Accord de paix

Publié le 28 juin, 2018 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LE PRINCE DE L’ALLIANCE

.

Par Geoffrey Grider – Le 25 juin 2018

Jared Kushner dit que le plan de paix au Moyen-Orient sera pour bientôt, avec ou sans Mahmoud Abbas.

Jared Kushner a déclaré que le plan est « presque terminé », mais, il a offert peu de détails en dehors de la promesse de la prospérité économique.  Il n’a fait aucune mention d’un état palestinien aux côtés d’Israël, bien qu’il ait reconnu que les partenaires arabes soutenaient cet objectif.  Les Palestiniens cherchent la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la Bande de Gaza, des territoires capturés par Israël depuis la Guerre de 1967, au Moyen-Orient.  Israël s’est retiré de la Bande de Gaza en 2005 et, deux ans plus tard, le Hamas a pris le contrôle de la Bande de Gaza des forces de Mahmoud Abbas.  Mahmoud Abbas ne gouverne désormais que de petites zones autonomes en Cisjordanie.

Dans un entretien publié dimanche, le gendre et conseiller principal du président Donald Trump, Jared Kushner, a déclaré que l’administration présenterait bientôt son plan de paix israélo-palestinien, avec ou sans la participation du président palestinien Mahmoud Abbas.

« Il fera une solide alliance avec plusieurs pendant une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande ; Le dévastateur commettra les choses les plus abominables, jusqu’à ce que la ruine et ce qui a été résolu fondent sur le dévastateur. »  (Daniel 9:27)

NOTE DE LA RÉDACTION : En surface, il semblerait que les chances de Jared Kushner de conclure un pacte de paix entre Israël et les Palestiniens soient pour le moins impossibles.  Mais, Donald Trump devenant président de la façon dont il l’a fait est la définition même d’un long tir impossible.  NowTheEndBegin a beaucoup écrit sur comment nous estimons que Donald Trump est l’homme de Dieu à la Maison Blanche comme un jugement sur le monde entier, tout comme la présidence de Barack Obama était le jugement de Dieu sur l’Amérique en tant que nation.  Est-ce que Jared Kushner, propriétaire d’un gratte-ciel situé au 666, 5th Avenue, pourrait le faire ?  Compte tenu de tout ce qui s’est passé au cours des 18 derniers mois, je serais porté à dire que, oui, il le pourrait.  Et, s’il le faisait, devinez qui cela ferait de lui ?  Ouais, c’est le gars.

Dans une interview publiée dans le journal en langue arabe Al-Quds, Jared Kushner a lancé un appel direct aux Palestiniens et a critiqué Mahmoud Abbas, qui a évité l’équipe de Donald Trump à cause de son préjugé pro-israélien, notamment sur le sort contesté de Jérusalem.

L’entrevue a été réalisée après un voyage d’une semaine dans la région par Jared Kushner et l’envoyé du Moyen-Orient, Jason Greenblatt.  L’équipe a rencontré les dirigeants d’Israël, de la Jordanie, du Qatar, de l’Égypte et de l’Arabie Saoudite pour discuter de la détérioration de la situation humanitaire dans la Bande de Gaza et des propositions de l’administration pour un accord de paix.

Les Palestiniens ont refusé de rencontrer Jared Kushner, et les dirigeants ont critiqué l’équipe de négociation de Donald Trump ces derniers jours.

Le négociateur en chef palestinien, Saeb Erekat, a accusé samedi Jared Kushner et Greenblatt d’avoir tenté de renverser le gouvernement autonome de la Cisjordanie dirigé par Mahmoud Abbas et de démanteler l’agence d’aide américaine aux réfugiés palestiniens.  Dimanche, Saeb Erekat a doublé ses critiques, en disant à la chaîne 10 d’Israël que les négociateurs américains n’étaient « pas neutres » et en prédisant que leur plan de paix échouerait.

Tout plan de paix ferait face à des obstacles majeurs, notamment la situation humanitaire de plus en plus désastreuse dans la Bande de Gaza, les divisions internes palestiniennes et les récentes violences transfrontalières entre les dirigeants du Hamas de la Bande de Gaza et Israël.  Le Premier Ministre d’Israël, Benjamin Netanyahu, a déclaré dimanche à son cabinet qu’il avait rencontré deux fois Jared Kushner et Jason Greenblatt ce week-end pour discuter de « comment résoudre la situation humanitaire dans la Bande de Gaza sans renforcer le Hamas ».

On ne sait toujours pas comment l’administration de Donald Trump procéderait avec un plan de paix sans la coopération palestinienne.

Jared Kushner a déclaré que le plan est « presque terminé », mais, il a offert peu de détails en dehors de la promesse de la prospérité économique.  Il n’a fait aucune mention d’un état palestinien aux côtés d’Israël, bien qu’il ait reconnu que les partenaires arabes soutenaient cet objectif.

Les Palestiniens cherchent la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la Bande de Gaza, des territoires capturés par Israël pendant la guerre de 1967 au Moyen-Orient. Israël s’est retiré de la Bande de Gaza en 2005 et, deux ans plus tard, le Hamas a pris le contrôle de la Bande de Gaza des forces de Mahmoud Abbas.  Mahmoud Abbas ne gouverne désormais que de petites zones autonomes en Cisjordanie.

Jared Kushner a mis en doute la capacité de Mahmoud Abbas à conclure un accord, en affirmant que les dirigeants palestiniens « ont peur que nous mettions en place notre plan de paix et que le peuple palestinien l’apprécie réellement » parce que cela leur offrirait une vie meilleure.

« La communauté internationale est frustrée par le leadership palestinien et ne voit pas beaucoup d’actions constructives pour parvenir à la paix », a déclaré Jared Kushner.  « Il y a beaucoup de déclarations et de condamnations, mais pas d’idées ou d’efforts avec des chances de succès ».

Les dirigeants palestiniens ont refusé de rencontrer l’équipe de Donald Trump depuis que le président a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël, en décembre.  Jérusalem est un problème émotionnel à l’épicentre du conflit israélo-palestinien.

Israël a capturé la moitié orientale de la ville, abritant des lieux saints pour les juifs, les chrétiens et les musulmans, lors de la guerre de 1967, au Moyen-Orient, et l’a annexée.  L’annexion n’est pas reconnue internationalement.  Les Palestiniens recherchent Jérusalem-Est comme capitale d’un futur état palestinien.

« Si le président Mahmoud Abbas est prêt à revenir à la table, nous sommes prêts à nous engager ; S’il ne le fait pas, nous diffuserons probablement le plan publiquement », a déclaré Jared Kushner.

Le porte-parole de Mahmoud Abbas, Nabil Abou Rdeneh, a répondu à l’entrevue de Jared Kushner en réaffirmant que les efforts américains ne donneraient aucun résultat s’ils contournaient la direction palestinienne et s’ils ne visaient pas un état palestinien indépendant avec Jérusalem-Est pour capitale.

Source : Now The End Begins 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics