le demander à Vladimir Poutine.

Source : NewsWithViews.com

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics